FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Écosse


Graeme Souness

Graeme Souness.jpg
Graeme Souness

 

Graeme James Souness

Né le 6 mai 1953 à Edimbourg (ECO)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Écossais, Milieu de terrain, 1m80

Surnoms: Souey, "Champagne Charlie", "l'homme à la hache"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png 54 sélections, 4 buts

(Matchs amicaux: 14 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 12 sélections)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 10 sélections)

(British Home Championship: 12 sélections)

 

1ère sélection : le 30 octobre 1974 contre la RDA (3-0)

Dernière sélection : le 8 juin 1986 contre la RFA (1-2)

 

1970/72 Tottenham Hotspur (ANG) 1 match
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
1972 Montreal Olympique (CAN) (Prêt) 10 matchs, 2 buts
1972/78 Middlesbrough (ANG) 176 matchs, 22 buts
1978/84 Liverpool (ANG) 359 matchs, 55 buts
(Championnat d'Angleterre 247 matchs, 38 buts)
(Coupe d'Angleterre: 24 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 45 matchs, 9 buts)
(Charity Shield: 4 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 36 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
1984/86 Sampdoria Gênes (ITA) 60 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 56 matchs, 8 buts)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
1986/91 Rangers (ECO) 73 matchs, 5 buts
(Championnat d'Écosse: 50 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Écosse: 5 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 9 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)

 

Ancienne gloire de Liverpool, vainqueur de trois Ligue des champions avec les Reds, Graeme Souness est l'archétype du milieu teigneux et ultra fiable. Joueur avec une touche très fine, une incroyable vision de jeu et beaucoup d'habilité dans le dernier geste, "Souey" était également un joueur rugueux, un véritable broyeur de cheville qui n’hésitait pas à mettre le pied là où ça fait mal. L'Islandais Siggi Jonsson a découvert grâce à lui les joies du platre et Youtube regorge des interventions les plus terrifiantes de ce joueur d'un autre âge. Malgré cela, sa filouterie et son expérience lui éviteront de nombreux cartons. Graeme Souness.jpgEn janvier 1978, Liverpool débourse 352 000 livres pour arracher Graeme Souness à Middlesbrough. Le champion d'Europe en titre réalise alors le transfert le plus coûteux jamais opéré entre deux clubs anglais. Autant dire que l'écossais n'a pas le droit à l'erreur. Un mois plus tard, Graeme Souness marque son premier but en compétition officielle, à Anfield face à Manchester United. Il éblouit par sa fraîcheur et son assurance sur le terrain. Capable de courir 90 minutes durant, tel un mort de faim, il a vite fait oublier le légendaire Ian Callaghan. En mai de cette même année, le natif d'Edimbourg est un des principaux artisans de la victoire des Reds en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions face au FC Bruges. Devant les 92 000 personnes entassées dans Wembley, Souness délivre une passe décisive pour son compatriote Kenny Dalglish, auteur du seul but de la soirée. Grand lutteur et fin technicien, "Champagne Charlie" (son surnom, en référence à sa vie extravagante) obtient le grade de capitaine en 1982. La saison précédente avait une nouvelle fois vu Liverpool triompher en C1. Le triplé inscrit par Souness en quart de finale aller face au CSKA Sofia l'avait définitivement installé parmi les légendes de Liverpool. L'international écossais quitte les Reds en 1984 au terme d'une saison exceptionnelle, conclue par un triplé historique. En février, il marque le but de la victoire (1 but à 0) en finale de la Coupe de la Ligue anglaise, face aux ennemis d'Everton. Mi-mai, l'homme d'Édimbourg conclut son parcours en championnat par un 5ème titre. Quinze jours plus tard, au stadio Olimpico, le capitaine clôt son aventure par une finale et un tir au but victorieux en Coupe d'Europe face à l'AS Roma. Après s'être forgé un palmarès impressionnant à Liverpool puis un passage concluant à la Sampdoria, Souness fut un entraîneur-joueur de talent aux Rangers à partir de 1986, devenant à l'occasion le premier manager catholique d'un bastion protestant et glanant trois titres de champion et quatre coupes en quatre ans. Et en restant également un cadre du onze lors des deux premières saisons. Son retour à Liverpool au début des années 90, en tant que manager, à la succession de Dalglish, sera un échec. Qu'importe, Souness reste le moustachu le plus dangereux du Royaume-Uni. "Dans quelle équipe voudrai-je jouer ? Dans celle où figure Souness ", disait de lui son coéquipier Steve Nicol.
 
PALMARÈS
Finaliste du British Home Championship en 1982 et 1983 (Écosse)
Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1978, 1981 et 1984 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1972 (non-joué) (Tottenham Hotspur)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1978 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1981 (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1979, 1980, 1982, 1983 et 1984 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1978 (Liverpool)

Champion d’Écosse en 1987, 1988 et 1990 (Rangers)

Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1985 (Sampdoria Gênes)

Finaliste de la Coupe d'Écosse en 1989 (Rangers)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1981, 1982, 1983 et 1984 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue écossaise en 1987 (non-joué), 1988 (non-joué) et 1989 (non-joué) (Rangers)

Vainqueur de la Charity Shield en 1979, 1980 et 1982 (Liverpool)

Finaliste de la Charity Shield en 1983 et 1984 (Liverpool)

Champion d’Angleterre de D2 en 1974 (Middlesbrough)

Vainqueur de la FA Youth Cup en 1970 (Tottenham Hotspur)

 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1981(6 buts) (Liverpool)
Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Angleterre en 1981, 1982, 1983 et 1984
Élu joueur de l'année de Middlesbrough en 1974
Intronisé au Hall of Fame du football écossais en 2004
Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2007
Intronisé au Hall of Fame des Rangers FC
 
VIDÉO

02/07/2019
0 Poster un commentaire

Alan Hansen

Alan Hansen.jpg
Alan Hansen

 

Alan David Hansen

Né le 13 juin 1955 à Sauchie (ECO)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Écossais, Défenseur central, 1m88

Surnom: "Mister Cool"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png 26 sélections

(Matchs amicaux: 3 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections)

(British Home Championship: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 19 mai 1979 contre le Pays de Galles (0-3)

Dernière sélection : le 18 février 1987 contre l'Eire (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png espoirs: 3 sélections

 

1973/77 Partick Thistle (ECO) 86 matchs, 6 buts
1977/91 Liverpool (ANG) 620 matchs, 14 buts
(Championnat d'Angleterre: 434 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Angleterre: 58 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 68 matchs, 1 but)
(Charity Shield: 7 matchs)
(Screen Sport Super Cup: 5 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 47 matchs, 3 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 3 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)

 

Alan Hansen est probablement le meilleur défenseur de l’histoire de Liverpool et également l’un des plus titrés avec 23 trophées (dont huit titres de champion et trois C1). Recruté pour seulement 100 000 £ de la modeste équipe de Partick Thistle, il s’engage à Anfield en 1977. D’abord remplaçant, le jeune écossais se fait vite respecter au plus haut niveau et s’illustre dès 1978 en devenant titulaire indiscutable. "Mister Cool", comme l’appelait son ex-équipier Alan Kennedy, a tout du défenseur central moderne : le physique, la vision du jeu, l’anticipation et, surtout, une relance remarquable. Alan Hansen.jpgSon coach, Bob Paisley, a émis une déclaration qui en dit long sur le rendement excellent qu'il a eu à Anfield: "Hansen c'est un défenseur avec le pedigree d'un attaquant de niveau international. " Un avis partagé par Alan Kennedy qui ose la comparaison avec Bobby Moore, le modèle en la matière outre-Manche:  "Si l’on considère que Bobby Moore anticipait mieux que quiconque, alors on peut dire qu’Alan Hansen était tout aussi bon que lui et que n’importe qui. " Roc ancré au cœur de l'arrière garde avec son compère Jan Mølby, il sera l'élément clé de la domination qu'a imposée le club anglais sur l'Europe dans les années 1970 et 1980. Membre du mur rouge qui ne concède que seize buts lors de la saison 1978-79, Hansen a disputé 620 matchs pour le compte du LFC. Seul bémol, malgré ses excellents états de fait en club, il n’est jamais parvenu à s’imposer en sélection. Présent lors du Mondial 1982, l’Écosse échoue au premier tour à la différence de buts, au terme d’un match dramatique contre l’URSS (2-2). Il perdra sa place par la suite lors de la prise de fonction d’Alex Ferguson en 1985. Meilleur ami de Kenny Dalglish, celui-ci lui donne le brassard en 1986 lorsqu’il tient le rôle d’entraîneur-joueur, voyant en Hansen un remarquable meneur d’hommes. Pressenti pour succéder au "King" écossais en 1991 en tant qu’entraîneur, il refuse le poste estimant qu’il "n’était pas fait pour le management. " Depuis, son amour pour le club ne s'est jamais estompé et se ressent encore dans ses commentaires alors qu'il est consultant pour la télévision anglaise. En effet, il est devenu une référence en la matière, notamment pour ses prises de position parfois très tranchées. En 1995, un Man United acnéique s’incline 3 buts à 1 face à Aston Villa. À l’intersaison, trois cadres sont partis, Mark Hughes, Paul Ince et Andrei Kanchelskis remplacer par une bande de mômes nommés Beckham, Butt et Neville. "You can’t win anything with kids" ("On ne peut rien gagner avec des gamins "), lâche franco le consultant écossais. Il ne le sait pas encore, mais cette phrase coïncidera avec l’avènement de la génération 92 à Old Trafford qui enchaînera alors deux titres de champions et qui prendra définitivement la place de Liverpool sur le toit du football anglais. Hansen l’avoue encore maintenant, cette phrase l’a construit en tant que Pundit pour les médias. Cela ne l’a toutefois pas empêché de poursuivre les clashs dans ses analyses. Car, que ce soit sur un plateau télé ou sur un terrain de foot, Hansen est dur sur l’homme. Comme lors de la Coupe du Monde 1994 où il s'exclame suite à une bourde d'un défenseur Argentin, "Il mériterait d’être exécuté pour une erreur pareille. ", rien d’extraordinaire pourtant. Oui mais voilà, la veille, Andrés Escobar était abattu à son retour au pays suite à son tristement célèbre CSC qui élimina la Colombie de l’épreuve. Forcement, Hansen dû présenter ses excuses...

 

PALMARÈS


Finaliste du British Home Championship en 1982 (Écosse)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1978, 1981 et 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1985 (Liverpool)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1978 et 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1981 et 1984 (Liverpool)

Champion d’Angleterre en 1979, 1980, 1982, 1983, 1984, 1986, 1988 et 1990 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1978, 1985, 1987 et 1989 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1986 et 1989 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1988 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue anglaise en 1981, 1982, 1983 et 1984 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe de la Ligue anglaise en 1978 et 1987 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1977 (non-joué), 1979, 1980, 1982, 1986, 1988 (non-joué) et 1989 (Liverpool)

Finaliste de la Charity Shield en 1983 et 1984 (Liverpool)

Vainqueur de la Screen Sport Super Cup en 1986 (Liverpool)

Champion d’Écosse de D2 en 1976 (Partick Thistle)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du championnat d'Angleterre en 1982, 1983, 1984, 1987, 1988 et 1990

Inclus parmi 100 légendes de la Football League

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2006

Intronisé au Hall of Fame du football écossais en 2007

Intronisé au Hall of Fame de Liverpool

 

VIDÉO




02/07/2019
0 Poster un commentaire

Dundee United

Dundee United.jpg
Dundee United

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Dundee United Football Club, Fondé le 24 mai 1909

Ancien nom: Dundee Hibernian (1909-1923)

Surnom: The Terrors

Couleurs: Orange et noir

Ennemis jurésDundee FCHibernianSt Johnstone

Stade: Tannadice Park (14 223 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 24 mai 1909 par la communauté irlandaise de Dundee sous le nom de "Dundee Hibernian", après la première tentative du "Dundee Harp FC" qui officia de 1879 à 1897. En 1923, un groupe d'hommes d'affaires sauve le club et le rebaptise "Dundee United" afin d'attirer un public plus large que la communauté irlandaise catholique.


12/06/2019
0 Poster un commentaire

Ron Yeats

Ron Yeats.jpg
Ron Yeats

 

Ronald Yeats

Né le 15 novembre 1937 à Aberdeen (ECO)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Écossais, Défenseur central, 1m88

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png 2 sélections

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(British Home Championship: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 3 octobre 1964 contre le Pays de Galles (2-3)

Dernière sélection : le 7 décembre 1965 contre l'Italie (0-3)

 

