FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Croatie


Zeljko Perusic

Zeljko Perusic.jpg
Željko Perušić

 

Željko Perušić

Né le 23 mars 1936 à Duga Resa (YOU)

Décédé le 28 septembre 2017 à Saint-Gall (SUI)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png Yougoslave / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate, Milieu central, 1m64

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 27 sélections

(Matchs amicaux: 9 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 6 sélections)

(Euro: 2 sélections)

(QUalif Jeux Olympiques: 3 sélections)

(Jeux Olympiques: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 15 novembre 1959 contre la Grèce (4-0)

Dernière sélection : le 18 mars 1964 contre la Bulgarie (1-0)

 

1958/65 Dinamo Zagreb (ex-YOU) 151 matchs,9 buts
(Championnat de Yougoslavie: 125 matchs, 9 buts)
(Coupe des Coupes: 7 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 19 matchs)
1965/70 TSV Munich 1860 (ALL) 163 matchs, 1 but
(Championnat d'Allemagne: 138 matchs, 1 but)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 13 matchs)
1970/73 FC Saint-Gall (SUI) 78 matchs, 1 but
 
Champion olympique et finaliste de l'Euro en 1960, Željko Perušić était un défenseur intraitable et inépuisable de l'ex-Yougoslavie dans les années 60. Formé au Dinamo Zagreb, le natif de Duga Resa porte le maillot bleu de 1958 à 1965. Il y remporte la Coupe de Yougoslavie en 1960 et 1963 et dispute également la finale de la Coupe d'Europe des villes de foires en 1963, perdue face au Valence CF. À l'âge de 28 ans, il quitte son club pour l'Allemagne sans son accord ce qu'il lui vaut une suspension d'une saison ainsi q'une exclusion définitive de l'équipe nationale (27 sélections). Il signe en fin de compte au TSV Munich 1860 et remporte dans la foulée le titre de champion d'Allemagne avec les "Lions". Cinq saisons pleines avant de boucler la boucle en Suisse au FC Saint-Gall. Il est décédé le 28 septembre 2017 à l'âge de 82 ans.
 
PALMARÈS
Finaliste de l'Euro 1960 (Yougoslavie)
Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Rome en 1960 (Yougoslavie)
Finaliste de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1963 (Dinamo Zagreb)
Champion d'Allemagne en 1966 (TSV Munich 1860)
Vice-champion d'Allemagne en 1967 (TSV Munich 1860)
Vice-champion de Yougoslavie en 1960 et 1963 (Dinamo Zagreb)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1960 et 1963 (Dinamo Zagreb)
Champion de Suisse de D2 en 1971 (FC Saint-Gall)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu sportif croate de l'année en 1960

23/03/2020
0 Poster un commentaire

Igor Tudor

Igor Tudor.jpg
Igor Tudor

 

Igor Tudor

Né le 16 avril 1978 à) Split (ex-YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate, Défenseur central/Milieu défensif, 1m93

Surnom: Tušo

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png 55 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 15 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections)

(Euro: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 15 novembre 1997 contre l'Ukraine (1-1)

Dernière sélection : le 22 juin 2006 contre l'Australie (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png espoirs: 12 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U19: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U18: 3 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U17: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png U16: 1 sélection

 

1995/98 Hajduk Split (CRO) 76 matchs, 5 buts
(Championnat de Croatie: 58 matchs, 3 buts)
(Coupe de Croatie: 10 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
1996 HNK Trogir (CRO) (Prêt) 5 matchs, 1 but
1998/2007 Juventus Turin (ITA) 166 matchs, 19 buts
(Championnat d'Italie: 110 matchs, 15 buts)
(Coupe d'Italie: 18 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 28 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 1 but)
(Coupe Intertoto: 2 matchs)
2005/06 Sienne (ITA) (Prêt) 39 matchs, 2 buts
2007–2008 Hajduk Split (CRO) 8 matchs, 1 but

