FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Portugal


Pepe

Pepe.jpg
Pepe

 

Képler Laveran Lima Ferreira

Né le 26 février 1983 à Maceió (BRE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4827223_201505174016510.png Brésilien, Défenseur central, 1m88

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 113 sélections, 7 buts (en cours)

(Matchs amicaux: 34 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 29 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 8 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 15 sélections)

(Euro: 15 sélections, 2 buts)

(Ligue des Nations: 8 sélections)

(Coupe des Confédérations: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 21 novembre 2007 contre la Finlande (0-0)

 

2001 SC Corinthians Alagoano (BRE)
2001/02 Marítimo Funchal B (POR) 14 matchs, 1 but
2002/04 Marítimo Funchal (POR) 63 matchs, 3 buts
2004/07 FC Porto (POR) 64 matchs, 6 buts
2007/17 Real Madrid (ESP) 230 matchs, 15 buts
2017/19 Beşiktaş (TUR) 52 matchs, 7 buts
2019/? FC Porto (POR) (en cours)
 

Pepe fait partie des meilleurs défenseurs de l’histoire du Portugal. Plutôt solide physiquement, souvent critiqué pour ses tacles rugueux et son agressivité, Pepe s'est imposé partout où il est passé. Légende du FC Porto et du Real Madrid, Pepe possède une armoire à trophées impressionnante, que ce soit en club ou avec son équipe nationale. Pur produit des Corinthians Alagoano, club qui évolue en troisième division brésilienne, il traverse l'Atlantique à l'âge de 17 ans et rejoint le Maritimo Funchal. Après des débuts difficiles, il va devenir un titulaire indiscutable à Madère par la suite. Très vite repéré, il rejoint le FC Porto et prend une dimension internationale. Il remporte ses premiers titres en championnat et en coupe. Le défenseur débarque ensuite en Espagne au Real Madrid en 2007, où il restera dix saisons. Il forme, avec Sergio Ramos, une des meilleures défenses d’Europe pendant près d'une décennie. Indéboulonnable chez les Merengues avec son compatriote Cristiano Ronaldo, Pepe remporte notamment trois Ligue des Champions mais également trois Liga. Né à Maceió au Nord-Est du Brésil, Pepe, de son vrai nom Képler Laveran Lima Ferreira, se décide très tôt de rejoindre l’équipe du Portugal, mais il devra attendre ses 24 ans pour être naturalisé. Il est alors appelé en équipe nationale immédiatement, et compte aujourd’hui déjà près de 110 sélections. Pepe fait partie des meilleurs joueurs portugais lors de la victoire de l’Euro en 2016. Il sera d’ailleurs nommé homme du match lors de la finale contre la France. Tenace avec un engagement de tous les instants, Pepe aura eu l’art de se faire remarquer lors des grands matchs. Il a malheureusement disjoncté plusieurs fois lors des "Clasicos" contre le Barça. Le 27 avril 2011, en demi-finale aller de Ligue des champions, le genou de Dani Alves évite de peu l’intervention jambe tendue du Madrilène, qui, lui, n'échappe pas à l’expulsion. En 2012, en Coupe du Roi, la main de Lionel Messi se retrouve malencontreusement sous les crampons de Pepe, qui passe cette fois-ci entre les mailles du filet. Son chef-d’œuvre, le Portugais le réalise cependant contre une équipe moyenne de Liga, Getafe. Le 21 avril 2009, l’inconscient Javier Casquero s’écoule dans la surface et obtient un penalty. Pepe, qui ne simule bien sûr jamais, s’acharne à coup de pied sur Casquero avant de réaliser un combo impressionnant: pincement du bras, tirage de cheveux, écrasement du mollet et termine par des coups portés à deux joueurs de Getafe venus s’interposer. Résultat, carton rouge et suspension de dix matchs. Le vrai Pépé flingueur.

 

Photo: ©DR


15/01/2021
0 Poster un commentaire

João Pinto

Joao Pinto.png
João Pinto

 

João Domingos da Silva Pinto

Né le 21 novembre 1961 à Vila Nova de Gaia (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur droit, 1m73

Surnom: Capitão

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 70 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 26 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 17 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 16 février 1983 contre la France (0-3)

Dernière sélection : le 9 novembre 1996 contre l'Ukraine (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 10 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 20 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U16: 4 sélections

 

1981/97 FC Porto (POR) 586 matchs, 20 buts

(Championnat du Portugal: 407 matchs, 17 buts)
(Coupe du Portugal: 75 matchs, 2 buts)
(Supercoupe du Portugal: 25 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 49 matchs)
(Coupe des Coupes: 19 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
 
Capitaine du FC Porto vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions face au Bayern Munich en 1987, João Pinto n'a jamais porté d'autre maillot que le bleu et blanc. Entre 1980 et 1997, le fidèle serviteur a disputé 586 matchs toutes compétitions confondues. Un record pour les Dragões. Guerrier inépuisable dans son couloir droit, il est l’un des joueurs les plus emblématiques de la sélection portugaise des années 80 et 90. Il a obtenu sa première cape en 1983 contre la France, à 21 ans, et a longtemps détenu le record de sélections, avant d’être battu par Vitor Baia. Joueur clé de l’épopée à l’Euro 1984 (demi-finale), il sera affaibli par une pleurésie lors de la Coupe du Monde au Mexique en 1986. Surnommé Capitão, il avait ému le Portugal par ses larmes, à la suite de l’échec du Portugal en qualifications pour le Mondial américain en 1994. "Il a deux cœurs et quatre jambes, c’est extrêmement difficile de trouver un joueur comme lui ", avait déclaré Bryan Robson, qui l’a dirigé à Porto.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1987 (FC Porto)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1984 (FC Porto)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1987 (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1987 (FC Porto)

Champion du Portugal en 1985, 1986, 1988, 1990, 1992, 1993, 1995, 1996 et 1997 (FC Porto)

Vice-champion du Portugal en 1983, 1984, 1987, 1989, 1991 et 1994 (FC Porto)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1984, 1988, 1991 et 1994 (FC Porto)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1985 et 1992 (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1981, 1983, 1984, 1986, 1990, 1991, 1993, 1994 et 1996 (finale non-jouée) (FC Porto)

Finaliste de la Supercoupe du Portugal  en 1988, 1992 et 1995 (FC Porto)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1984

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©LeBallonRond


20/11/2020
0 Poster un commentaire

Joao Baptista Martins

Joao Baptista Martins.jpg
João Baptista Martins

 

João Baptista Martins

Né le 3 septembre 1927 à Sines (POR)

Décédé le 18 novembre 1993 en France

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Attaquant, 1m74

Surnom: "Le sixième violon"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 11 sélections

(Matchs amicaux: 10 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 23 novembre 1952 contre l'Autriche (1-1)

Dernière sélection : le 16 juin 1957 contre le Brésil (0-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png B: 1 sélection

 

1947/59 Sporting CP (POR) 243 matchs, 155 buts

(Championnat du Portugal: 204 matchs, 131 buts)

(Coupe du Portugal: 34 matchs, 22 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 5 sélections, 2 buts)

 

Avant Cristiano RonaldoLuis Figo et Paulo Futre, le Sporting CP a connu le meilleur buteur de l'histoire du championnat portugais, Fernando Peyroteo. Mais pas seulement. Dans les années 50, un dénommé João Baptista Martins a fait parler de lui en multipliant les pions, notamment le premier de l’histoire de la Coupe d'Europe des clubs champions. C’était le 4 septembre 1955 à la 14ème minute face au Partizan Belgrade. C’est d’ailleurs dans ce même match que sera inscrit le premier doublé. Il est l’œuvre de l’attaquant du Partizan Milos Milutinovic, qui réussit à marquer deux buts avant que le Sporting n’égalise grâce à… Joao Baptista Martins! Voilà donc le premier buteur d'une compétition européenne... auquel il n'aurait jamais du participer. En effet, la fédération portugaise avait décidé d'envoyer inexplicablement le Sporting à la place du champion sortant, le Benfica. Sans aucune raison contrairement aux autres pays participants. Un mal pour un bien. Né en 1927, Le natif de Sines rejoint le Sporting en 1947. Considéré comme le "sixième violon", il va s'imposer comme le nouvel artilleur maison après le départ de la star locale Peyroteo chez le rival de Belenenses, en 1949. Il décroche le titre de meilleur buteur de la Liga portugaise en 1954 avec 31 buts inscrits. Au total, le successeur de Peyroteo a fait trembler les filets à 133 reprises en à peine 204 matchs avec la tunique verte et blanche, loin, très loin du maître, mais avec un goût plus prononcé pour la passe décisive que ce dernier. Il dispute même deux matchs dans les cages en 1950 pour pallier la blessure du portier de l’époque, Tormenta. Symbolique. Il a eu également le privilège de représenter la sélection portugaise onze fois avant de raccrocher les crampons pour reprendre le travail. Il a, comme beaucoup de ses compatriotes, fui la crise en émigrant vers la France et Paris, où il a trouvé un boulot dans une entreprise du secteur secondaire qu’il occupe jusqu’à son décès, en 1993, due à une crise cardiaque. Il avait 66 ans.

 

PALMARÈS


Champion du Portugal en 1948, 1949, 1951, 1952, 1953, 1954 et 1957 (Sporting CP)

Vice-champion du Portugal en 1950 (Sporting CP)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1948 (finale non-jouée) et 1954 (Sporting CP)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1952 et 1955 (Sporting CP)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur du championnat du Portugal en 1954 (31 buts) (Sporting CP)

À reçu la Médaille d'Or du Mérite Sportif Municipal de la ville de Sines en 1994

 

SOURCES/RESSOURCES


- So Foot/Parlons foot

- Photo: ©LeBallonRond


04/09/2020
0 Poster un commentaire

Fernando Couto

Fernando Couto.jpg
Fernando Couto

 

Fernando Manuel da Silva Couto

Né le 2 août 1969 à Espinho (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur central, 1m84

Surnom: El Pelut

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 110 sélections, 8 buts

(Matchs amicaux: 52 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 17 sélections, 1 but)

(Euro: 12 sélections, 1 but)

(US Cup: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 19 décembre 1990 contre les Etats-Unis (1-0)

Dernière sélection : le 30 juin 2004 contre les Pays-Bas (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 7 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U20: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 11 sélections

 

1988 FC Porto (POR) 1 match
1988/89 FC Famalicão (POR) 17 matchs, 1 but
1989/90 Académica Coimbra (POR) 24 matchs, 2 buts
(Championnat du Portugal de D2: 23 matchs, 2 buts)
(Coupe du Portugal: 1 match)
1990/94 FC Porto (POR) 155 matchs, 12 buts
(Championnat du Portugal: 105 matchs, 10 buts)
(Coupe du Portugal: 19 matchs)
(Supercoupe du Portugal: 7 matchs)
(Ligue des Champions: 20 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
1994/96 Parme AC (ITA) 59 matchs, 7 buts 
(Championnat d'Italie: 39 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Italie: 9 matchs, 2 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
1996/98 FC Barcelone (ESP) 60 matchs, 2 buts
(Championnat d'Espagne: 44 matchs)
(Coupe d'Espagne: 7 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 5 matchs)
(Coupe des Coupes: 4 matchs, 1 but)
1998/2005 Lazio Rome (ITA) 277 matchs, 11 buts
(Championnat d'Italie: 145 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Italie: 24 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 35 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 8 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
2005/08 Parme AC (ITA) 68 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 63 matchs, 1 but)
(Coupe d'Italie: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)

 

Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux de l’histoire du Portugal, Fernando Couto à beaucoup marqué les esprits. Ses 110 sélections en font l'un des joueurs les plus capés de l'histoire. Le défenseur portugais aurait pu être même récompensé de sa magnifique carrière mais la Seleção a échoué à domicile en finale de l'Euro 2004 face à la Grèce... Coté club, le lusitanien a empilé les titres avec le FC Porto, le FC Barcelone ou la Lazio de Rome. Et c’est en Italie qu’il a effectué la majeure partie de sa carrière. En Série A, Fernando Couto a joué près de 250 matchs durant ses deux passages à Parme et sa longue période dans la capitale romaine à la Lazio. Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 avec le club d’Emilie-Romagne dès sa première saison, le joueur à la longue chevelure va connaître ensuite sept années de gloire avec le maillot laziale de l'ère Cragnotti. Il remporte au total sept trophées entre 1998 et 2004: Scudetto (2000), deux Coupes d'Italie (2000, 2004), deux Supercoupes (1998, 2000), une Coupe des Coupes (1999) et une Supercoupe de l'UEFA (1999), avant qu'arrive les moments de galère avec l'équipe entièrement reconstruite en 2004, et qui va lutter pour le maintien à la fin de cette saison 2004/2005. Il accepte d'ailleurs de baisser son salaire énormément après le rachat du club en 2004 par Claudio Lotito. Pourtant, la muraille portugaise n’était pas faite que de ciment et de volonté inébranlable. Comme l’a prouvé un test antidopage positif à la nandrolone en 2001. En même temps, à cette époque, fallait bien rivaliser avec la Juventus.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 2004 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1989 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1997 (FC Barcelone) et 1999 (Lazio Rome)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1997 (finale non-jouée) (FC Barcelone) et 1999 (finale non-jouée) (Lazio Rome)

