FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Raymond Braine

Raymond Braine.jpg
Raymond Braine

 

Raymond Ernest Michel Braine

Né le 28 avril 1907 à Anvers (BEL)

Décédé le 25 décembre 1978 à Anvers (BEL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, Attaquant, 1m75

Surnom: "Rikkie"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 54 sélections, 26 buts

(Matchs amicaux: 48 sélections, 22 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Jeux Olympiques: 3 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 15 mars 1925 contre les Pays-Bas (0-1)

Dernière sélection : le 27 mai 1939 contre la Pologne (3-3)

 

1922/30 Beerschot AC (BEL) 142 matchs, 141 buts

1930/36 Sparta Prague (TCH) 106 matchs, 120 buts

1936/43 Beerschot AC (BEL) 113 matchs, 69 buts

1943/44 La Forestoise (BEL) 21 matchs

 

Première star belge du football européen des années 1930, multiple champion national et plusieurs fois meilleur buteur du championnat tchécoslovaque et belge, vainqueur de la Coupe Mitropa en 1935, objet des cours répétées du gouvernement et de la fédération tchécoslovaque en vue de sa naturalisation (qu'il a refusé "par patriotisme", à l’instar de Rik Coppens approché par la fédération italienne), alors même que la Tchécoslovaquie était vice-championne du monde en titre… et cependant interdit d’évoluer avec les Diables Rouges, au motif de son statut de joueur professionnel en Europe centrale… À défaut d’avoir été le premier, Raymond Braine reste le cas le plus célèbre, et l’un des plus absurdes, des dispositions en vigueur infligés par la très conservatrice fédération belge de football. En effet, tous les joueurs belges à l'époque doivent être amateurs et ne peuvent tirer un quelconque profit, directement ou par une voie détournée, du football. Pour contourner le règlement, Raymond ouvre un café en plein Anvers à la fin des années 20. Une initiative qui lui vaut d'être considéré comme hors-la-loi par l'Union Belge, qui décide à la fois de le suspendre en club et, dans la foulée, de faire l'impasse sur ses services dans l'optique de la Coupe du Monde 1930, la première du genre. Après cela, l'intéressé ne se ravise pas et rejoint l'ancienne Tchécoslovaquie où il s'éclipse durant près de sept ans. En 1935, la fédération belge décide d'enterrer la hache de guerre et de lui redonner sa chance. Il apparaîtra en tout près de 54 fois en équipe nationale tout de même pour 26 buts marqués. Lui qui avait fait ses débuts avec les Diables Rouges à l'âge de 17 ans face au Pays-Bas en 1925. "Mes débuts étaient un flop mais on n'en a pas trop parlé ". Cette phrase est signé "Rikkie" lorsqu'il évolué encore à Beerschot. Club qu'il rejoindra après son come-back en sélection. Après avoir raccroché les crampons, Raymond Braine profitera de sa retraite sportive pour s'occuper à plein temps de son "CaféMatador, bij Raymond Braine", le nom de son enseigne. Le 25 décembre 1978, il s’éteint, chez lui, à Anvers. Raymond restera à tout jamais le premier très grand attaquant belge.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1935 (Sparta Prague)

Champion de Belgique en 1924, 1925, 1926, 1928, 1938 et 1939 (Beerschot AC)

Vice-champion de Belgique en 1927, 1937, 1942 et 1943 (Beerschot AC)

Champion de Tchécoslovaquie en 1932 et 1936 (Sparta Prague)

Vice-champion de Tchécoslovaquie en 1931, 1933, 1934 et 1935 (Sparta Prague)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat de Belgique en 1928 (35 buts) et 1929 (30 buts) (Beerschot AC)

Meilleur buteur du championnat de Tchécoslovaquie en 1932 (16 buts) et 1934 (18 buts) (Sparta Prague)



09/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres