FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Alberico Evani

Alberico Evani.jpg
Alberico Evani

 

Alberigo Evani

Né le 1er janvier 1963 à Massa (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Milieu de terrain, 1m74

Surnoms: Chicco, Bubu

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 15 sélections

(Matchs amicaux: 8 sélections

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png olympique: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png espoirs: 6 sélections, 1 but

 

1980/93 Milan AC (ITA) 390 matchs, 18 buts
(Championnat d'Italie: 260 matchs, 14 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 36 matchs)
(Coupe d'Italie: 53 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 24 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 4 matchs, 2 buts)
(Coupe Intercontinentale: 1 match, 1 but)
(Coupe Mitropa: 4 matchs)
1993/97 Sampdoria Gênes (ITA) 116 matchs, 3 buts)
(Championnat d'Italie: 94 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Italie: 17 matchs, 1 but)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
1997/98 Reggiana (ITA) 11 matchs
(Championnat d'Italie de D2: 7 matchs)
(Coupe d'Italie: 4 matchs)
1998/99 Carrarese (ITA) 12 matchs, 1 but
 
Le tournant de l’histoire du Milan n’est pas forcément celui que l’on croit. L’arrivée de Berlusconi a été fondamentale, certes, mais la période de disgrâce connue tout juste avant a permis l’éclosion de plusieurs jeunes issus du centre de formation: Paolo Maldini, Filippo Galli, Alessandro Costacurta et donc Alberico Evani. Surnommé "Bubu" ("Boo-Boo") par ses coéquipiers pour sa ressemblance avec l'inséparable ami de l’ours Yoghi, son regard sombre et ses cheveux ébouriffés accompagneront l’ascension du Milan jusqu’à l’ère Capello. Petit ailier gauche de formation, deux de ses coups francs déboucheront sur deux importants trophées en l'espace de quelques jours en décembre 1989. Celui contre le FC Barcelone en finale retour de la Supercoupe de l'UEFA et surtout celui contre l’Atlético Medellín à la 119ème minute en Coupe intercontinentale. Une belle récompense pour un joueur qui a également goûté à la Série B avec le Milan AC.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1994 (Italie)
4ème aux Jeux Olympiques de Séoul en 1988 (Italie)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 1989 et 1990 (Milan AC)

Finaliste de la Ligue des Champions en 1993 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Intercontinentale en 1989 et 1990 (finale non-jouée) (Milan AC)

Vainqueur de la Supercoupe d’Europe en 1989 et 1990 (Milan AC)

Champion d’Italie en 1988, 1992 et 1993 (Milan AC)

Vice-Champion d’Italie en 1990 et 1991 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe d’Italie en 1994 (Sampdoria Gênes)

Finaliste de la Coupe d’Italie en 1985 et 1990 (Milan AC)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1988 et 1992 (Milan AC)

Finaliste de la Supercoupe d’Italie en 1994 (Sampdoria Gênes)

Champion d’Italie de D2 en 1981 et 1983 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe Mitropa en 1982 (Milan AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Homme du match de la finale de la Coupe Intercontinentale en 1989

Intronisé au Hall of Fame du Milan AC

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Bob Thomas/Sport Photography



15/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres