FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Luka Modric

Luka Modric.jpg
Luka Modrić

 

Luka Modrić

Né le 9 septembre 1985 à Zardar (ex-YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate, Milieu central, 1m72

Surnom: Lukita

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png en cours

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png espoirs: 15 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U19: 11 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U18: 7 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U17: 2 sélections

 

2003/08 Dinamo Zagreb (CRO) 94 matchs, 26 buts
2003/04 Zrinjski Mostar (BOS) (prêt) 22 matchs, 8 buts
2004/05 Inter Zaprešić (CRO) (prêt) 18 matchs, 4 buts
2008/12 Tottenham Hotspur (ANG) 127 matchs, 13 buts
2012/? Real Madrid (ESP) (en cours)

 

De Zadar à Madrid en passant par Zagreb, Mostar, Zapresic et Tottenham, Luka Modrić a gravi tous les échelons, jusqu'à devenir Ballon d'Or 2018 grâce à sa victoire en Ligue des Champions et sa finale perdue de Coupe du Monde cette année-là. Footballeur hors normes, le milieu de terrain croate sait tout faire avec un ballon: Jeu court, jeu long, roulette, sombrero, extérieur du pied droit, passe en une touche du gauche. Né le 9 septembre 1985, dans l'ancienne Yougoslavie, à environ 160 km au nord-ouest de Split, sur la côte adriatique, le petit Luka grandit pendant la guerre croate, opposant la Croatie à la Serbie. Sa famille fuit les bombes et les combats pour finalement trouver refuge dans un hôtel et dans une zone sécurisée et contrôlée par les forces croates. Il débute le football en club, à Zadar, à l'âge de 15 ans. Une saison plus tard, il rejoint le grand club du pays, le Dinamo Zagreb, où il achève sa formation. C'est toutefois en Bosnie, en prêt avec le club de Mostar, qu'il débute chez les professionnels. À 18 ans, après une seule saison, il est élu meilleur joueur du championnat en 2004. Sa carrière avec le maillot de Zagreb débute véritablement en 2005-2006, après un nouveau prêt à Zapresic. En trois saisons, il décrochera autant de titres de champion et deux coupes nationales. Tout son potentiel, qui couvait depuis plusieurs années, est révélé au grand jour: le joueur fait alors la démonstration de ses prouesses techniques, de sa vision du jeu et de son altruisme dans la construction. A tel point que de grands clubs commencent à s’intéresser à ce petit joueur, au combien talentueux. Marseille, Arsenal, les demandes de transfert s’enchaînent, mais c’est finalement Tottenham qui décrochera le gros lot en signant un transfert de 21 millions d’euros, le plus cher de l’histoire du club, à cette époque. Celui que l'on compare souvent au Néerlandais Johan Cruyff pour son style de jeu, son visage et sa chevelure passe quatre saisons pleines en Premier League et découvre la Ligue des champions en 2010. A partir de là, tout s’enchaîne à une allure fulgurante. Courtisé par Chelsea, c’est le Real Madrid qu'il rejoindra fin août 2012, contre une somme estimée à 42 millions d'euros. Avec les Merengues, le natif de Zadar oriente le jeu, le plus souvent vers l'avant. Récupère, tacle, passe. Multiplie les caviars. Ne lésine jamais sur les efforts durant plus de 90 minutes. Parallèlement, il devient la pièce maîtresse de la Croatie, qui ne manque qu'une seule phase finale en douze ans, celle du Mondial 2010. Après un quart de finale à l'Euro 2008, les résultats sont toutefois décevants pour la sélection au maillot à damier rouge et blanc. La Coupe du Monde 2014 s'arrête dès la phase de poules, l'Euro 2016 en huitième contre le Portugal futur vainqueur. En 2018, il ne manque que la dernière marche, face à des Bleus encore plus réalistes. Cela n'empêche pas le jury d'élire Modric joueur du tournoi. Et de soulever le trophée individuel le plus convoité: le Ballon d’Or.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 2018 (Croatie)

Vainqueur de la Ligue des champions en 2014, 2016, 2017 et 2018 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2014, 2016, 2017 et 2018 (Real Madrid)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2014, 2016 et 2017 (Real Madrid)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2018 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 2017 et 2020 (Real Madrid)

Vice-champion d’Espagne en 2013, 2015 et 2016 (Real Madrid)

Champion de Croatie en 2006, 2007 et 2008 (Dinamo Zagreb)

Vice-champion de Croatie en 2005 (Inter Zaprešić)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 2014 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 2013 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe de Croatie en 2007 et 2008 (Dinamo Zagreb)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2009 (Tottenham Hotspur)

Vainqueur de la Supercoupe d'Espagne en 2012, 2017 et 2020 (Real Madrid)

Finaliste de la Supercoupe d'Espagne en 2014 (Real Madrid)

Vainqueur de la Supercoupe de Croatie en 2006 (Dinamo Zagreb)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’Or 2018

Élu meilleur joueur de la Coupe du Monde 2018

...

 

SOURCES/RESSOURCES


- RTL/ La Manufacture

- Photo: ©Real Madrid



23/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres