FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Roumanie


Joueurs Roumains

MILIEUX OFFENSIFS

 

Gheorghe Hagi

 

 


12/07/2016
0 Poster un commentaire

Roumanie

Palmarès

 

Championnat de Roumanie

Joueur roumain de l’année

 

Les clubs

 

Farul Constanta

FC Sportul Studentesc

Steaua Bucarest


12/07/2016
0 Poster un commentaire

Farul Constanta

Farul Constanta.png
Farul Constanța

 

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Fotbal Club Farul Constanța, fondé en 1949

Anciens noms: Locomotiva PCA Constanța (1949-1958), 

CSO Farul Constanța (1958-1972), FC Constanța (1972-1989)

Surnoms: Marinarii, Rechinii

Couleurs: bleu et blanc

Ennemis jurés: Dinamo Bucarest, Steaua Bucarest, Otelul Galati

Stade: Farul (15 500 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé en 1949 de la fusion de deux clubs de la ville de Constanţa: le Dezrobirea Constanţa et le PCA Constanţa (Porturi Comunicaţii Ape).


12/07/2016
0 Poster un commentaire

FC Sportul Studentesc

FC Sportul Studentesc.png
FC Sportul Studențesc

 

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Fotbal Club Sportul Studenţesc București, fondé le 11 février 1916

Refondé en 1948

Anciens noms: Sporting Club Universitar Studențesc (1916-1919),

Sparta Bucarest (1946-1948), Centrul Universitar Bucarest (1948-1954), 

Ştiinţa Bucureşt (1954-1966), Politehnica Bucarest (1966-1969)

Surnoms: Gașca nebună, Studenții

Couleurs: noir et blanc

Ennemis jurés: Steaua Bucarest, Rapid Bucarest, Dinamo Bucarest

Stade: Regie (16 000 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 11 février 1916 par un groupes d'étudiants et d'enseignants d'un lycée de Bucarest, le premier président est Traian Lalescu, un mathématicien réputé. À cause de problèmes financiers, le club disparaît en 1947. Le club est refondé en 1948 sous le nom du "Centrul Universitar Bucarest" et fusionne en 1954 avec le "IA Bucarest". Il prend son nom définitif en 1954


12/07/2016
0 Poster un commentaire

Steaua Bucarest

Steaua Bucarest.jpg
Steaua Bucarest

 

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Fotbal Club Steaua București, fondé le 7 juin 1947

Anciens noms: Asociația Sportivă a Armatei (1947-1950), Casa Centrală a Armatei (1950-1962)

Surnoms: Roș-Albaștrii, Militarii, Viteziștii

Couleurs: rouge et bleu

Ennemis jurés: Dinamo Bucarest, Rapid Bucarest

Stade: Arena Națională (55 634 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 7 juin 1947 par un decret signé par Mihail Lascăr, ancien commandant de l'armée roumaine, et grâce à l'initiative de quelques généraux et officiers supérieurs de l’armée et l'appui du gouvernement communiste. Le club est baptisé "Asociația Sportivă a Armatei" ("L’Association Sportive de l’Armée"). C’est à l’été 1962 que l’équipe prend son nom actuel : le Steaua Bucurest.

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Champion de Roumanie en 1951, 1952, 1953, 1956, 1960, 1961, 1968, 1976, 1978, 1985, 1986, 1987, 1988, 1989, 1993, 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 2001, 2005, 2006, 2013, 2014 et 2015

Vice-champion de Roumanie en 1954, 1958, 1963, 1977, 1980, 1984, 1990, 1991, 1992, 2003, 2004, 2007, 2008 et 2016

Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 1950, 1951, 1952, 1955, 1962, 1966, 1967, 1969, 1970, 1971, 1976, 1979, 1985, 1987, 1989, 1992, 1996, 1997, 1999, 2011 et 2015

Finaliste de la Coupe de Roumanie en 1953, 1964, 1977, 1980, 1984, 1986, 1990 et 2014

Vainqueur de la Supercoupe de Roumanie en 1994, 1995, 1998, 2001, 2006 et 2013

Finaliste de la Supercoupe de Roumanie en 1999, 2005, 2011 et 2015

Vainqueur de la Coupe de la ligue Roumaine en 2015 et 2016

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1986

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1989

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1986

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1986

 

RECORDS


Plus large victoire: Steaua Bucarest - CIL Blaj 12-0 (le 10 juin 1964)

Plus large défaite: ITA Arad - Steaua Bucarest 7-0 (le 14 septembre 1947)

Plus jeune joueur: Razvan Ochirosii (ROU) 16 ans et 1 mois (le 15 avril 2006 contre le FCM Bacau)

Plus jeune buteur: Robert Vilceanu (ROU) 16 ans et 11 mois (le 15 mars 2014 contre le Gaz Metan)

Plus vieux buteur: Dorinel Munteanu (ROU) 36 ans et 11 mois (le 208 mai 2005 contre le FC Brasov)

Record d'achat: Denis Alibec (ROU) 2 millions d'euros de l'Astra Giurgiu (2016)

Record de vente: Vlad Chiriches (ROU) 9,5 millions d'euros à Tottenham (2013)

 

STEAUA BUCAREST ALL-STAR


GARDIENS

 

Ion Voinescu (ROU)

Vasile Iordache (ROU)

Helmut Duckadam (ROU)

Costica Toma (ROU)

 

DÉFENSEURS

 

Dan Petrescu (ROU)

Stefan Sames (ROU)

Adrian Bumbescu (ROU)

Lajos Satmareanu (ROU)

Lukasz Szukala (POL)

Stefan Iovan (ROU)

Ilie Barbulescu (ROU)

Alexandru Apolzan (ROU)

Anton Dobos (ROU)

Teodor Anghelini (ROU)

Vlad Chiriches (ROU)

Mirel Radoi (ROU)

Miodrag Belodedici (ROU)

Daniel Prodan (ROU)

Vasile Zavoda (ROU)

Dorin Goian (ROU)



MILIEUX

 

Ion Dumitru (ROU)

Alexandru Bourceanu (ROU)

Marcel Raducanu (ROU)

Anghel Iordanescu (ROU)

Gheorghe Hagi (ROU)

Laszlo Bölöni (ROU)

Basarab Panduru (ROU)

Tudorel Stoica (ROU)

Iosif Vigu (ROU)

Ilie Dumitrescu (ROU)

Constantin Galca (ROU)

Gavril Balint (ROU)

Nicolae Dica (ROU)

Lucian Sanmartean (ROU)

Iosif Rotariu (ROU)

 

ATTAQUANTS

 

Gheorghe Constantin (ROU)

Raul Rusescu (ROU)

Victor Piturca (ROU)

Ion Alecsandrescu (ROU)

Gheorghe Tataru (ROU)

Marius Lacatus (ROU)

Florea Voinea (ROU)

Adrian Ilie (ROU)

Nicola Tataru (ROU)

Ion Vladoiu (ROU)

 

ENTRAÎNEURS

 

Anghel Iordanescu (ROU)

Gheorghe Popescu I (ROU)

Emeric Jenei (ROU)

Dumitru Dumitriu (ROU)

Victor Piturca (ROU)

 

Le plus capé

 

1) Tudorel Stoica (ROU) 368 matchs (1975-1989/1991)

Tudorel Stoica.jpg

2) Marius Lacatus (ROU) 357 matchs (1983-1990/1993-2000)

3) Anghel Iordanescu (ROU) 317 matchs (1968-1982/1986)

4) Iosif Vigu (ROU) 313 matchs (1966-1979)

5) Stefan Iovan (ROU) 291 matchs (1981-1991/1992)

 

Le meilleur buteur

 

1) Anghel Iordanescu (ROU) 155 buts (1968-1982/1986)

Anghel Iordanescu.png

2) Gheorghe Constantin (ROU) 148 buts (1955-1969)

3) Victor Piturca (ROU) 137 buts (1983-1989)

4) Florea Voinea (ROU) 106 buts (1961-1970/1972-1973)

5) Marius Lacatus (ROU) 98 buts (1983-1990/1993-2000)

 

L'équipe vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1986

 

Steaua Bucarest.jpg

(haut, de gauche à droite): Bölöni, Belodedici, Iovan, Barbulescu, Bombescu, Duckadam

(bas, de gauche à droite): Majearu, Lacatus, Balan, Balint, Piturca


12/07/2016
0 Poster un commentaire

Gheorghe Hagi

Gheorghe Hagi.jpg

Gheorghe Hagi

Gheorghe Hagi

Né le 5 février 1965 à Sãcele (ROU)

 http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, meneur de jeu, 1m74, numéro 10

Surnoms: Le Maradona des Carpates, Gicã

http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 125 sélections, 35 buts

 

1982/83 Farul Constanta (ROU) 18 matchs, 7 buts

1983/87 Sportul Studentesc (ROU) 107 matchs, 58 buts

1987/90 Steaua Bucarest (ROU) 97 matchs, 76 buts

1990/92 Real Madrid (ESP) 63 matchs, 15 buts

1992/94 Brescia (ITA) 61 matchs, 15 buts

1994/96 FC Barcelone (ESP) 35 matchs, 7 buts

1996/01 Galatasaray (TUR) 132 matchs, 59 buts

 

