Ricardo Zamora - Les meilleurs joueurs de l'histoire du football

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ricardo Zamora

Ricardo-zamora--1-.jpg

Ricardo Zamora

 

Ricardo Zamora Martinez

Né le 21 janvier 1901 à Barcelone (ESP)

Décédé le 8 septembre 1978 à Barcelone (ESP)

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, gardien de but, 1m94

Surnom: Le Divin

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 46 sélections

 

1916/19 Espanyol Barcelone (ESP)

1919/22 FC Barcelone (ESP) 28 matchs

1922/30 Espanyol Barcelone (ESP) 26 matchs

1930/36 Real Madrid (ESP) 82 matchs

1936/38 OGC Nice (ESP) 30 matchs

 

Il est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de but de l'histoire et l'icône du football espagnol dans les années 20 et 30. Fils de médecin, Zamora a refusé d'écouter les conseils de son père d’étudier la médecine. À 16 ans, il s’est engagé avec l'Espanyol , mais à la suite d'une fâcherie, il a rejoint en 1919 l’ennemi juré le FC Barcelone. En 1920, Ricardo Zamora est le gardien de but de la première équipe d'Espagne qui se constitue pour participer aux Jeux olympiques à Anvers; équipe dans laquelle joue une autre légende du football espagnol: Rafael Moreno Aranzadi dit "Pichichi". L'Espagne termine avec la médaille d'argent et Zamora se transforme en véritable star de renommée mondiale. Il est même surnommé "Le Divin". https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4672561_201503193718275.jpgZamora est le gardien titulaire indiscutable de l'Espagne entre 1920 et 1936 accumulant 46 matchs internationaux, un record à l'époque. Il est capitaine de l'équipe d'Espagne lors de la Coupe du monde 1934. Après trois saisons avec le FC Barcelone, Zamora retourne dans les rangs de l'Espanyol en 1922 suite à un conflit avec Hans Gamper qui refuse d'augmenter son salaire. C'est donc avec l'Espanyol qu’il a disputé les deux premières éditions de la Liga, lancée en 1928. Lors d'une tournée en Amérique du Sud en 1926, un journal annonce qu'il offre une médaille d'or au premier joueur qui réussira à marquer un but contre Zamora. Le joueur Piendibene du club de Peñarol est le premier à y parvenir après plusieurs matchs. En 1930, Ricardo Zamora est recruté par le Real Madrid qui paye 150 000 pesetas pour acquérir ses services, une somme astronomique pour l'époque. Avec le club "Merengue", il remporte deux Ligas et deux coupes d'Espagne. Ricardo Zamora joue son dernier match officiel en Espagne lors de la finale de la Coupe d'Espagne en 1936 sous le maillot du Real Madrid. Le Real s'impose par 2 buts à 1 face à son ancien club du FC Barcelone en partie grâce à un arrêt déterminant de Zamora sur un tir de Josep Escolà. Le ballon part à ras de terre et se dirige vers l’intérieur du poteau gauche de Zamora. La moitié du stade se lève déjà pour acclamer le but, mais le gardien madrilène effectue un plongeon fulgurant. Le terrain est très sec à cause du temps sur Valence, ensoleillé depuis plusieurs semaines. Le mouvement de Zamora soulève un nuage de poussière, rendant la scène et l’issue du tir bien confuses. Quelques instants après, le portier en émerge, impassible, le ballon dans les mains. Il s’agit du dernier arrêt du légendaire gardien en match officiel sur le territoire espagnol. Pendant la Guerre d'Espagne en 1936, Zamora est emprisonné par les républicains qui le considèrent comme un homme de droite alors qu'il n'est membre d'aucun parti politique. Zamora sera libéré et s'exilera vers la France où il rejoint l'OGC Nice. Il y reste jusqu'à la fin du conflit et se retire du football. Après la guerre, Zamora revient en Espagne et devient entraîneur de l’Atlético Aviación pendant six saisons, remportant au passage deux Ligas. Il s’est également assis sur le banc de Málaga et de l’Espanyol, et a dirigé les équipes nationales d’Espagne et du Venezuela. Il prête son image pour des publicités et participe à des films. Il est certainement le premier joueur de l'histoire du football à être devenu un phénomène médiatique. Sa légende est tellement ancrée dans le football espagnol, pourtant fertile en gardiens de haut vol, que le trophée couronnant le gardien le plus imperméable de la saison porte aujourd’hui son nom. Ricardo Zamora meurt le 8 septembre 1978 à Barcelone. Il a reçu à titre posthume la Médaille d'or du mérite sportif.

 

PALMARÈS


Médaille d’argent aux Jeux Olympiques d'Anvers en 1920 (Espagne)

Champion d’Espagne en 1932 et 1933 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1920, 1922 (FC Barcelone), 1929 (Espanyol), 1934 et 1936 (Real Madrid)

Champion de Catalogne en 1918, 1929 (Espanyol), 1920, 1921 et 1922 (FC Barcelone)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur gardien du championnat d’Espagne en 1929, 1932 et 1933

Élu meilleur gardien du tournoi de la Coupe du Monde en 1934

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1934

À reçu la médaille de l'Ordre de la République espagnole en 1934

À reçu la médaille d'or de l'Ordre Royal du Mérite sportif à titre posthume

À reçu la Grand-Croix de l'Ordre de Cisneros

 

DIVERS


- Zamora a participé à deux films : "Campeones", aux côtés de ses coéquipiers du Real Madrid Jacinto Quincoces et Guillermo Gorostiza, et "Once pares de botas", avec son grand copain José Samitier, pourtant adversaire sur le terrain.

- La municipalité de Barcelone a donné le nom de Ricardo Zamora à une des rues du quartier de Sarrià.

 

VIDÉO




19/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 974 autres membres