Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Allemagne/RFA/RDA


Georg Volkert

Georg Volkert.jpg
Photo: ©Imago sportfotodienst

 

Georg Volkert

 

Georg "Schorsch" Volkert

Né le 28 novembre 1945 à Ansbach (ALL)

Décédé le 16 août 2020 à Erlangen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Ailier gauche/Attaquant, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 12 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 11 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 6 mars 1968 contre la Belgique (3-1)

Dernière sélection : le 8 octobre 1977 contre l'Italie (2-1)

 

1964/65 1. FC Nuremberg amateur (ALL) 
1965/69 1. FC Nuremberg (ALL) 118 matchs, 29 buts
(Championnat d'Allemagne: 105 matchs, 27 buts)
(Coupe d'Allemagne: 9 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
1969/71 FC Zürich (SUI) 52 matchs, 15 buts
1971/78 Hambourg SV (ALL) 278 matchs, 109 buts
(Championnat d'Allemagne: 214 matchs, 62 buts)
(Coupe d'Allemagne: 25 matchs, 8 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 9 matchs)
(Coupe des Coupes: 10 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 19 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
1978/80 VfB Stuttgart (ALL) 78 matchs, 35 buts
(Championnat d'Allemagne: 60 matchs, 26 buts)
(Coupe d'Allemagne: 5 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 13 matchs, 6 buts)
1980/81 1. FC Nuremberg (ALL) 35 matchs, 12 buts
(Championnat d'Allemagne: 31 matchs, 10 buts)
(Coupe d'Allemagne: 4 matchs, 2 buts)
 
Buteur contre Anderlecht en finale de la Coupe des Coupes en 1977, Georg Volkert a connu ses plus belles années au Hambourg SV durant une bonne partie des années 70.
 
Formé au FC Nuremberg, l'attaquant remporte son seul titre de champion d'Allemagne en 1968. Mais la belle histoire tourne au cauchemar, le FCN est relégué en deuxième division l'année suivant son sacre. Georg plie bagages et file en Suisse. Deux saisons au FC Zürich avant de reposer ses valises outre-Rhin, au Hambourg SV. Avec les Rothosen, il s'offre la Coupe d'Allemagne en 1976 et la défunte C2 en 1977, inscrivant le premier but lors de la victoire 2 buts à 0 contre les belges du RSC Anderlecht en finale. Le franconien, véritable spécialiste des penalties, a joué au total 410 matchs de Bundesliga et planté 125 pions. Il sera d'ailleurs appelé douze fois en équipe nationale par le sélectionneur Helmut Schön. Georg "Schorsch" Volkert est décédé le 16 août 2020 d'une insuffisance cardiaque. Il était âgé de 74 ans.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1977 (Hambourg SV)
Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1977 (Hambourg SV)
Champion d'Allemagne en 1968 (1. FC Nuremberg)
Champion d'Allemagne en 1976 (Hambourg SV) et 1979 (VfB Stuttgart)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1976 (Hambourg SV)
Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1974 (Hambourg SV)
Vainqueur de la Coupe de Suisse en 1970 (FC Zurich)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Allemande en 1973 (Hambourg SV)

27/11/2022
0 Poster un commentaire

Uwe Bein

Uwe Bein.jpg
Photo: ©Bob Thomas Photography

 

Uwe Bein

 

Né le 26 septembre 1960 à Heringen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu offensif, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 17 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 4 octobre 1989 contre la Finlande (6-1)

Dernière sélection : le 22 septembre 1993 contre la Tunisie (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png olympique: 2 sélections

 

1978/84 Kickers Offenbach (ALL) 161 matchs, 79 buts 
(Championnat d'Allemagne: 34 matchs, 14 buts)
(Championnat d'Allemagne de D2: 119 matchs, 58 buts)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs, 7 buts)
1984/87 FC Cologne (ALL) 76 matchs, 21 buts
(Championnat d'Allemagne: 64 matchs, 17 buts)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 4 buts)
1987/89 Hambourg SV (ALL) 62 matchs, 23 buts
(Championnat d'Allemagne: 52 matchs, 22 buts)
(Coupe d'Allemagne: 6 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 4 matchs)
1989/94 Eintracht Francfort (ALL) 181 matchs, 46 buts
(Championnat d'Allemagne: 150 matchs, 38 buts)
(Coupe d'Allemagne: 18 matchs, 4 buts)
(Coupe de l'UEFA: 13 matchs, 4 buts)
1994/97 Urawa Red Diamonds (JAP) 84 matchs, 30 buts
(Championnat du Japon: 68 matchs, 25 buts)
(Coupe du Japon: 7 matchs, 4 buts)
(Coupe de la ligue japonaise: 9 matchs, 1 but)
1997/98 VfB Gießen (ALL) 22 matchs, 12 buts
2002/06 SVA Bad Hersfeld (ALL)

 

Champion du Monde 1990, Uwe Bein est l'un des meilleurs footballeurs allemands des années 90.

 

Formé aux Kickers Offenbach, le natif de Lengers, un quartier de Heringen, rejoint le FC Cologne et commence à se faire connaître en Bundesliga. Doué techniquement avec une grande vision de jeu et une belle qualité de passes, ce joueur au caractère bien trempé qui n'avait pas sa langue dans sa poche perd la finale de la Coupe de l'UEFA en 1986 face au Real Madrid. Ce roi de la passe décisive joue ensuite à Hambourg, aux côtés de Manfred Kaltz, puis à l'Eintracht Francfort, où il devient une icône et se clashe plusieurs fois avec son coéquipier Andreas Möller. Devenu international chez les Adlers, le meneur de jeu remporte le Mondial italien, disputant tous les matchs du premier tour (un but d'ailleurs contre les Emirats) et le quart de finale contre la Tchécoslovaquie avant malheureusement de se blesser pour le reste de la compétition. L'homme à la belle moustache termine sa carrière pro par une expérience au Japon, dans la J-League nouvellement formé.

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe du Monde en 1990 (Allemagne)

Finaliste de la Coupe de l’UEFA en 1986 (FC Cologne)

Vice-champion d’Allemagne de D2 en 1981 (groupe Sud) et 1983 (Kickers Offenbach)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Nommé dans l'équipe type de l'année du championnat d'Allemagne en 1990, 1991, 1992 et 1993


26/09/2022
0 Poster un commentaire

Markus Babbel

Markus Babbel.jpg
Photo: ©Getty images

 

Markus Babbel

 

Né le 8 septembre 1972 à Muncih (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur droit, 1m90

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 51 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 12 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

(Qualif Euro: 15 sélections, 1 but)

(Euro: 7 sélections)

 

1ère sélection : le 22 février 1995 contre l'Espagne (0-0)

Dernière sélection : le 17 juin 2000 contre l'Angleterre (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 12 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U20: 2 sélections

 

1990/92 Bayern Munich II (ALL) 29 matchs, 4 buts
1991/92 Bayern Munich (ALL) 14 matchs
(Championnat d'Allemagne: 12 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
1992/94 Hambourg SV (ALL) 63 matchs, 1 but
(Championnat d'Allemagne: 60 matchs, 1 but)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)
1994/2000 Bayern Munich (ALL) 247 matchs, 17 buts
(Championnat d'Allemagne: 170 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Allemagne: 22 matchs, 2 buts)
(Coupe de la ligue allemande: 6 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 39 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 2 buts)
2000/04 Liverpool (ANG) 73 matchs, 6 buts
(Championnat d'Angleterre: 42 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue allemande: 7 matchs, 1 but)
(Charity Shield: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 14 matchs, 1 but)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2003/04 Blackburn Rovers (ANG) (Prêt) 28 matchs, 3 buts
(Championnat d'Angleterre: 25 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Angleterre: 1 match)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
2004/07 VfB Stuttgart (ALL) 63 matchs, 2 buts
(Championnat d'Allemagne: 46 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Allemagne: 5 matchs)
(Coupe de la ligue allemande: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs)

 

Vainqueur de l'Euro 96 avec l'Allemagne, Markus Babbel a connu une brillante carrière de joueur, surtout au Bayern Munich et à Liverpool.

 

Formé à Munich, le défenseur est un pur produit du centre de formation bavarois. Pour augmenter son temps de jeu, il passe du club le plus titré d'Allemagne au Hambourg SV afin d'obtenir aussi plus de responsabilité. Le plan fonctionne à merveille: après deux ans à s'endurcir chez les Rothosen, le joueur promu patron de la défense est de retour sous le maillot de l'Étoile du Sud et se distingue par sa rapidité et son jeu de tête puissant. Membre du Rekordmeister durant six saisons, il se fait une place en équipe nationale et enchaîne les titres avec trois Bundesliga, deux DFB Pokals et une Coupe de l’UEFA, malgré une défaite en finale de la Ligue des champions en 1999 face à Manchester UTD dans le temps additionnel. À l’été 2000, Gérard Houllier l'attire de l'autre côté de la Manche à Liverpool. Son transfert en Premier League s'avère également être un choix judicieux: il remporte la fameuse moisson de coupes (FA Cup, League Cup, C3) lors de sa première saison avec les Reds aux côtés de Steven Gerrard et Sami Hyypiä. Mais juste après la victoire en Charity Shield contre les Red Devils, Babbel subit un cinglant coup du sort. Si il a du mal à respirer pendant la rencontre, il ressent également une gêne au niveau des pieds, jusqu'à ce que le simple fait de monter des marches après la rencontre devienne difficile et douloureux. Le joueur, qui aurait alors dû se trouver au sommet de son art, se croit tout d'abord victime d'une mononucléose infectieuse, avant que les médecins ne le déclarent atteint d'une maladie rare du système nerveux, généralement dévastatrice, appelé syndrome de Guillain-Barre. Diagnostiquée à temps, l'international aux 51 sélections roule en fauteuil roulant et se soigne. Près d'un an de convalescence avant de pouvoir refouler de nouveau les pelouses, le temps de courir dix minutes sur le terrain lors d'une rencontre de Premier League et d'être acclamé par des dizaines de milliers de spectateurs. Après un prêt chez les Blackburn Rovers, le latéral droit termine sur un troisième titre en Bundesliga conquis en 2007 au VfB Stuttgart, avant de lancer sa carrière d'entraîneur.

 

PALMARÈS
 
Vainqueur de l'Euro 1996 (Allemagne)
Finaliste de la Ligue des champions en 1999 (Bayern Munich)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1996 (Bayern Munich) et 2001 (Liverpool)
Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2001 (Liverpool)
Champion d’Allemagne en 1997, 1999, 2000 (Bayern Munich) et 2007 (VfB Stuttgart)
Vice-champion d’Allemagne en 1996 et 1998 (Bayern Munich)
Vice-champion d'Angleterre en 2002 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1998 et 2000 (Bayern Munich)
Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1999 (Bayern Munich)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 2001 (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 2001 et 2003 (finale non-jouée) (Liverpool)
Vainqueur de la Coupe de la Ligue Allemande en 1997, 1998 et 1999 (Bayern Munich)
Finaliste de la Coupe de la Ligue Allemande en 2005 (VfB Stuttgart)
Vainqueur de la Charity Shield en 2001 (Liverpool)
Finaliste de la Community Shield en 2002 (Liverpool)
Champion d'Allemagne des B Juniors en 1989 (Bayern Munich)

08/09/2022
0 Poster un commentaire

Marvin Compper

Marvin Compper.jpg
Photo: ©Tumblr

 

Marvin Compper

 

Né le 14 juin 1985 à Tübingen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur central, 1m85

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 1 sélection

(Match amical: 1 sélection)

 

1ère et dernière sélection: le 19 novembre 2008 contre l'Angleterre (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U20: 3 sélections

 

2001/02 VfB Stuttgart (ALL)
2002/06 Borussia Mönchengladbach II (ALL) 50 matchs, 5 buts
2005/08 Borussia Mönchengladbach (ALL) 31 matchs
2008/13 Hoffenheim (ALL) 171 matchs, 7 buts
(Championnat d'Allemagne: 140 matchs, 6 buts)
(Championnat d'Allemagne de D2: 17 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 14 matchs, 1 but)
2013/14 Fiorentina (ITA) 26 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 16 matchs)
(Coupe d'Italie: 3 matchs, 1 but)
(Ligue Europa: 7 matchs)
2014/17 RB Leipzig (ALL) 79 matchs, 5 buts
(Championnat d'Allemagne: 27 matchs, 2 buts)
(Championnat d'Allemagne de D2: 50 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 1 match)
2018/19 Celtic Glasgow (ECO) 1 match)
(Coupe d'Écosse: 1 match)
2019/20 MSV Duisburg (ALL) 24 matchs, 1 but
(Championnat d'Allemagne de D3: 23 matchs, 1 but)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
 
Défenseur international allemand aux racines françaises, Marvin Compper s'est fait connaître à Hoffenheim.
 
Natif de Tübingen en Allemagne, le défenseur central, parfois aligné sur la gauche, entame sa formation au VfB Stuttgart et la termine au Borussia Mönchengladbach, avec qui il signe son premier contrat professionnel et effectue ses premiers pas en première division allemande en 2005. Il gagne du temps de jeu la saison suivante mais le club descend à l'étage inférieur. Abonné au banc des remplaçants, il partira lors du mercato hivernal à Hoffenheim, eux aussi en deuxième division, pour vivre la montée du club en Bundesliga. L'arrière puissant physiquement et bon de la tête s’y impose comme un titulaire indiscutable et y dispute cinq saisons pleines. Son passage chez les Bleu et Blanc lui permet d'être le premier joueur de l'histoire du club à porter le maillot de la Mannschaft. C'était lors d'une rencontre amicale face à l'Angleterre, en 2008. Après un passage désastreux en Italie à la Fiorentina, il se relance dans le tout nouveau club de Leipzig, fondé en 2009 sous le pavillon Red Bull. Il reste trois ans et demi en Saxe, où il apparaît 79 fois (pour 5 buts) et participe activement à la première montée du club en Bundesliga. Derrière deux saisons blanches au Celtic Glasgow, il raccroche les crampons au MSV Duisbourg à l'âge de 35 ans. Grâce à son père Guadeloupéen, il possédait la double nationalité franco-allemand. À l'époque joueur d'Hoffenheim, il avait déclaré être "partagé" lors des affrontements internationaux entre la France et l'Allemagne.
 
PALMARÈS
 
Vice-champion d'Allemagne en 2017 (RB Leipzig)
Vice-champion d'Allemagne de D2 en 2008 (Hoffenheim) et 2016 (RB Leipzig)

14/06/2022
0 Poster un commentaire

Mario Götze

Mario Götze.jpg
Photo: ©DR

 

Mario Götze

 

Né le 3 juin 1992 à Memmingen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu offensif, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 63 sélections, 17 buts

 

2009/13 Borussia Dortmund (ALL) 83 matchs, 22 buts
2013/16 Bayern Munich (ALL) 73 matchs, 22 buts
2016/20 Borussia Dortmund (ALL) 75 matchs, 13 buts
2020/? PSV Eindhoven (HOL) (en cours)

 

Le "petit Mozart" du football. Mario Götze fait partie pour l'éternité de la caste des buteurs victorieux en finale de Coupe du Monde. Une grande finesse dans la lecture du jeu, un toucher de balle soyeux et une finition au dessus de la moyenne pour un milieu offensif.

 

Mais l'allemand a vécu une carrière en dent de scie avec des hauts et des bas. En l’espace d’une dizaine d’années, il a tutoyé les sommets. Il enchante le Borussia Dortmund grâce à son talent précoce aux côtés de Reus et Lewandowski sous la houlette de Klopp. Il effectue ses premiers pas en sélection douze mois après ses débuts en pro à l’occasion d’un match amical face à la Suède. Il devient le plus jeune international allemand depuis Uwe Seeler en 1954. Le 10 avril 2011, face au Brésil, Götze fait encore mieux. En ouvrant son compteur but, le milieu de terrain égale, à 19 ans et 68 jours, le record de Klaus Stürmer, plus jeune buteur de l’Allemagne de l’après-guerre. On retiendra surtout de lui avec la Mannschaft son but dans les derniers instants de la finale de la Coupe du Monde 2014 face à l’Argentine, offrant une quatrième étoile sur le maillot de l’Allemagne. Le natif de Memmingen avait déjà réalisé des débuts probants sous le maillot du Bayern Munich, qu'il avait rejoint en 2013 pour 37 millions d'euros, devenant alors le joueur allemand le plus cher de l'histoire, avant d'être "détrôné" quelques semaines plus tard par Mesut Özil, qui passe du Real Madrid à Arsenal pour 50 millions d'euros pendant le même été. Malheureusement, il connaît un inexorable déclin, alternant entre le banc et l'infirmerie. En 2016, le Golden Boy 2011 quitte les Bavarois et revient au BvB, sur les terres de son éclosion. Il veut redevenir le chouchou du Signal Iduna Park. Mais une myopathie, maladie qui empêche la régénération des fibres musculaires, freine son retour. Revenu guéri, il ne fait plus d'étincelles avec Dortmund. Quelque part le feu est éteint. À l'été 2020, il quitte le club libre et s'engage au PSV Eindhoven. Débarrassé de ses pépins physiques, le droitier d’1m76 enchaîne les titularisations et brille de mille feux en pointe haute du milieu des Rood-Witten.


21/05/2022
0 Poster un commentaire