1957/61 Dundee UTD (ECO) 119 matchs, 1 but
(Championnat d'Écosse: 96 matchs, 1 but)
(Coupe d'Écosse: 9 matchs)
(Coupe de la ligue écossaise: 14 matchs)
1961/71 Liverpool (ANG) 454 matchs, 16 buts
(Championnat d'Angleterre: 317 matchs, 13 buts)
(Championnat d'Angleterre de D2: 41 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 50 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 7 matchs)
(Charity Shield: 3 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 9 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 13 matchs, 1 but)
1971/74 Tranmere Rovers (ANG) 97 matchs, 5 buts
1975 Stalybridge Celtic (ANG)
1975/77 Barrow (ANG)
1976 Los Angeles Skyhawks (USA) (Prêt)
1977 Santa Barbara Condors (USA)
1977 Formby (ANG) 10 matchs
1977/78 Rhyl (GAL)
 
Solide capitaine des années 60 et protégé de Bill Shankly qui le fait venir de Dundee UTD, l’imposant (1m88) "Rowdy" ("le Turbulent" - surnom inspiré par Rowdy Yates, joué par Clint Eastwood dans la série western "Rawhide") fut souvent décrit comme un roc par Shankly. Pour présenter sa toute nouvelle recrue à la presse en 1961, le manager écossais la joue façon bête de cirque. Grâce à son sens de la formule il déclare: "Faites donc une promenade autour de mon nouveau défenseur central, gentlemen. C’est une montagne. " Il faut dire que Ron Yeats avait de quoi captiver. Roc emblématique des Reds, le natif d’Aberdeen fut l’un des éléments primordiaux qui permit aux "Shankly Boys" de faire remonter Liverpool en première division, avant de la remporter, puis de goûter aux joutes européennes. Une véritable force de la nature. Par la suite, Ce dur au doux nom de poète reviendra à Liverpool en tant que scout de 1986 à 2006.
 
PALMARÈS
Vainqueur du British Home Championship en 1964 (Écosse)
Champion d’Angleterre en 1964 et 1966 (Liverpool)

Vice-champion d’Angleterre en 1969 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1965 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1971 (Liverpool)

Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 1980 (Wolverhampton)

Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 1978 (Liverpool)

Vainqueur de la Charity Shield en 1964, 1965 et 1966 (Liverpool)

Champion d’Angleterre de D2 en 1962 (Liverpool)

Vice-champion d'Écosse de D2 en 1960 (Dundee UTD)

Vainqueur de l'American Soccer League en 1976 (Los Angeles Skyhawks)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Intronisé au Hall of Fame de Liverpool FC


12/06/2019
0 Poster un commentaire

Alex Raisbeck

Alex Raisbeck.jpg
Alex Raisbeck

 

Alexander Galloway Raisbeck

Né le 26 décembre 1878 à Polmont (ECO)

Décédé le 12 mars 1949 à Liverpool (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Écossais, Défenseur central, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png 8 sélections

(British Home Championship: 8 sélections)

 

1ère sélection : le 7 avril 1900 contre l'Angleterre (4-1)

Dernière sélection : le 6 avril 1907 contre l'Angleterre (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png sélection ligue écossaise: 3 sélections

 

1896/98 Hibernian (ECO) 30 matchs, 4 buts
(Championnat d'Écosse: 25 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Écosse: 5 matchs, 1 but)
1898 Stoke City (ANG) 4 matchs
1898/1909 Liverpool (ANG) 341 matchs, 21 buts
(Championnat d'Angleterre: 312 matchs, 19 buts)
(Coupe d'Angleterre: 28 matchs, 2 buts)
(Dewar Shield: 1 match)
1909/14 Partick Thistle (ECO) 113 matchs, 7 buts
194/15 Hamilton Academical (ECO) (entraîneur-joueur)
 

Capitaine de Liverpool de 1898 à 1909, la muraille écossaise Alex Raisbeck a été la première superstar des Reds. Après des débuts à Hibernian à la fin du 19ème siècle, il n’a eu besoin que de deux mois pour convaincre Liverpool de le déloger de Stoke City. Petit, mais avec un timing parfait, l’élégant défenseur international à la chevelure blonde est une véritable force humaine qui plaît au public pour sa fidélité au club. Lors de sa première saison, il refuse ainsi une sélection nationale pour mieux se concentrer sur les deux objectifs des Scousers : la League et la Cup. Indéboulonnable dans la première équipe de l'histoire de Liverpool à remporter le titre anglais en 1901, il arrêtera son compteur des Reds huit ans plus tard sur 341 matchs de championnat.

