FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

"Les Frères Ennemis" en sélection

"Les Frères Ennemis" en sélection

 

Bien que le football soit l’un des domaines les moins touchés par le piston, les fratries de joueurs pro ne sont pas rares. Plus étonnants, certains frangins ne s'affrontent pas seulement entre clubs, mais aussi entre sélections nationales. Des cas que l’on retrouve majoritairement avec les enfants de l’immigration qui ont à choisir entre leur pays d’accueil (voir la plupart du temps de naissance) et la terre de leurs ancêtres. Souvent loin de quelques considérations patriotiques, c’est avant tout le niveau de jeu qui reste le seul juge de paix et donc détermine la sélection. Voici quelques-unes des plus célèbres fratries qui ont vécu cette situation peu commune.

 

Les frères BOATENG (Allemagne https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png et Ghana https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7229455_201706295711951.png)

 

Jerome Boateng.jpgKevin-Prince Boateng.png

- Pour les demi-frères Boateng, ce n’est pas tant le talent qui rentre en ligne de compte, puisqu’à leur poste respectif de défenseur central et milieu offensif, Jerome et Kevin-Prince peuvent se targuer d’être des références mondiales. Le fantasque KPB a choisi de faire parler ses racines africaines avec les Black Stars quand son plus austère cadet s’est tourné vers la Mannschaft. Les deux frères se sont affrontés pour la première fois au niveau international à l'occasion du choc entre l'Allemagne et le Ghana en Afrique du Sud lors de la Coupe du Monde en 2010.

 

Les frères MANDANDA (France https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png et RD Congohttps://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5713339_20160525041731.png)

 

Steve Mandanda.jpgParfait Mandanda.jpg

 

- La fratrie Mandanda est un cas à part puisque les 3 frangins jouent tous au poste de gardien ! Si Steve (né à Kinshasa) a longtemps était N°2 de l’équipe de France, Parfait (natif de Nevers) a lui opté pour le poste de titulaire de la RDC. Ils se sont affrontés lors d'un match amical entre la France et le Congo en 2008. Toutefois, les deux frères ne se sont pas croisés sur le terrain, Steve gardant les buts tricolores en première période et son frère n'entrant qu'en deuxième mi-temps. Il reste aussi le petit dernier, Riffi (qui a vu le jour au Havre) qui n'a encore jamais gardé les cages de la sélection A des Léopards. Chez les Mandanda, on n’est pas prophète en son pays natal.

 

Les frères POGBA (France https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png et Guinéehttps://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7574587_201802075136357.png)

 

Paul Pogba.jpgFlorentin Pogba.jpgMathias Pogba.jpg


- La Pogfamily elle, n’est pas mené par ses aînés mais bien par son benjamin, Paul, la star du football mondial. Le milieu est déjà un pilier des Bleus avec son titre de Champion du Monde obtenu en 2018. Un peu moins bien dotés à la naissance, Florentin le défenseur et Mathias l’attaquant portent eux les couleurs du Sily National de Guinée. Ironie du sort, ils ont tous honoré leur première sélection en mars 2013, à quatre jours d'intervalle.

 

Les frères XHAKA (Suisse https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338114_201512090350163.png et Albanie Albanie.png)

 

Granit Xhaka.jpgTaulent Xhaka.jpg

- Les deux joueurs sont nés à Bâle peu de temps après que leurs parents, comme 300 000 autres Kosovars, aient fui la guerre en ex-Yougoslavie. Tandis que le plus doué, Granit, a choisi de représenter la Suisse, Taulant, l’aîné, a lui décidé de porter les couleurs du pays de ses parents. Ils se sont affrontés lors du premier tour de l'Euro 2016, avec une victoire sur le plus petit score de la Nati (1 but à 0).

 

Les frères CAHILL (Australie https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5401223_201601083034265.png et Samoa Samoa.png)

 

Tim Cahill.jpgChris Cahill.jpg

- Déjà que Tim Cahill doit se sentir à l’étroit et bien seul en équipe d’Australie, le voir jouer pour les Samoa semble inimaginable. Et c’est pourtant bel et bien avec les moins de 20 ans de l’archipel qu’il a débuté. Après, le milieu de terrain a explosé avec les Socceroos et est devenu célèbre grâce aux danses traditionnelles qui ponctuent chacun de ses buts. Il a expliqué s'inspirer du folklore des Samoa, le pays d'origine de sa mère. Son petit frère Chris n'a pas viser plus haut et s'est juste contenté de jouer pour les Samoa lors des qualifications pour la Coupe du Monde 2010.

 

Les frères GOODALL (Angleterre https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png et Irlande https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7289893_201708065113102.png)

 

John Goodall.jpgArchie Goodall.jpg

 

- Voici les deux premiers frères ayant joué pour deux sélections différentes: John et Archie Goodall. Curieusement, aucun n'a pourtant jamais eu l'occasion de représenter le pays d'origine des parents: l'Écosse ! John est né en Angleterre et a choisi de jouer avec les Trois Lions. Son frère Archie est né à Belfast et a opté pour la sélection irlandaise. Même s'ils ont représenté des pays différents, ils ont porté tous les deux le maillot de Preston North End, qui a remporté le championnat et la FA Cup sans enregistrer la moindre défaite durant la saison 1888/1889. Ils ont ensuite évolué ensemble un bon nombre d'années à Derby County.

 

Les frères VIERI (Italie https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png et Australie https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5401223_201601083034265.png)

 

Christian Vieri.jpgMassimiliano Vieri.jpg

- On ne présente plus Bobo Vieri, attaquant phare de la Squadra Azzurra de la fin des années 90/début 2000. Son frère Max lui, se contentera d’une carrière plus modeste. Attaquant à la réussite modérée, il a évolué pour l’Australie et a brandi la Coupe des Nations d'Océanie 2004. Toutefois, la popularité de cet attaquant n'a jamais atteint celle de son aîné Christian. "Nous sommes deux frères qui évoluent dans deux sélections différentes", constatait à l'époque Massimiliano. "C'est bizarre non ? J'espère que nous jouerons un jour l'un contre l'autre. " Malheureusement, son souhait ne s'est jamais réalisé.

 

Les frères DRENTHE (Pays-Bas https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png et Surinamhttps://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5244631_201510281934394.png)

 

Royston Drenthe.jpgGiovanni Drenthe.jpg

 

- Souvent, c’est le niveau de jeu qui détermine le choix d’une sélection, d’autant plus quand on évoque celle des Pays-Bas et du Surinam. Si le talentueux Royston s’est naturellement tourné vers les Oranjes, le plus laborieux Giovanni a dû se satisfaire de la modeste équipe surinamaise.

 

Les frères WEGERLE (Etats-Unis https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4935715_201506233112492.png et Afrique du Sud https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5148637_201509255535321.png)

 

Roy Wegerle.jpgSteve Wegerle.jpg

 

-  Native de Pretoria, la fratrie Wegerle a épousé le destin de 2 sélections à l’histoire mouvementée. L’Afrique du Sud exclu un temps du concert international pour cause d’Apartheid pour Steve et les Etats-Unis pré-MLS pour Roy. Ils ont également un 3ème frère, Geoff, qui n'a pas eu de reconnaissances internationales.

 

Les frères VIDIGAL (Portugal https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png et Angola https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7116502_201704222430852.png)

 

José Luis Vidigal.jpgLito Vidigal.jpgJorge Vidigal.jpg

- Chez les Vidigal, le football est une affaire de famille. Sur les 7 frères, 5 sont devenus professionnels et 3 internationaux ! José Luís est le seul à avoir joué sous le maillot portugais quand Lito et Jorge ont revêtu celui de l’Angola.

 

Les frères DE GUZMAN (Pays-Bas https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4870730_201505312500409.png et Canada https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5518505_201603034021719.png)

 

Jonathan De Guzman.jpgJulian De Guzman.jpg

 

- Nés tous les deux au Canada, les De Guzman’s Brothers ont connu un parcours différent. Le plus jeune, Jonathan a profité de son arrivée à Rotterdam à 12 ans pour obtenir la nationalité néerlandaise et ainsi pouvoir participer au Mondial 2014 avec la troupe à Van Gaal. Si Julian a lui aussi fait sa formation en Europe, à l’OM, il a porté le maillot frappé de la feuille d’érable.

 

Les frères BROWN (Etats-Unis https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4935715_201506233112492.png et Écossehttps://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png)

 

Jim Brown.jpgJohn Brown.jpg

 

- L'écossais fait partie des langues régionales de Grande-Bretagne et se distingue complètement de la langue anglaise par son accent. Cette opposition linguistique semble s'être répercutée sur la famille Brown, dont les trois frères, Jim, John et Tom ont eu des carrières bien différentes. Né au pays des Highlands, Jim a débuté aux États-Unis. Il a notamment fait partie des "Stars and Stripes " qui ont atteint les demi-finales de l'édition 1930 de l'épreuve suprême. Il restera à jamais comme l'auteur de l'unique but américain face à l'Argentine. Son jeune frère John a, quant à lui, défendu les couleurs de l'Écosse. Enfin, Tom n'a jamais eu la chance d'évoluer à l'échelon international à cause de la seconde guerre mondiale.

 

Les frères TAIDER (Algérie https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4946155_201506280357969.png et Tunisie https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_7570770_201802042552169.png)

 

Nabil Taider.jpgSaphir Taider.jpg

 

- Bien qu’ayant vu le jour dans la région de Castres, ni Nabil ni Saphir ne représentera son pays natal sur la scène internationale. L’un honorera les racines tunisiennes paternelles quand l’autre optera pour l’Algérie de sa mère.

 

Les frères BAKER (Angleterre https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png et Etats-Unishttps://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4935715_201506233112492.png)

 

Joe Baker.jpgGerry Baker.jpg

- L'attaquant Joe Baker a porté le maillot anglais durant les années 60, alors que ses deux parents étaient écossais. "J'étais le premier joueur du championnat écossais à jouer pour la sélection anglaise ", se souvient l'intéressé. "Ce n'était pas facile pour moi, car je me sentais complètement écossais. " Son grand frère Gerry a fait un choix encore plus audacieux en traversant l'Atlantique pour porter le maillot des États-Unis, avec lesquels il a disputé la Coupe du Monde en 1970.

 

Mais aussi:

 

Michele (Italie) et Raimondo (Uruguay) Andreolo

Stéphane (Gabon) et Obiang (Guinée Equatoriale) N'Guéma

Pierre-Rudolph (Canada) et Josué (Haïti) Mayard

Manfred (Rwanda) et Joseph Nestroy (Ouganda) Kizito

 

Bonus

 

Sone Aluko.jpgEniola Aluko.jpg

- Le cas de Sone Aluko et de sa sœur Eniola demeure unique. En effet, cette dernière a représenté l'Angleterre à deux reprises en Coupe du Monde Féminine, ainsi qu'aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Son frère, lui, a fait ses débuts avec la sélection nigériane en 2009. "J'ai discuté avec ma famille. Ils m'ont soutenu. J'ai laissé parler mon cœur ", justifie Sone.



09/09/2019
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres