FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bernard Dietz

Bernard Dietz.jpg
Bernard Dietz

 

Bernard Dietz

Né le 22 mars 1948 à Bockum-Hövel (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur gauche, 1m78

Surnom: "Ennatz"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 53 sélections

(Matchs amicaux: 30 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections)

(Euro: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 22 décembre 1974 contre Malte (1-0)

Dernière sélection : le 19 mai 1981 contre le Brésil (1-2)

 

1970/82 MSV Duisbourg (ALL) 453 matchs, 79 buts

(Championnat d'Allemagne: 396 matchs, 70 buts)

(Coupe d'Allemagne: 43 matchs, 7 buts)

(Coupe de l'UEFA: 14 matchs, 2 buts)

1982/87 FC Schalke 04 (ALL) 156 matchs, 8 buts

(Championnat d'Allemagne: 101 matchs, 7 buts)

(Championnat d'Allemagne de D2: 34 matchs, 1 but)

(Coupe d'Allemagne: 21 matchs, 3 buts)

 

Malgré un prénom francisé, Bernard Dietz est le prototype même du football allemand, dur au mal, intraitable dans les contacts et jamais démoralisé. Le capitaine du MSV Duisbourg connaît le prix de l'effort. Son père était mineur de fond et il élevait six enfants dans une bourgade de la Ruhr. Le jeune Bernard apprenait le métier de forgeron. Un accident de travail le prive de deux doigts de la main droite. À 22 ans, Dietz dispute encore le championnat amateur avec Bockum-Hövel. Attaquant à l'époque, ce gaillard solide, rapide est remarqué par Jupp Derwall, responsable de la sélection nationale amateur. Sa présence lors des matchs représentatifs lui valait des offres de clubs professionnels. Le MSV Duisbourg avait sa préférence. Le 5 septembre 1970, le forgeron-footballeur débute en Bundesliga par un but et une victoire à Brême (2 buts à 0). Il ne s'impose pas cependant du premier coup. Ailier gauche, Bernard Dietz fait fréquemment la banquette lors des deux premières années. La blessure d'un défenseur incite l'entraîneur Rudy Fassnacht à essayer son athlétique attaquant au poste d'arrière latéral, à l'occasion d'une tournée en Angleterre. L'expérience est couronnée de succès. Deux ans plus tard, le "battant" de Duisbourg apparaît pour la première fois en équipe d'Allemagne à La Valette (victoire 1 but à 0 contre Malte le 22 décembre 1974). En 1976, il assure sa place formant un tandem de choc avec Berti Vogts. Il est sélectionné 53 fois avec la Mannschaft. Il participe à la finale de l'Euro perdue contre la Tchécoslovaquie du fameux Panenka en 1976 et à la victoire en 1980 face à la Belgique (2 buts à 1). Il dispute également une coupe du Monde en 1978. En club, il passe douze saisons au MSV Duisbourg avant de rejoindre le FC Schalke 04 pour y mettre fin à sa carrière en 1987. En novembre 1977, l'ancien ailier réalise un exploit unique en Bundesliga: chargé du marquage de Karl-Heinz Rummenigge, il bat à quatre reprises le portier du Bayern Munich, son camarade en sélection Sepp Maier, un fait inédit à l'époque pour un défenseur gauche.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1980 (RFA)

Finaliste de l'Euro 1976 (RFA)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1975 (MSV Duisbourg)

Vice-champion d’Allemagne de D2 en 1984 (FC Schalke 04)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Nommé dans l'équipe type du championnat d'Allemagne en 1974, 1975, 1976, 1978, 1979, 1980 et 1985



05/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 993 autres membres