 

PALMARÈS


Vainqueur du British Home Championship en 1900, 1902, 1903 et 1906 (Écosse)

Finaliste du British Home Championship en 1901 (Écosse)

Champion d'Angleterre en 1901 et 1906 (Liverpool)

Vice-champion d'Angleterre en 1899 (Liverpool)

Vice-champion d’Écosse en 1897 (Hibernian)

Champion d’Angleterre de D2 en 1905 (Liverpool)

Vainqueur de la Sheriff of London Charity Shield en 1906 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Intronisé au Hall of Fame de Liverpool


29/05/2019
0 Poster un commentaire

Billy Liddell

Billy Liddell.jpg
Billy Liddell

 

William Beveridge Liddell

Né le 10 janvier 1922 à Townhill (ECO)

Décédé le 3 juillet 2001 à Liverpool (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png Écossais, Ailier gauche

Surnoms: "Liddellpool", "King Billy of Anfield"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png 29 sélections, 8 buts

(Matchs amicaux: 11 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 3 sélections)

(British Home Championship: 18 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 15 mai 1946 contre la Suisse (3-1)

Dernière sélection : le 8 octobre 1955 contre l'Irlande du Nord (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5083067_201508290140447.png non-officiel: 8 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5505958_201602271647672.png Grande-Bretagne: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png sélection Ligue anglaise: 2 sélections, 1 but
sélection Football Association: 1 sélection, 1 but
sélection Royal Air Force: 2 sélections, 5 buts
sélection Scottish Services: 2 sélections

 

1938/61 Liverpool (ANG) 534 matchs, 228 buts

(Championnat d'Angleterre: 300 matchs, 96 buts)

(Championnat d'Angleterre de D2: 192 matchs, 119 buts)

(Coupe d'Angleterre: 42 matchs, 13 buts)

(*match durant la guerre (non-officiel): 152 matchs, 82 buts)

 

À l’époque, l'influence de Billy Liddell chez les Reds était telle qu’on l’appelait "Liddellpool". Classé parmi les meilleurs buteurs de l'histoire de Liverpool, cet ailier écossais (28 sélections, 6 buts), capable de jouer avant-centre, a illuminé l'ère pré-Shankly, marquant un total de 228 buts en 534 matchs, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Et c’est une légende de Manchester United que le peuple Red doit remercier pour Billy: Matt Busby. C’est en effet ce dernier qui repère ce discret gamin de 16 ans en Écosse, par hasard. Busby, alors capitaine du LFC, insiste auprès de son manager pour le faire venir. Puissant, rapide et doté d’une belle frappe, Liddell effectue ses débuts professionnels en janvier 1940, sous les bombes de la Luftwaffe (malgré le Liverpool Blitz - plus de 4 000 victimes d’août 1940 à mai 1941 - le club continuait de jouer à Anfield), ce qui n’empêche pas le jeune Billy de marquer lors de son tout premier match à domicile, devant 2 000 spectateurs (capacité réduite à cause des risques de bombardement). L’écossais était de toutes les expéditions : les fructueuses, lors du titre de 1947 ou la finale de la FA Cup 1950 disputée pour la première fois à Wembley, comme les plus abyssales, avec cette relégation en seconde division en 1954. Lors de cet épisode, il est un des rares joueurs majeurs de l’effectif à ne pas quitter le navire, à mettre son talent et son charisme au service d’un club en pleine tempête, n’hésitant pas à tenir la barre en bon capitaine. Ailier virevoltant capable d’éclairs de génie, "King Billy of Anfield" a inscrit lors des six saisons en D2 119 de ses 228 buts. Paisley l'a également eu sous ses ordres, mais il n'a pas pu en profiter longtemps. Sérieux et appliqué (jamais averti et faisait dans le caritatif à ses heures perdues), Liddell continue à travailler comme comptable - à mi-temps - dans une entreprise de la ville la majorité de sa carrière ! Celui qui figure dans le Hall of Fame écossais est décédé le 3 juillet 2001 à l'âge de 79 ans de la maladie d’Alzheimer.

 

PALMARÈS


Vainqueur du British Home Championship en 1951, 1953 et 1956 (Écosse)

Finaliste du British Home Championship en 1950 et 1954 (Écosse)

Champion d'Angleterre en 1947 (Liverpool)

Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1950 (Liverpool)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Inclus parmi les 100 légendes de la Football League

Intronisé au Hall of Fame du football écossais en 2008

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2016

Intronisé au Hall of Fame de Liverpool


29/05/2019
0 Poster un commentaire