Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Serge Masnaghetti

Serge Masnaghetti.jpg
Photo: ©DR

 

Serge Masnaghetti

 

Né le 15 avril 1934 à Mancieulles (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, attaquant, 1m72

Surnom: "Masna"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 2 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 9 janvier 1963 contre l'Espagne (0-0)

Dernière sélection : le 25 décembre 1963 contre la Belgique (1-2)

 

1953/59 AS Giraumont (FRA)

1959/66 US Valenciennes (FRA) 213 matchs, 128 buts

(Championnat de France: 155 matchs, 90 buts)

(Championnat de France de D2: 33 matchs, 21 buts)

(Coupe de France: 16 matchs, 11 buts)

(Coupe Charles Drago: 9 matchs, 6 buts)

 

Légende de l'US Valenciennes-Anzin, Serge Masnaghetti était le sérial buteur par excellence. L'attaquant aura porté la tunique Rouge et Blanche et arpenté Nungesser durant sept saisons.

 

Ce petit gars de Meurthe-et-Moselle, arrivé en 1959 de l'AS Giraumont, a tout connu avec le club du Nord. Une relégation, une remontée, les places d'honneur... Et même l'équipe de France. Les Bleus et Henri Guérin lui ont donné sa chance à deux reprises. Pour un pion contre les Diables Rouges (défaite 2 buts à 1). À Valenciennes, Serge Masnaghetti a fait trembler les filets toutes compétitions confondues 128 fois fois exactement. Personne n'a fait mieux à l'USVA. Meilleur buteur de Division 2 en 1961-62 avec 21 réalisations, le natif de Mancieulles remet ça à l'échelon supérieur l'année suivante. Avec 35 buts au compteur, soit 7 pions d’avance sur son dauphin, le Monégasque Lucien Cossou. Cette saison-là, le canonnier réussit l'exploit ahurissant de trouver la faille en D1 pendant treize matchs de rang (17 buts), débutant cette performance par un doublé le 16 décembre 1962. Un record toujours inégalé. Valenciennes vit alors ses plus belles heures de gloire. Profitant des talents de son artilleur mais aussi sous l'impulsion d'autre grands joueurs comme Joseph Bonnel et Louis Provelli, les Nordistes se classeront deux fois 3ème (1965 et 1966) et deviendront le porte-drapeau du foot français lors des tournées de promotion aux Etats-Unis, à Hong-Kong ou encore contre l'URSS de Lev Yachine. "Masna" réussira un dernier fait d'armes en inscrivant trois buts en... sept minutes face à l'OGC Nice. Un ancien record qui aura tenu jusqu'en 2005. Une déchirure au cœur l'oblige à raccrocher les crampons après seulement six exercices au plus haut niveau... Resté fidèle à la ville qui lui a offert son premier contrat pro avec une carrière aussi rapide qu'intense, il deviendra un temps entraîneur puis chauffeur de taxi à Valenciennes.

 

PALMARÈS

 

Vice-champion de France de D2 en 1962 (Valenciennes)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

Meilleur buteur du championnat de France en 1963 (35 buts) (Valenciennes)

Meilleur buteur du championnat de France de D2 en 1962 (21 buts) (Valenciennes)



16/04/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1186 autres membres