FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Ray Clemence

Ray Clemence.jpg
Ray Clemence

 

Raymond Neal Clemence

Né le 5 août 1948 à Skegness (ANG)

https://www.blog4ever-fichiers.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, Gardien de but, 1m83

https://www.blog4ever-fichiers.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 61 sélections

 

1965/67 Scunthorpe United (ANG) 48 matchs

1967/81 Liverpool (ANG) 470 matchs

1981/88 Tottenham Hotspur (ANG) 240 matchs

 

Encore considéré comme le meilleur gardien de l'histoire des Reds par une partie des supporters de Liverpool, Ray Clemence a marqué les esprits du côté de la Mersey. Repéré par Bill Shankly, il passe deux ans dans la réserve de Liverpool avant de devenir le meilleur gardien de l’histoire du club. Au fil de sa carrière, il accumule sur le plan européen trois coupes des clubs Champions (1977, 78 et 81), deux coupes de l'UEFA (1973 et 76) et une Supercoupe d'Europe (1977). Sur le plan national, Ray Clemence est sacré cinq fois champion d'Angleterre (1973, 76, 77, 79 et 80), remporte la Cup en 1974 et la League Cup en 1981 lors de sa dernière saison en rouge et ajoute aussi cinq Charity Shield au palmarès (1974, 76, 77, 79 et 80). Doté d’un sens de la concentration remarquable, Clemence a pratiquement gardé sa cage inviolée un match sur deux lors de son époque en rouge (314 clean sheets en 665 apparitions toutes compétitions confondues). À la fois bon sur sa ligne et excellent dans les airs, il quitte souvent sa cage pour jouer haut et devient l’un des premiers gardiens-libéros de l’histoire. Au début des années 80, il quitte Liverpool pour Londres et Tottenham Hotspur à cause de l'arrivée du gardien Bruce Grobbelaar. À 33 ans, il entame une seconde carrière chez les Spurs où il glane encore quelques trophées. Une Cup en 1982 et la coupe de l'UEFA (1984) qu'il remporte pour la troisième fois, sans jouer, suite à une mauvaise blessure. Seul regret, si Clemence a joué à Liverpool au meilleur moment et à une époque où les Reds marchaient sur l'eau, il a connu une équipe nationale dans le creux de la vague. Il ne joue la coupe du Monde que lors de la campagne ratée de 1982, et quitte les "Three Lions" après 61 sélections sans rien y avoir accompli.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1977, 1978 et 1981 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1973 et 1976 (Liverpool) et 1984 (Tottenham Hotspur)
Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1977 (Liverpool)
Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1978 (Liverpool)
Champion d’Angleterre en 1973, 1976, 1977, 1979 et 1980 (Liverpool)
Vice-champion d’Angleterre en 1969, 1974, 1975 et 1978 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1974 (Liverpool) et 1982 (Tottenham Hotspur)
Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1971, 1977 (Liverpool) et 1987 (Tottenham Hotspur)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1981 (Liverpool)
Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1978 (Liverpool) et 1982 (Tottenham Hotspur)
Vainqueur de la Charity shield en 1974, 1976, 1977, 1979, 1980 (Liverpool) et 1981 (Tottenham Hotspur)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type PFA du championnat d'Angleterre en 1977
Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2010
Intronisé au Hall of Fame de Liverpool
Intronisé au Hall of Fame de Tottenham Hotspur
Nommé membre de l'Ordre de l'empire Britannique en 1987


19/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 895 autres membres