 

Milieu défensif, défenseur central voire arrière droit, Igor Tudor a vu sa carrière minée par des blessures récurrentes. Formé à l'Hadjuk Split, le croate le plus sous-côté passera sept saisons dans la Juventus de Lippi, Ancelotti et Capello en remportant notamment 3 scudetti. Le défenseur central aura joué 166 matches avec la Vieille Dame avec à la clé 19 buts inscrits. Avec son âme de combattant, Igor Tudor incarne le soldat sur lequel on pouvait compter en toute circonstance. Également buteur, on n'oubliera pas son but inscrit d'une reprise de volée mythique à la dernière seconde du quart de finale de Ligue des Champions en 2003, face au Deportivo La Corogne. Il sera prêté une saison à l’AC Sienne avant de repartir vers sa Croatie natale dans le club de ses débuts et de mettre un terme définitif à sa carrière en 2008. Il choisira ensuite de devenir entraîneur. Décidément, en voilà un qui ne se repose jamais.

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe du Monde en 1998 (Croatie)

Finaliste de la Ligue des champions en 2003 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Coupe Intertoto en 1999 (Juventus Turin)

Champion d'Italie en 2002 et 2003 (Juventus Turin)

Vice-champion d'Italie en 2000 et 2001 (Juventus Turin)

Vice-champion de Croatie en 1996, 1997 et 1998 (Hajduk Split)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 2002 et 2004 (Juventus Turin)

Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2002 (Non-joué) et 2003 (Non-joué) (Juventus Turin)

Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 1998 (Juventus Turin)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu joueur croate de l’année en 2001


22/07/2019
0 Poster un commentaire

Zlatko Kranjcar

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_8291919_20190722263843.jpg
Zlatko Kranjčar

 

Zlatko Kranjčar

Né le 15 novembre 1956 à Zagreb (ex-YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate/https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png Yougoslave, Milieu offensif/Attaquant, 1m79

Surnom: Cico

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 11 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 9 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 30 janvier 1977 contre la Colombie (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png 2 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 2 sélections, 1 but)

 

Dernière sélection : le 22 décembre 1990 contre la Roumanie (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png U19: 19 sélections

 

1973/83 Dinamo Zagreb (ex-YOU) 307 matchs, 125 buts
(Championnat de Yougoslavie: 261 matchs, 98 buts)
(Coupe de Yougoslavie: 28 matchs, 19 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 sélections)
(Coupe des Coupes: 4 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 16 matchs, 8 buts)
1983/90 Rapid Vienne (AUT) 269 matchs, 132 buts
(Championnat d'Autriche: 201 matchs, 106 buts)
(Coupe d'Autriche: 33 matchs, 14 buts)
(Supercoupe d'Autriche: 3 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs, 5 buts)
(Coupe des Coupes: 18 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 2 buts)
1990/91 VSE St. Pölten (AUT) 12 matchs, 2 buts

Milieu de terrain racé, le jeune Zltako a débarqué au Dinamo à l'âge de 10 ans. Fidèle, il y restera quasiment 18 ans avant de partir en Autriche, au Rapid de Vienne. À Zagreb, Zlatko a marqué des buts, mais il a surtout contribué à faire briller son pote Stjepan Deverić depuis son poste de meneur de jeu. La légende des bleus a laissé une telle empreinte dans l'esprit des gens qu'il a été élu dans le meilleur onze de l'histoire du club en 2011. Il y reviendra l'entraîner et remportera deux championnats dans les années 1990. Quand il évoque le Dinamo, il dit "mon club". Il a pourtant entraîné une vingtaine d'équipes dans une dizaine de pays depuis 1991.

PALMARÈS
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1985 (Rapid Vienne)
Champion de Yougoslavie en 1982 (Dinamo Zagreb)
Vice-champion de Yougoslavie en 1977 et 1979 (Dinamo Zagreb)
Champion d'Autriche en 1987 et 1988 (Rapid Vienne)
Vice-champion d'Autriche en 1984, 1985 et 1986 (Rapid Vienne)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1980 et 1983 (Dinamo Zagreb)
Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1976 et 1982 (Dinamo Zagreb)
Vainqueur de la Coupe d'Autriche en 1984, 1985 et 1987 (Rapid Vienne)
Finaliste de la Coupe d'Autriche en 1986, 1990 et 1991 (Rapid Vienne)
Vainqueur de la Supercoupe d'Autriche en 1986, 1987 et 1988 (Rapid Vienne)
Vainqueur de la Coupe des jeunes de Yougoslavie en 1973 (Dinamo Zagreb)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type de la saison du championnat autrichien en 1985, 1986 et 1988
Nommé dans l'équipe type de l'histoire du Dinamo Zagreb en 2011
À reçu le Prix Franjo Bučar en 2005

DIVERS
- Il est le père de l'ex international croate Niko Kranjčar.

22/07/2019
0 Poster un commentaire

Velimir Zajec

Velimir Zajec.jpg
Velimir Zajec

 

Velimir Zajec (Велимир Зајец)

Né le 12 février 1956 à Zagreb (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png Yougoslave, Milieu défensif, 1m78

Surnom: "Zeko"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 36 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 14 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Coupe du monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 4 sélections)

(Euro: 3 sélections)

(Coupe des Balkans: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 23 mars 1977 contre l'URSS (2-4)

Dernière sélection : le 16 octobre 1985 contre l'Autriche (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png espoirs: 9 sélections, 1 but

 

1974/84 Dinamo Zagreb (YOU) 238 matchs, 13 buts
1984/88 Panathinaikos (GRE) 67 matchs, 11 buts
 
Yougoslave de naissance, Velimir Zajec est originaire de Zagreb et a longtemps joué au Dinamo (1974-1984) avant de signer au Panathinaikos pendant 4 ans. Avec Zajec à la baguette, le Dinamo remporte le titre national en 1982 pour la première fois depuis 24 ans. Élu meilleur joueur yougoslave avec un certain Safet Sušić en 1979, il récidive en 1984 alors qu'il est expatrié en Grèce. Plutôt robuste et bourrin, "Zeko" avait quand même cette petite touche technique des Balkans qui envoie du jeu.
 
PALMARÈS
Vainqueur du Championnat d'Europe espoirs en 1977 (Yougoslavie)
Champion de Yougoslavie en 1982 (Dinamo Zagreb)
Vice-champion de Yougoslavie en 1977 et 1979 (Dinamo Zagreb)
Champion de Grèce en 1986 (Panathinaikos)
Vice-champion de Grèce en 1985 et 1987 (Panathinaikos)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1980 et 1983 (Dinamo Zagreb)
Finaliste de la Coupe de Yougoslavie en 1976 et 1982 (Dinamo Zagreb)
Vainqueur de la Coupe de Grèce en 1986 et 1988 (Panathinaikos)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu footballeur yougoslave de l'année en 1979 et 1984
 
VIDÉO

06/06/2019
0 Poster un commentaire

Ivica Surjak

Ivica Surjak.jpg
Ivica Surjak

 

Ivan Šurjak

Né le 23 mars 1953 à Split (YOU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate, Ailier gauche, 1m90

Surnom: Ivica

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 54 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 15 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 12 matchs, 3 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 14 sélections, 3 buts)

(Euro: 2 sélections)

(Coupe des Balkans des nations: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 21 octobre 1973 contre l'Espagne (0-0)

Dernière sélection : le 24 juin 1982 contre l'Honduras (1-0)

 

1971/81 Hajduk Split (YOU) 332 matchs, 71 buts
(Championnat de Yougoslavie: 272 matchs, 52 buts)
(Coupe de Yougoslavie: 24 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 14 matchs, 6 buts)
(Coupe des Coupes: 18 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
1981/82 Paris SG (FRA) 40 matchs, 12 buts
(Championnat de France: 33 matchs, 11 buts)
(Coupe de France: 7 matchs, 1 but)
1982/83 Udinese (ITA) 29 matchs, 2 buts
1984/85 Real Saragosse (ESP) 22 matchs, 4 buts

 

Pour beaucoup, il fait partie des meilleurs joueurs de l’histoire de la Yougoslavie. Adulé à Split, il passe une saison au PSG remportant une Coupe de France en 1982. Ailier gauche à l’ancienne, toute en percussion et en technique, un cauchemar pour tout défenseur. Il pouvait aussi évoluer sur toute la largeur du terrain, il était le prototype de l’attaquant moderne polyvalent. Il effectue ses débuts avec l’Hajduk Split en 1970 à l’âge de 17 ans. Un an plus tard, il devient champion de Yougoslavie en marquant un but clé contre le rival habituel, le Partizan Belgrade, lors de la dernière journée, qui lui donne déjà un statut de héros qu’il va parfaitement assumer, malgré son jeune âge. Ivica Surjak.jpgLes trophées s’accumulent: quatre titres de champion et cinq Coupes nationales sous la houlette de Tomislav Ivic. Avec son club, il va enchaîner trois demi-finales de Coupe d'Europe (1973, 1976 et 1978). Il sera aussi un pilier de la sélection Yougoslave qui connait un renouveau dans les années 70 grâce à un potentiel de joueurs hors du commun. Avec 54 sélections et 10 buts, il participe à la phase finale de la Coupe du Monde 1974 et 1982 ainsi que l’ Euro en 1976. À l'époque, pour partir du pays, les joueurs devait attendre leur 28ème anniversaire pour rejoindre l'étranger. Après 332 matchs disputés sous le maillot de Split... et le début d’une carrière de chanteur avec le titre Julija !, Šurjak prend un billet pour Paris. Très vite il devient le chouchou du Parc. Il faut dire que le jeune homme est en pleine force de l’âge et multiplie les débordements et les actions offensives, et se montrera décisifs comme le prouve ses 11 buts en championnat. Mais son véritable chef d'oeuvre sera ce soir de 15 mai 1982 au Parc des Princes lors de la finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne. Les Verts tiennent leur septième Coupe de France grâce au second but de Platini en prolongation. Une dernière offensive est lancée côté parisien et cet encore frêle ailier gauche natif de Split a encore du jus. Sur le premier but de Toko, c’était son centre qui avait fait mouche. Une heure après, petit numéro d’équilibriste, il glisse un centre enroulé d’une aisance diabolique, pour trouver un Rocheteau intraitable. 2-2. Le PSG gagnera son premier trophée aux tirs au but. Ce sera pourtant le dernier match sous le maillot parisien pour Ivica. Le président Borelli souhaite le conserver, mais sa star yougoslave s’est déjà engagée pour le modeste club de l’Udinese. Dans le vestiaire italien, la cohabitation est houleuse avec le clan des Brésiliens, Edinho et Zico. Deux fortes personnalités qui s’opposent à l'attaquant et le font disparaître des feuilles de matchs malgré une première saison très réussie sur les pelouses. Il rebondit en 1984 à Saragosse sans connaître le succès, malgré un but exceptionnel face à Barcelone, champion d’Espagne. Malgré des sollicitations du Real Madrid et une offre intéressante financièrement du New York Cosmos, il préfère raccrocher les crampons à l'âge de 31 ans comme Michel Platini. Ivica Šurjak fera son retour dans le football en tant que Directeur Sportif de l’Hajduk Split entre 1999 et 2003 puis comme Directeur général jusqu’en 2008.

 

PALMARÈS


4ème de l'Euro 1976 (Yougoslavie)

Champion de Yougoslavie en 1974, 1975 et 1979 (Hajduk Split)

Vice-champion de Yougoslavie en 1976 et 1981 (Hajduk Split)

Vainqueur de la Coupe de France en 1982 (Paris SG)

Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1972, 1973, 1974, 1976 et 1977 (Hajduk Split)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Footballeur yougoslave de l'année en 1976

 

DIVERS


- En 1999, alors qu’il pilotait son bateau, Surjak est à l’origine d’un drame qui a coûté la vie à un nageur. Il a finalement été déclaré non coupable par la justice yougoslave.


10/11/2018
1 Poster un commentaire

Drazen Jerkovic

 

Drazen Jerkovic.jpg
Dražan Jerković

 

Dražan Jerković (Дражан Јерковић)

Né le 6 août 1936 à Sibenik (YOU)

Décédé le 9 décembre 2008 à Zagreb (CRO)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png Croate/ https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png Yougoslave, Attaquant, 1m86

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png 21 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 11 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 4 buts)

(Euro: 2 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le le 12 septembre 1956 contre l'Indonésie (5-2)

Dernière sélection : le 27 septembre 1964 contre l'Autriche (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923043_201506180143449.png: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4861405_201505270616594.png B: 3 sélections

 

1954/65 Dinamo Zagreb (ex-YOU) 142 matchs, 96 buts
1965/66 La Gantoise (BEL) 3 matchs, 1 but
 
Drazen Jerkovic fait partie des buteurs légendaires du football croate. Il avait inscrit deux buts pour l'ex-Yougoslavie en demi-finale de l'Euro en 1960 face à la France (5 buts à 4) où il avait été sacré meilleur buteur du tournoi. La Yougoslavie s'était ensuite inclinée 2 buts à 1 face à l'Union soviétique du gardien Lev Yachine après prolongation. Auteur de 4 buts avec la sélection demi-finaliste de la Coupe du monde 1962 au Chili, il comptabilisera en tout 21 sélections et 11 buts sous le maillot de la Yougoslavie. En club, Jerkovic a passé le plus clair de sa carrière au Dinamo Zagreb où il a planté 96 buts en 142 matches de championnat, remportant un titre de champion de Yougoslavie et trois Coupes nationales. Son parcours l'avait aussi emmené en fin de carrière à La Gantoise, mais il joua très peu en raison d'une blessure. Une fois ses crampons raccrochés, Jerkovic s'était reconvertit en dirigeant et entraîneur, oeuvrant pour le Dinamo et le FC Zagreb, le Dinamo Vinkovci et les clubs autrichiens de INCO Klagenfurt et Villach. Il a aussi entraîné la Yougoslavie, pour un match, en 1971 et fut surtout le tout premier sélectionneur national de la Croatie en 1990 - durant 3 matches, un an avant l'indépendance en 1991. Il aura gagné tous ses matches, contre la Grèce en 1971, contre les Etats-Unis, la Roumanie et la Slovénie en 1990, ce qui fait de lui sans doute le seul coach au monde invaincu avec deux sélections nationales. Drazen Jerkovic est décédé le 9 décembre 2008 à l'âge de 72 ans d'une attaque cardiaque des suites de complications après avoir été amputé de son bras gauche.
 
PALMARÈS
4ème de la Coupe du Monde en 1962 (Yougoslavie)
Finaliste de l'Euro 1960 (Yougoslavie)
Champion de Yougoslavie en 1958 (Dinamo Zagreb)
Vice-champion de Yougoslavie en 1960 et 1963 (Dinamo Zagreb)
Vainqueur de la Coupe de Yougoslavie en 1960, 1963 (non-joué) et 1965 (Dinamo Zagreb)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de la Coupe du Monde en 1962 (4 buts)
Meilleur buteur du championnat de Yougoslavie en 1962 (16 buts) (Dinamo Zagreb)

06/10/2018
0 Poster un commentaire