FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Rik Coppens

Rik Coppens.jpg
Rik Coppens

 

Henri François Louis Coppens
Né le 29 avril 1930 à Anvers (BEL)
Décédé le 5 février 2015 à Wilrijk (BEL)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, Attaquant, 1m69
Surnom: l'enfant terrible du Kiel
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 47 sélections, 21 buts
(Matchs amicaux: 40 sélections, 14 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections, 6 buts)
(Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)
 
1ère sélection : le 13 mars 1949 contre les Pays-Bas (3-3)
Dernière sélection : le 4 octobre 1959 contre les Pays-Bas (1-9)
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U19: 4 sélections
 
1946/61 K. Beerschot VAC (BEL) 362 matchs, 258 buts
1961/62 Olympic Charleroi (BEL) 27 matchs, 3 buts
1962/67 Royal Crossing Club Molenbeek (BEL) 121 matchs, 32 buts
1967/69 Berchem Sport (BEL) 45 matchs, 8 buts
1969/70 Tubantia Borgerhout VK (BEL)
 
Le tout premier Soulier d'Or de l'histoire du football belge. Né à Anvers le 29 avril 1930, Henri 'Rik' Coppens a marqué le football belge dans les années 50 et 60. Il a connu sa première titularisation à l'âge de seize ans en équipe première du club anversois du Beerschot, où il passa d'ailleurs la majeure partie de sa carrière (de 1946 à 1961). Avec 261 buts marqués en 389 matches, il a terminé meilleur buteur du championnat en 1952-53 et 1954-55 avec 35 buts lors de chaque saison. Il suscita l’intérêt de nombreux clubs étrangers mais le Beerschot refusa toute idée de transfert. Ce joueur complet et doué techniquement a eu une carrière bien remplie : quinze ans au Beerschot, puis un an à l’Olympic de Charleroi, avant de poursuivre en D2 par cinq saisons au Crossing de Molenbeek (32 buts) et deux autres à Berchem, avant de terminer par une saison (1969-1970) au Tubantia Borgerhout, en Promotion. Celui que l'on surnommait "L'enfant terrible de Kiel" a également fait le bonheur des Diables Rouges, avec qui il a inscrit 21 buts en 47 sélections. Il a disputé deux rencontres de Coupe du Monde, lors du Mondial 1954, inscrivant un but lors du match nul 4-4 contre l’Angleterre, premier point de la Belgique en phase finale d'un tournoi. Extraverti, il aimait faire le spectacle, comme ce fut le cas un jour de juin 1957, où lors d'un match des Belges contre l'Islande, il a inventé le penalty à deux, avec son coéquipier André Piters. Il perdra son statut de principale vedette du football belge avec l’éclosion fin des années 50 des icônes d’Anderlecht Jef Jurion et Paul Van Himst. Retiré des terrains en 1970, il avait poursuivi sa carrière comme entraîneur, notamment au Beerschot et au FC Bruges. Rik Coppens nous a quittés le 5 février 2015 à l'âge de 84 ans.
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Soulier d'or belge en 1954
Meilleur buteur du championnat de Belgique en 1953 (35 buts) et 1955 (35 buts) (K. Beerschot VAC)


26/05/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 963 autres membres