FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Dan Eggen

Dan Eggen

Dan Eggen

 

Dan Eggen

Né le 13 janvier 1970 à Oslo (NOR)

Norvege.png Norvégien, Défenseur central, 1m91

 

Norvege.png 25 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 12 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

(Championnat Nordique: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 11 août 1993 contre les Iles Féroé (7-0)

Dernière sélection : le 25 avril 2001 contre la Bulgarie (2-1)

 

Norvege.png espoirs: 2 sélections

Norvege.png U19: 1 sélection

Norvege.png U18: 1 sélection

 

1988/90 Ready (DAN) 40 matchs, 6 buts
1990/93 BK Frem Copenhague (DAN) 73 matchs, 15 buts
1993/97 Brøndby IF (DAN) 108 matchs, 6 buts
1997/99 Celta Vigo (ESP) 43 matchs, 2 buts

(Championnat d'Espagne: 37 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Espagne: 3 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
1999/2003 Alavés (ESP) 59 matchs, 3 buts

(Championnat d'Espagne: 40 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Espagne: 5 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 14 matchs, 1 but)
2003 Rangers (ECO)
2003/05 Le Mans (FRA) 26 matchs, 1 but

(Championnat de France: 21 matchs, 1 but)

(Championnat de France de D2: 1 match)

(Coupe de France: 1 match)

(Coupe de la ligue: 3 matchs)

 

Au pays des fjords, Dan Eggen fait partie des grands défenseurs centraux norvégiens. Très jeune, le petit Dan est partagé entre sa passion pour la musique et son amour pour le football. C'est le second qui l'emporte. Devenu très grand (1m91), le norvégien va néanmoins connaître des beaux jours au cours de sa carrière, commencée à 18 ans à Ready, en 1988. Après un passage ensuite au BK Frem, il quitte la capitale danoise pour le club de Bröndby IF, où il reste quatre ans. Quatre années de matchs solides et réguliers pour le norvégien qui aura laissé un beau souvenir aux supporters lorsque son coup de tête sur corner élimine Liverpool en Coupe de l'UEFA 1995-1996. Il attire l'attention du Celta Vigo, qui le fait venir en Espagne en 1997. Et au bout de cette saison 1997/1998, il devient également une pièce maîtresse de l'équipe nationale avec laquelle il embarque pour la Coupe du Monde en France. Dan Eggen

Et là, malgré sa vitesse digne d'un solex, Dan réussit de belles performances. Notamment en inscrivant de la tête le but de l'égalisation face au Maroc lors du premier match du premier tour de la compétition. La tête, le point fort du norvégien en plus de son gabarit. Un instrument souvent efficace, bien qu'il en use avec parcimonie. Et c'est en partie grâce à ses performances défensives que la Norvège atteint les huitièmes de finale du Mondial 1998. Mais ce n'est pas fini. Avec le Deportivo Alavés, que le Norvégien rejoint en 1999, il atteint la finale de la Coupe de l'UEFA en 2001. Après un parcours fabuleux, le grand Dan croisera de nouveau la route des Reds six ans plus tard. Après 20 minutes et deux buts encaissés, le défenseur est remplacé par l'attaquant Ivan Alonso et assistera du banc de touche à la plus folle des finales européennes (4 buts à 5 ap). Après cela, il quitte l'Espagne et rejoint l'Écosse pour une pige d'une saison aux Glasgow Rangers. Avant de rejoindre le MUC 72 en 2003. Il apporte alors la touche d'expérience qui manquait à la charnière jaune et rouge. Malgré son statut de titulaire, Eggen est souvent absent et ne termine la saison 2003/2004 qu'avec 21 matchs de championnat au compteur. La faute à des blessures récurrentes qui l'empêchent de développer tout son potentiel et de sauver Le Mans de la relégation. Le Norvégien chevelu ne peut même pas débuter l'exercice suivant en Ligue 2, victime d'une fracture qui compromet sérieusement son retour à la compétition. Mais celui-ci ne s'en laisse pas compter et revient pour... un match, lors de la treizième journée. Finalement, Dan se lasse de la vie sarthoise et choisit de résilier son contrat avec ses employeurs. Croyant pouvoir retrouver un club, le défenseur est finalement contraint à stopper sa carrière, sa grave blessure au pied l'empêchant totalement de pratiquer le football à un haut niveau. Son expérience de sportif professionnel lui permet de devenir le manager du groupe norvégien "El Caco", grâce auquel il entre de plain-pied dans un domaine qui s'était toujours refusé à lui : le rock.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe UEFA en 2001 (Alavès)

Champion du Danemark en 1996, 1997 et 1998 (Brøndby IF)

Vice-champion du Danemark en 1995 (Brøndby IF)

Vainqueur de la Coupe du Danemark en 1994 et 1998 (Brøndby IF)

Finaliste de la Coupe du Danemark en 1996 (Brøndby IF)

Vice-champion de France de D2 en 2005 (Le Mans)



16/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1008 autres membres