FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Freddy Rincon

Freddy Rincon.jpg
Freddy Rincón

 

Freddy Eusebio Rincón Valencia

Né le 14 août 1966 à Buenaventura (COL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png Colombien, Milieu gauche/Milieu offensif, 1m88

Surnom: "El Coloso"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5498620_20160224122592.png 84 sélections, 17 buts

(Matchs amicaux: 31 sélections, 6 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 6 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 1 but)

(Copa America: 18 sélections, 4 buts)

(US Cup: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 2 février 1990 contre l'Uruguay (0-2)

Dernière sélection : le 3 juin 2001 contre l'Argentine (0-3)

  

1986/87 Atlético Buenaventura (COL) 77 matchs, 18 buts 
1988/89 Independiente Santa Fe (COL) 82 matchs, 20 buts 
1990/93 América de Cali (COL) 177 matchs, 54 buts
1994/95 Palmeiras (BRE) 28 matchs, 12 buts
1994/95 SSC Naples (ITA (Prêt) 37 matchs, 7 buts
(Championnat d'Italie: 27 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Italie: 5 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
1995/97 Real Madrid (ESP) 21 matchs
(Championnat d'Espagne: 14 matchs)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 4 matchs)
1996/97 Palmeiras (BRE) (Prêt) 17 matchs, 7 buts
1997/99 SC Corinthians (BRE) 151 matchs, 37 buts
2000 Santos FC (BRE) 20 matchs, 1 but
2001 Cruzeiro (BRE) 16 matchs, 1 but
2004 SC Corinthians (BRE) 7 matchs, 2 buts



Son nom a fait frissonner plus d'un fan de foot dans les années 90. Idole en Colombie, Freddy Rincon a été l'un des plus brillants joueurs de sa génération. Celle de l'immense Carlos Valderrama et du fantasque gardien Rene Higuita. Freddy Eusebio Rincón Valencia de son nom complet était à la pointe de ce onze magique de «"tocadores", allant jusqu'au but en autant de passes courtes que de mèches frisottées sur la tête de leur capitaine. Une équipe qui a vu son rêve se briser lors de la Coupe du Monde 1994 quand, de retour après un Mondial décevant, le défenseur Andres Escobar a été abattu. Lui le colosse de Buenaventura avait la belle vie ensuite, passé par Naples ou le Real Madrid, il a fait une belle carrière internationale. Après son passage en Europe, il rentre en Amérique du Sud, et plus précisément au Brésil où il fait le bonheur des Corinthians et de Palmeiras. Après avoir raccroché les crampons en 2001, il devient un homme d'affaires riche, créant sa marque de café très célèbre au Brésil et en Colombie. Mais les premiers ennuis judiciaires arrivent en 2006. Il est arrêté au Brésil après avoir investi dans des entreprises de pêche du pays qui permettraient le blanchiment de l'argent de la drogue. Quatre mois sous les barreaux plus tard, il retrouve sa liberté. Mais depuis il se retrouve de nouveau avec un mandat d'arrêt international sur le dos. La justice lui reproche toujours de blanchir de l'argent via des sociétés écrans basées au pays des "Canaleros".

 

PALMARÈS


3ème de la Copa America en 1993 et 1995 (Colombie)

4ème de la Copa America en 1991 (Colombie)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2000 (SC Corinthians)

Champion du Brésil en 1994 (Palmeiras), 1998 et 1999 (SC Corinthians)

Champion de Colombie en 1990 et 1992 (América de Cali)

Vice-champion de Colombie en 1991 (América de Cali)

Finaliste de la Supercoupe d'Espagne en 1995 (Real Madrid)

Vainqueur du Championnat de São Paulo en 1994 (Palmeiras) et 1999 (SC Corinthians)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d'argent brésilien en 1999

Nommé dans l'équipe type Sud-américaine de l'année en 1993 et 1999

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Getty images



18/10/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1150 autres membres