FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jean-Michel Mbono

Jean-Michel Mbono.jpg
Jean-Michel Mbono

 

Jean-Michel M'Bono

Né le 27 janvier 1946 à Brazzaville (CNG)

Congo-Brazzaville.png Congolais, Attaquant

 

Congo-Brazzaville.png ? sélections

 

1960/62 Caïman Brazzaville (CNG)
1962/63 AS Dragons Pointe-Noire (CNG)
1963/? Étoile du Congo (CNG)

 

Né le 27 janvier 1946 à Brazzaville, Jean-Michel Mbono est très tôt tombé amoureux du ballon rond, avec la bénédiction de son père Félix Mbemba authentique supporter de l’Étoile du Congo. Il fait ses débuts à Brazzaville en 1960 au Club "Caïman" de son quartier Ouenzé en compagnie de son ami Foutika Jeannot ; un bref passage à Pointe-Noire au Club Dragon en 1962-1963 avant de faire son entrée en première division à l’âge de 17 ans avec le club de ses rêves d’enfance, l’Etoile du Congo où il fera toute sa carrière nationale à partir de 1963. Attaquant de pointe, Jean-Michel se révèle une vraie terreur pour les défenses adverses. Pour sa capacité à trouver le chemin des filets, même dans les positions les plus excentriques, ses coéquipiers le surnomment "le Sorcier ". Il a été l’un des artisans de la victoire du la sélection nationale aux premiers Jeux Africains de Brazzaville en 1965, alors qu’il n’avait que 19 ans. Il a également conduit les Diables Rouges du Congo sur le toit de l’Afrique en battant le Mali d’un certain Salif Keita lors de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations en 1972 au Cameroun. Il avait d’abord donné la victoire au Congo en demi-finale (1 but à 0) face au Cameroun, pays organisateur, avant de s’offrir un doublé en finale, remportée (3 buts à 2) devant les Maliens. Depuis, la notoriété du joueur avait dépassé les frontières du Congo pour se répandre dans toute l’Afrique. Mais pour toute sa carrière, Mbono n’aura connu qu’un seul club, l’Étoile du Congo. Après avoir tout donné au pays en tant que sportif, il est devenu président de la Fédération congolaise de football (Fécofoot) en 2010 et a occupé le poste durant huit ans.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d'Afrique des Nations en 1972 (Congo)
4ème de la Coupe d'Afrique des Nations en 1974 (Congo)
Médaille d'or aux Jeux Africains de Brazzaville en 1965 (Congo)
Champion du Congo en 1967 (Étoile du Congo)


02/01/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1086 autres membres