Gheorghe Hagi est un mythe vivant dans son pays, appartenant à cette rare catégorie de meneurs de jeu, au talent d’alchimiste, qui convertit tout ce qu'il touche en or. Il était un footballeur fantasque et excitant, qui dans un bon jour pouvait changer le visage d'une équipe à lui tout seul et rendre meilleurs ses coéquipiers, tant il est vrai que ce soliste d'exception savait aussi jouer pour et avec les autres. http://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4408247_20141227072197.jpgIncroyablement doué et capable de gestes aussi géniaux qu'imprévisibles, celui que l'on surnommait "le Maradona des Carpates" pouvait à tout moment jouer un mauvais tour à la défense adverse. De 1982 à 1990, Gheorghe perce dans le championnat roumain. D’abord au Farul Constanta, son club formateur, où ses aptitudes de dribbleur sont très vite décelées, alors qu'il n’a pas encore 18 ans, puis au Sportful Studentesc qu'il décide de rejoindre en 1983. Enfin, le 1er janvier 1987, il signe au Steaua Bucarest où il découvre la Coupe d'Europe des clubs champions. Hagi est alors déjà considéré comme un génie, incarnant un idéal de meneur de jeu qui distribue, dribble, frappe avec un don rarement observé dans les Carpates. Débutant en sélection A en 1983, à seulement 18 ans, il se voit rapidement confier le brassard de capitaine. En effet, jouissant d’une très grande notoriété dans son pays qui lui reconnaît un très grand talent, Hagi possède en outre un tempérament de feu, une personnalité de meneur. Pendant 18 ans, il a donné le la à l'équipe de Roumanie, qu'il a contribué à qualifier pour trois phases finales de Coupe du monde d'affilée, de 1990 à 1998. Il s’engage en faveur du Real Madrid durant l’été 1990 où il est loin d’avoir le même rendement et malgré quelques brins de génie, le Real ne remporte aucun titre ces deux saisons-là. Cette première expérience en dehors du pays est donc contrastée pour Gicà. En 1994, Après deux saisons chaotique à Brescia, "le Maradona des Carpates" emmène les artistes roumains en quarts de finale du Mondial américain. Le capitaine Hagi inscrit trois buts dans cette phase finale, dont un d'anthologie, mais cède en quarts, la Suède l'emportant aux tirs au but. Son pied gauche magique, son art de la passe millimétrée, sa science des coups francs et sa vision du jeu font merveille. Après la Coupe du monde 1994, il arrive dans un FC Barcelone traumatisé par sa défaite en finale de Ligue des Champions contre l'AC Milan. Il ne décollera pas au cours des deux saisons qu'il effectue. Il quitte la capitale catalane pour le club turc de Galatasaray où avec l'aide notamment de Hakan Sukur, il remporte quelques titres de champion mais également la Coupe UEFA en 2000 face au gunners d'Arsenal de Thierry Henry. Il s’agit de la première Coupe d’Europe décroché par un club turc. Finalement, Gheorghe Hagi dispute sa dernière compétition internationale lors de l’Euro 2000, et fête son dernier match en quart de finale face à l’Italie (défaite 2 à 0) avec un carton rouge en prime. À 35 ans, Hagi prend sa retraite internationale, clôturant 18 années de bons et loyaux services envers la sélection roumaine. Il arrête sa carrière de joueur en 2001. Lors des qualifications pour le Mondial 2002, il est parachuté entraîneur de la sélection nationale, mais échoue en barrage contre la Slovénie. Hagi est de loin le meilleur joueur roumain de l'histoire et l'un des plus brillants talents des années 90. Car s'il avait un tempérament impossible, il avait aussi la classe des plus grands.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1989 (Steaua Bucarest)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 2000 (Galatasaray)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1986 (Galatasaray) et 2000 (Galatasaray)

Champion de Roumanie en 1987, 1988 et 1989 (Steaua Bucarest)

Vice-Champion de Roumanie en 1986 (Sportul Studentesc) et 1990 (Steaua Bucarest)

Champion de Turquie en 1997, 1998, 1999 et 2000 (Galatasaray)

Vice-Champion d’Espagne en 1992 (Real Madrid)

Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 1987 et 1989 (Steaua Bucarest) 

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1992 (Real Madrid) et 1996 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe de Roumanie en 1990 (Steaua Bucarest)

Vainqueur de la Coupe de Turquie en 1999 et 2000 (Galatasaray)

Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne en 1990 (Real Madrid) et 1994 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Supercoupe de Turquie en 1996 et 1997 (Galatasaray)

Vainqueur de la Coupe Anglo-italienne en 1994 (Brescia)


DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur roumain du 20ème siècle (IFFHS)

Meilleur buteur de la Ligue des Champions en 1988 (4 buts) (Steaua Bucarest)

Meilleur buteur du championnat de Roumanie en 1985 (20 buts) et 1986 (31 buts)

Élu meilleur joueur roumain de l’année en 1985, 1987, 1993, 1994, 1997, 1999 et 2000

Élu "joueur en or" de la Roumanie des 50 dernières années par l'UEFA en 2004

Élu parmi les "légendes" du foot par GoldenFoot en 2015

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1994

Nommé au FIFA 100

 

DIVERS


-  Il fonde une école de football qui peut accueillir 280 jeunes joueurs. Ces derniers bénéficient d'infrastructures ultramodernes et d'une formation de niveau professionnel.

Gheorghe Popescu, ancien capitaine du FC Barcelone et autre maillon essentiel de la génération dorée du football roumain, est le beau-frère de Gheorge Hagi.

 

VIDÉO



27/12/2014
0 Poster un commentaire

Recherche

Vous recherchez ? :