Football-the-story

Football-the-story

Daniel Jeandupeux

Daniel Jeandupeux.jpg
Photo: ©Michel Piquemal/Onze/Icon Sport

 

Daniel Jeandupeux

 

Né le 7 février 1949 à Saint-Imier (SUI)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338114_201512090350163.png Suisse, Ailier gauche/Attaquant, 1m79

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338114_201512090350163.png 35 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections)

(Qualif Euro; 9 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 26 mars 1969 contre l'Espagne (0-1)

Dernière sélection : le 23 avril 1977 contre la France (0-4)

 

1967/71 FC La Chaux-de-Fonds (SUI) 52 matchs, 27 buts
1971/75 FC Zurich (SUI) 49 matchs, 19 buts
1975/79 Bordeaux (FRA) 81 matchs, 27 buts
(Championnat de France: 74 matchs, 25 buts)
(Coupe de France: 7 matchs, 2 buts)
1979/80 FC Sion (SUI) (entraîneur-joueur) 3 matchs
1980/83 FC Zurich (SUI) (entraîneur-joueur)  3 matchs, 1 but

 

Avant d'être un entraîneur reconnu dans l'Hexagone, Daniel Jeandupeux était un superbe attaquant élégant et percutant. Le Suisse a largement traîné son talent au cœur de Bordeaux. Mais son aventure française bascule à tout jamais en 1977 à la suite d'un choc horrible resté dans tous les esprits.

 

Après avoir effectué ses débuts de footballeur au FC La Chaux-de-Fonds, il rejoint le FC Zurich en 1972. Sacré meilleur buteur du championnat de Suisse en 1974, l'ailier gauche talentueux balle au pied remporte deux titres de champion et deux coupes nationales. Grâce à ses exploits en Coupe d'Europe, il débarque sur les bords de la Gironde à l'âge de 26 ans. Il s'adapte très vite à la première division et accomplit des belles performances. Mais il est stoppé en plein vol un soir d'octobre 1977 lors d'une banale rencontre face à l'Olympique de Marseille. Le genou droit de l’attaquant helvète cède à la 70ème minute après un énième déboulé sur son aile, sur un tacle non maîtrisé de Marc Berdoll. La blessure est effroyable et le verdict est implacable: double fracture ouverte du tibia en six morceaux. Sur le terrain, c’est la stupeur. Tous les joueurs, ainsi qu’une bonne partie du public installé dans les travées du Parc Lescure, ont entendu le bruit de l’os qui se brise, tant le choc a été brutal. Un son semblable à celui d’une branche cassé. La suite du match est anecdotique. Pourtant, l'OM bat le club au Scapulaire 2 buts à 1. Il faudra attendre 44 ans et 36 affrontements pour voir de nouveau les Phocéens s'imposer sur la pelouse bordelaise. Au-delà de la statistique, la carrière de l'international Suisse bascule définitivement. Il n’aura plus la chance de jouer une rencontre dans son intégralité. Plusieurs opérations et une année de rééducation plus tard, il reprend les entraînements. Il choisit finalement de rentrer outre-Jura comme entraîneur-joueur du FC Sion, puis celui du FC Zurich. Le temps tout de même de disputer des bouts de matches et de planter son centième but en Ligue Nationale sous le maillot des "Lions" alors que le titre était déjà acquis. Une fin de carrière à seulement 30 ans qui lui permet toutefois par la suite de s'épanouir pleinement sur le banc de touche et d'instaurer sa propre philosophie de jeu. Au début des années 90, Daniel Jeandupeux contribue grandement à la croissance du SM Caen, d’abord en sauvant les Normands de la relégation, puis en amenant pour la première fois le stade Malherbe en coupe d’Europe. Élu entraîneur de l'année de D1 par France Football en 1991, celui qui a porté le maillot de la Nati 35 fois avant d’en être le sélectionneur de 1986 à 1989 coachera brièvement Strasbourg, Toulouse et Le Mans. Il élargit sa palette en devenant directeur sportif de Caen trois saisons puis recruteur au MUC 72, enrôlant des joueurs étonnants comme le Japonais Daisuke Matsui, les Brésiliens Grafite et Tulio De Melo ou encore les Ivoiriens Romaric et Gervinho. Intelligent, polyglotte (il parle six langues), enseignant dans ses jeunes années, Daniel a également pratiqué quelques activités de presse et d’écriture, sortant notamment deux livres.

 

PALMARÈS

 

Champion de Suisse en 1974, 1975 et 1981 (FC Zurich)

Vice-champion de Suisse en 1972 (FC Zurich)

Vainqueur de la Coupe de Suisse en 1972 et 1973 (FC Zurich)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Meilleur buteur du championnat de Suisse en 1974 (22 buts) (FC Zurich)



07/02/2023
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1320 autres membres