Lorenzo Buffon - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Lorenzo Buffon

Lorenzo Buffon.jpg
Lorenzo Buffon

 

Lorenzo Buffon

Né le 16 décembre 1929 à Majano (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Gardien de but, 1m85

Surnom: "Il Magnifico"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 15 sélections

(Matchs amicaux: 7 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe Internationale: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 9 novembre 1958 contre la France (2-2)

Dernière sélection : le 7 juin 1962 contre la Suisse (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png B: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 6 sélections

 

1948/49 Portogruaro (ITA) 34 matchs
1949/59 Milan AC (ITA) 300 matchs
(Championnat d'Italie: 277 matchs)
(Coupe d'Italie: 5 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 12 matchs)
(Coupe Latine: 8 matchs)
1959/60 Genoa (ITA) 20 matchs
1960/63 Inter Milan (ITA) 90 matchs
(Championnat d'Italie: 79 matchs)
(Coupe d'Italie: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 8 matchs)
1963/64 Fiorentina (ITA) 1 match
1964/65 US Ivrea (ITA) 11 matchs
 
Considéré comme l’un des tous meilleurs gardiens de sa génération, il s’était aussi rendu célèbre de par sa rivalité personnelle avec Giorgio Ghezzi, gardien de l’Inter, que pour le coeur de l’actrice la plus célèbre d’Italie de l’époque, Edy Campagnoli. Né en 1929 à Majano, petite ville dans la province d’Udine, Lorenzo Buffon commence sa carrière en 1948 dans le modeste club de Portogruaro. Débarqué au Milan en 1949 en tant que 4ème portier et en provenance de son Frioul natal, une de ses premières titularisations fut lors de l’historique victoire 7 buts à 1 sur le terrain de la Juventus. Nous sommes en pleine ère du Gre-No-Li, le fameux trio suédois Gren, Nordahl, Liedholm, c’est ce dernier qui insista auprès du coach Lajos Czeizler pour en faire le titulaire. Le flair suédois. En effet, le Diable renaît enfin de ses cendres, amassant quatre Scudetti entre 1951 et 1959, sans oublier deux Coupes latines grâce aux parades de Lorenzo et ses grandes mains qui ne l'ont pas empêché d'assouvir sa passion pour la peinture. Ancien international, il fût le portier de la Squadra Azzura lors la coupe du Monde en 1962. Il sera blessé pour le deuxième match face au Chili, sombrement appelé "La bataille de Santiago". Son grand-père était le cousin de l’arrière-grand-père de Gianluigi. Ça, c’est pour l’arbre généalogique. Il partage également un autre aspect avec son lointain neveu, puisqu'il épousa une célèbre présentatrice de la télé italienne et fut, de fait, le premier footballeur "people" du Calcio.
 
PALMARÈS

Finaliste de la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1958 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Latine en 1951 et 1956 (Milan AC)

Champion d’Italie en 1951, 1955, 1957, 1959  (Milan AC) et 1963 (Inter Milan)

Vice-Champion d’Italie en 1950, 1952, 1956 (Milan AC) et 1962 (Inter Milan)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Intronisé au Hall of Fame du Milan AC



23/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres