FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Miguel Angel

Miguel Angel.jpg
Miguel Ángel

 

Miguel Ángel González Suárez

Né le 24 décembre 1947 à Ourense (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Gardien de but, 1m74

Surnom: El Gato

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 18 sélections

(Matchs amicaux: 6 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 12 octobre 1975 contre le Danemark (2-0)

Dernière sélection : le 13 décembre 1978 contre la Chypre (5-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png amateur: 1 sélection

 

1966/67 CD Orense (ESP)
1967/68 CD Castellón (ESP) (Prêt) 29 matchs
(Championnat d'Espagne de D2: 26 matchs)
(Coupe d'Espagne: 3 matchs)
1967/86 Real Madrid (ESP) 338 matchs
(Championnat d'Espagne: 247 matchs)
(Coupe d'Espagne: 37 matchs)
(Coupe de la ligue espagnole: 9 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 19 matchs)
(Coupe des Coupes: 9 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 17 matchs)
 
Persévérance et régularité. Telles étaient les grandes qualités de Miguel Ángel qui aura gardé les cages du Real Madrid pendant presque deux décennies. Il fait partie des meilleurs gardiens de l'histoire du football espagnol. Son placement et sa détente étaient tels qu'on le surnommait "El Gato" ("le chat"). Avec douze titres nationaux, une Coupe des Coupes en 1971 et une Coupe UEFA en 1985 à son actif, il est une légende des Merengues. Né le 24 décembre 1947 à Ourense, il commence le sport comme gardien de handball. Ce n’est qu’à l’âge de 18 ans qu’il se lie au football. Le portier espagnol garde les buts de sa ville natale lorsque les recruteurs madrilènes le détectent et n'hésitent pas une seconde à le faire signer. Au cours de ses deux premières saisons, il n'a pas beaucoup de temps de jeu car il est en concurrence directe avec deux grands gardiens: Andrés Junquera et le regretté Antonio Betancort. La chance lui sourit finalement lors de la saison 1973-1974, lorsque Luis Molowny laisse l'opportunité au Galicien de s'illustrer définitivement. Chose faite. Ses brillantes prestations lui permettent de devenir un titulaire indiscutable et de mener l'équipe vers le sacre de champion d'Espagne à sept reprises en dix-huit saisons. Au cours de son séjour à la Casa Blanca, il a subit plusieurs grosses blessures dont une fracture de la clavicule et une déchirure du ligament croisé en 1979 qu'il oblige à être absent des terrains durant plusieurs mois. Sélectionné à 18 reprises, il dispute deux Coupes du Monde (1978 et 1982) avec la Roja. Après avoir rangé les gants, il occupe diverses postes au sein du Real Madrid.
 
PALMARÈS
Finaliste de Coupe d'Europe des clubs champions en 1981 (Real Madrid)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1971 (Real Madrid)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1985 (Real Madrid)

Champion d’Espagne en 1972, 1975, 1976, 1978, 1979 et 1980 (Real Madrid)

Vice-Champion d’Espagne en 1981, 1983 (non-joué) et 1984 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1970, 1974, 1975, 1980 et 1982 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1979 (finale non-jouée) et 1983 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue Espagnole en 1985 (Real Madrid)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Espagnole en 1983 (Real Madrid)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur espagnol de l’année en 1976

Vainqueur du Trophée Zamora en 1976

 

SOURCES/RESSOURCES


- Real Madrid

- Photo: ©Historias del Real Madrid



25/10/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1095 autres membres