Champion d’Italie en 2000 (Lazio Rome)

Vice-champion d’Italie en 1999 (Lazio Rome)

Champion d'Espagne en 1998 (FC Barcelone)

Vice-champion d'Espagne en 1997 (FC Barcelone)

Champion du Portugal en 1988, 1992 et 1993 (FC Porto)

Vice-champion du Portugal en 1991 et 1994 (FC Porto)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 2000 et 2004 (Lazio Rome)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Coupe d'Espagne en 1997 et 1998 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1988 (finale non-jouée), 1991 et 1994 (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1998 et 2000 (finale non-jouée) (Lazio Rome)

Finaliste de la Supercoupe d’Italie en 1995 (Parme AC) et 2004 (Lazio Rome)

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 1996 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1990 (finale non-jouée), 1991 et 1993 (FC Porto)

Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1992 (FC Porto)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé Chevalier de L’Ordre de l’Infant Dom Henrique en 1989 puis Officier en 2004

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©DR


05/08/2020
0 Poster un commentaire

Carlos Secretario

Carlos Secretario.jpg
Carlos Secretário

 

Carlos Alberto de Oliveira Secretário

Né le 12 mai 1970 à São João da Madeira (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur droit, 1m75

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 35 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 14 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 18 décembre 1994 contre le Liechtenstein (8-0)

Dernière sélection : le 28 mars 2001 contre les Pays-Bas (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 7 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U16: 4 sélections

 

1988/89 Gil Vicente (POR) 30 matchs, 2 buts
(Championnat du Portugal de D2: 29 matchs, 2 buts)
(Coupe du Portugal: 1 match)
1989/91 Penafiel (POR) 67 matchs, 2 buts
(Championnat du Portugal: 64 matchs, 2 buts)
(Coupe du Portugal: 3 matchs)
1991/92 Famalicão (POR) 33 matchs, 3 buts
(Championnat du Portugal: 31 matchs, 2 buts)
(Coupe du Portugal: 2 matchs, 1 but)
1992/93 Sporting Braga (POR) 35 matchs, 2 buts
(Championnat du Portugal: 31 matchs, 2 buts)
(Coupe du Portugal: 4 matchs)
1993/96 FC Porto (POR) 126 matchs, 9 buts
(Championnat du Portugal: 86 matchs, 6 buts)
(Coupe du Portugal: 13 matchs)
(Supercoupe d'Espagne: 7 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 15 matchs, 2 buts)
(Coupe des Coupes: 5 matchs)
1996/97 Real Madrid (ESP) 17 matchs
(Championnat d'Espagne: 13 matchs)
(Coupe d'Espagne: 4 matchs)
1998/2004 FC Porto (POR) 183 matchs
(Championnat du Portugal: 129 matchs)
(Coupe du Portugal: 18 matchs)
(Supercoupe d'Espagne: 5 matchs)
(Ligue des Champions: 21 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs)
2004/05 FC Maia (POR) 25 matchs
(Championnat du Portugal de D2: 24 matchs)
(Coupe du Portugal: 1 match)
 
Ancien international portugais demi-finaliste du championnat d'Europe des Nations en 2000, Carlos Secretário a été un joueur-clé du FC Porto dans les années 90. Six fois champion, cinq fois vainqueur de la Coupe du Portugal ainsi que de la Coupe de l'UEFA en 2003, l'ancien latéral droit a également joué une saison au Real Madrid où il a décroché la Liga en 1997, mais sans y être un pion essentiel.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Ligue des Champions en 2004 (compétition non-jouée) (FC Porto) 

Vainqueur de la Coupe UEFA en 2003 (finale non-jouée) (FC Porto)

Champion du Portugal en 1995, 1996, 1998, 1999, 2003 et 2004 (FC Porto)

Vice-Champion du Portugal en 1994, 2000 et 2001 (FC Porto)

Champion d’Espagne en 1997 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1994, 1998, 2000, 2001 et 2003 (finale non-jouée) (FC Porto)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 2004 (finale non-jouée) (FC Porto)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1994, 1995, 1998, 1999, 2001 (finale non-jouée) et 2003 (finale non-jouée) (FC Porto)

Finaliste de la Supercoupe de la Portugal en 1997 (finale non-jouée) et 2000 (finale non-jouée) (FC Porto)


13/05/2020
0 Poster un commentaire