Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

László Bálint

Laszlo Balint.jpg
Photo: ©Imago

 

László Bálint

 

Né le 1er février 1948 à Budapest (HON)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png Hongrois, Défenseur central, 1m80

Surnom: "Báró" (le Baron)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png 76 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 44 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 15 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections, 1 but)

(Euro: 2 sélections)

(Qualif Jeux Olympiques: 3 sélections)

(Jeux Olympiques: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 29 mars 1972 contre la RFA (0-2)

Dernière sélection : le 18 juin 1982 contre l'Argentine (1-4)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4864331_201505283930779.png espoirs: 13 sélections

 

1968/79 Ferencváros (HON) 316 matchs, 37 buts
1979/81 FC Bruges (BEL) 48 matchs
1981/83 Toulouse (FRA) 73 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 34 matchs, 2 buts)
(Championnat de France de D2: 33 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 6 matchs)
1983/84 Grenoble (FRA) 23 matchs
 
L'un des meilleurs défenseurs du foot hongrois dans les années 70. Surnommé "le Baron" pour son aisance et son autorité, Lazlo Balint a tenu la baraque de la sélection Magyar et de Ferencvaros pendant plus de 10 ans, avant de venir finir sa carrière en France. Un grand monsieur.
 
Avocat de formation, il lance sa carrière dans l'un des plus grands clubs de son pays, le Ferencvaros. Il remporte trois titres de champion et trois coupes de Hongrie. À l'ouverture des frontières, il joue dans un premier temps en Belgique au FC Bruges pour s'adapter à la vie occidentale. Deux belles saisons avant d'arrivé en 1981 dans la Cité des Violettes pour occuper l'axe central de la défense toulousaine. À 33 ans, le joueur expérimenté et infatigable participe à la remontée en D1 et au maintien la saison d’après en formant d'abord avec Michel Le Blayo puis Christian Lopez deux duos aussi sereins qu'efficaces. Il faut dire que sa carrière a été très riche, avec 76 capes internationales, une médaille d'argent aux JO de Munich en 1978 et deux participations à la Coupe du Monde (en 1978 et 1982). Celui qui a été le parfait complément au milieu du terrain du talentueux Tibor Nyilasi avant de se stabiliser au poste de libéro raccroche les crampons en D2 à Grenoble puis rentre tranquillement chez lui où il devient un temps manager général du Ujpest Dozsa.
 
PALMARÈS
 
4ème de l'Euro 1972 (Hongrie)
Médaille d'argent aux Jeux Olympiques de Munich en 1972 (Hongrie)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1975 (Ferencvaros)
Finaliste de la Coupe d’Europe des villes de foires en 1968 (Ferencvaros)
Champion de Hongrie en 1968 et 1976 (Ferencvaros)
Vice-champion de Hongrie en 1970 (Printemps), 1971, 1973, 1974 et 1979 (Ferencvaros)
Champion de Belgique en 1980 (FC Bruges)
Vainqueur de la Coupe de Hongrie en 1972, 1974, 1976 et 1978 (Ferencváros)
Finaliste de la Coupe de Hongrie en 1977 et 1979 (Ferencváros)
Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 1980 (FC Bruges)
Champion de France de D2 en 1982 (Toulouse FC)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES



02/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1199 autres membres