FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

João Pinto

Joao Pinto.png
João Pinto

 

João Domingos da Silva Pinto

Né le 21 novembre 1961 à Vila Nova de Gaia (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur droit, 1m73

Surnom: Capitão

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 70 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 26 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 17 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 16 février 1983 contre la France (0-3)

Dernière sélection : le 9 novembre 1996 contre l'Ukraine (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 10 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 20 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U16: 4 sélections

 

1981/97 FC Porto (POR) 586 matchs, 20 buts

(Championnat du Portugal: 407 matchs, 17 buts)
(Coupe du Portugal: 75 matchs, 2 buts)
(Supercoupe du Portugal: 25 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 49 matchs)
(Coupe des Coupes: 19 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
 
Capitaine du FC Porto vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions face au Bayern Munich en 1987, João Pinto n'a jamais porté d'autre maillot que le bleu et blanc. Entre 1980 et 1997, le fidèle serviteur a disputé 586 matchs toutes compétitions confondues. Un record pour les Dragões. Guerrier inépuisable dans son couloir droit, il est l’un des joueurs les plus emblématiques de la sélection portugaise des années 80 et 90. Il a obtenu sa première cape en 1983 contre la France, à 21 ans, et a longtemps détenu le record de sélections, avant d’être battu par Vitor Baia. Joueur clé de l’épopée à l’Euro 1984 (demi-finale), il sera affaibli par une pleurésie lors de la Coupe du Monde au Mexique en 1986. Surnommé Capitão, il avait ému le Portugal par ses larmes, à la suite de l’échec du Portugal en qualifications pour le Mondial américain en 1994. "Il a deux cœurs et quatre jambes, c’est extrêmement difficile de trouver un joueur comme lui ", avait déclaré Bryan Robson, qui l’a dirigé à Porto.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1987 (FC Porto)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1984 (FC Porto)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1987 (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1987 (FC Porto)

Champion du Portugal en 1985, 1986, 1988, 1990, 1992, 1993, 1995, 1996 et 1997 (FC Porto)

Vice-champion du Portugal en 1983, 1984, 1987, 1989, 1991 et 1994 (FC Porto)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1984, 1988, 1991 et 1994 (FC Porto)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1985 et 1992 (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1981, 1983, 1984, 1986, 1990, 1991, 1993, 1994 et 1996 (finale non-jouée) (FC Porto)

Finaliste de la Supercoupe du Portugal  en 1988, 1992 et 1995 (FC Porto)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1984

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©LeBallonRond



20/11/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres