FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Allemagne/RFA/RDA


Alfred Schmidt

Alfred Schmidt.jpg
Alfred Schmidt

 

Alfred Schmidt

Né le 5 septembre 1935 à Dormtund (ALL)

Décédé le 11 novembre 2016 à Dortmund (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu de terrain, 1m79

Surnom: "Aki"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 25 sélections, 8 buts

(Matchs amicaux: 23 sélections, 8 buts)

(Coupe du Monde: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 3 avril 1957 contre les Pays-Bas (2-1)

Dernière sélection : le 7 juin 1964 contre la Finlande (4-1)

 

1956/68 Borussia Dortmund (ALL) 326 matchs, 89 buts

(Championnat d'Allemagne: 81 matchs, 19 buts)
(Oberliga Ouest: 194 matchs, 57 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 15 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Allemagne: 11 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 15 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 8 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
 
Une des figures les plus emblématiques du Borussia Dortmund. Alfred "Aki" Schmidt a connu les premiers succès du club, les derniers titres de l’Oberliga et les premières victoires en coupe d'Allemagne et en Coupe d’Europe. "Spieler zweier Glanzeiten", le joueur de deux âges de gloire. Attaquant puissant, stratège à l’intelligence de jeu reconnue, leader incroyable, il a laissé au club des souvenirs incroyables au cours de sa période avec les Noir et Jaune. Il est apparu 326 fois toutes compétitions confondues et a inscrit 89 buts pour le Borussia Dortmund. Dès lors, il reste jusqu'au bout avec le club et suit dans les coulisses les titres acquis dans les années 2010 . Jusqu'à sa mort fin 2016, Aki est avec le BvB. Parce qu'en matière d'identification avec l'histoire et le folklore local, il n'y avait pas mieux que lui. Même quand l'accordéon est douteux.
 
PALMARÈS
4ème de la Coupe du Monde en 1958 (RFA)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1966 (Borussia Dortmund)
Champion d'Allemagne en 1957 et 1963 (Borussia Dortmund)
Vice-champion d'Allemagne en 1966 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1965 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de l'Oberliga Ouest en 1957 (Borussia Dortmund)
Finaliste de l'Oberliga Ouest en 1961 et 1963 (Borussia Dortmund)

16/10/2019
0 Poster un commentaire

Alfred Preissler

Alfred Preissler.jpg
Alfred Preissler

 

Alfred Preißler

Né le 9 avril 1921 à Duisbourg (ALL)

Décédé le 15 juillet 2003 à Dortmund (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Attaquant

Surnom: "Adi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 2 sélections

(Matchs amicaux: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 23 septembre 1951 contre l'Autriche (2-0)

Dernière sélection : le 17 octobre 1951 contre l'Eire (2-3)

 

1940/44 MSV Duisbourg (ALL)
1944/46 pas de championnat (Seconde Guerre Mondiale)
1946/50 Borussia Dortmund (ALL) 82 matchs, 48 buts
(Oberliga Ouest: 78 matchs, 45 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 4 matchs, 3 buts)
1950/51 Preußen Münster (ALL) 63 matchs, 31 buts
(Oberliga Ouest: 56 matchs, 26 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 7 matchs, 5 buts)
1951/59 Borussia Dortmund (ALL) 238 matchs, 142 buts
(Oberliga Ouest: 211 matchs, 123 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 17 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 10 matchs, 8 buts)
 
Alfred Preissler, c'est avant tout une image. Celle d'un homme porté en triomphe, trophée en main, le plus proche possible du ciel, et ce, après que le Borussia Dortmund remporte enfin son premier titre de champion, en 1956. Un homme qui savourait enfin le succès après avoir passé dix ans à lui courir après. Arrivé en 1946 au BvB, Preissler avait un don pour enchaîner les buts. À vrai dire, rien d'autre ne l'intéressait. Et si le troisième larron des "Drei Alfredos", ce fameux trio d'attaquants qui a semé la terreur dans les défenses d'Allemagne de l'Ouest, a été plus marquant que ses acolytes Kelbassa et Niepieklo, c'est non seulement pour son nombre de buts inscrits sous les couleurs du Borussia, mais aussi pour son inébranlable franchise. Un jour, l'un de ses coéquipiers a raté un but tout fait. Preißler est redescendu lui donner un coup de pied au cul. Quelques minutes plus tard, le même coéquipier a trouvé le chemin des filets. Preissler est alors allé l'embrasser en plein visage. Pas de fioritures avec "Adi". Sa citation favorite, directement inspirée de Goethe, était d'ailleurs sans équivoque : "Grau is alle Theorie – entscheidend is auf'm Platz " ("la théorie, c'est du vent – c'est ce qui se passe sur le terrain qui est décisif "). Une phrase que l'on retrouve d'ailleurs sur un des murs du parking du Westfalenstadion. Car pour Preissler, rien ne comptait plus que les victoires et les trophées.
 
PALMARÈS
Champion d'Allemagne en 1956 et 1957 (Borussia Dortmund)
Vice-champion d'Allemagne en 1951 (Preußen Münster)
Vainqueur de l'Oberliga Ouest en 1949, 1950, 1953, 1956 et 1957 (Borussia Dortmund)
Finaliste de l'Oberliga Ouest en 1951 (Preußen Münster)

16/10/2019
0 Poster un commentaire

Manfred Burgsmuller

Manfred Burgsmuller.jpg
Manfred Burgsmüller

 

Né le 22 décembre 1949 à Essen (ALL)

Décédé le 18 mai 2019 à Essen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Attaquant, 1m77

Surnom: "Manni"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 3 sélections

(Matchs amicaux: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 16 novembre 1977 contre la Suisse (4-1)

Dernière sélection : le 22 février 1978 contre l'Angleterre (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 8 sélections, 8 buts

 

1968/71 Rot-Weiss Essen (ALL) 12 matchs
1971/74 Bayer Uerdingen (ALL) 101 matchs, 80 buts
1974/76 Rot-Weiss Essen (ALL)
(Championnat d'Allemagne: 64 matchs, 32 buts)
(Coupe d'Allemagne: 7 matchs, 5 buts)
1976 Bayer Uerdingen (ALL)  9 matchs, 4 buts
(Championat d'Allemagne de D2: 7 matchs, 1 but)
(Coupe d'Allemagne: 2 matchs, 3 buts)
1976/83 Borussia Dortmund (ALL) 252 matchs, 158 buts
(Championnat d'Allemagne: 224 matchs, 135 buts)
(Coupe d'Allemagne: 26 matchs, 23 buts)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs)
1983/84 1. FC Nuremberg (ALL) 35 matchs, 12 buts
(Championnat d'Allemagne: 34 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
1984/85 Rot-Weiss Oberhausen (ALL)  52 matchs, 39 buts
(Championnat d'Allemagne de D2: 50 matchs, 36 buts)
(Coupe d'Allemagne: 2 matchs, 3 buts)
1985/90 Werder Brême (ALL) 142 matchs, 44 buts
(Championnat d'Allemagne: 115 matchs, 34 buts)
(Coupe d'Allemagne: 12 matchs, 6 buts)
(Supercoupe d'Allemagne: 1 match, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs, 2 buts)
 
Un chasseur de buts. Avec 213 buts en 447 matchs de Bundesliga, Manfed Burgsmüller fait partie des meilleurs buteurs de l’histoire du championnat allemand. Et c’est bien au sein du Borussia Dortmund, où il arrive à déjà 27 ans, que l’attaquant a écrit sa légende. "Manni" a été le visage du BvB du milieu des années 70 jusqu'au début des années 1980. Malheureusement, il aura été présent durant les années noires du Borussia. Au début des années 80, le club se trouve dans une situation très compliquée, tant sur le plan sportif que financier. Et si l’attaquant aura porté à bout de bras le club de la Ruhr, il quittera le Westfalenstadion sans aucun titre. Malgré tout, il inscrit plus de 15 buts en Bundesliga chaque saison de 1976 à 1983. Lors de l’exercice 1980-1981, il plante jusqu’à 27 pions dont un quintuplé face à Aachen. Ce nombre ne lui avait pas permis de soulever le titre de meilleur buteur, la faute à Karl-Heinz Rummenigge et ses 29 buts. À ce jour, Manfred Burgsmüller est toujours le meilleur buteur de l’histoire du club en championnat avec 135 réalisations. Durant sa carrière, il a porté également les couleurs du Rot-Weiss Essen, du FC Nuremberg et du Werder Brême, avec lequel il a remporté le championnat en 1988 et disputé deux finales de Coupe d’Allemagne. Il a aussi disputé trois rencontres avec la Nationalmannschaft. Après avoir raccrocher les crampons, il s’était reconverti dans le football américain, où il avait gagné deux World Bowls (équivalent du Superbowl de la défunte NFL Europe) au sein du Rhein Fire de Düsseldorf. Le 18 mai 2019, Manfred Burgsmüller est décédé de causes naturelles, à son domicile. Il était âgé de 69 ans. "Une grande figure du Borussia s’en est allée. Repose en paix, Manni Burgsmüller " a écrit le club.
 
PALMARÈS
Champion d'Allemagne en 1988 (Werder Brême)
Vice-champion d'Allemagne en 1986 (Werder Brême)
Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1989 et 1990 (Werder Brême)
Vainqueur de la Supercoupe d'Allemagne en 1988 (Werder Brême)
Vainqueur de la Coupe Kirin en 1986 (Werder Brême)
Finaliste de la Regionnaliga (groupe Ouest) en 1969 (Rot-Weiss Essen)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur du championnat d'Allemagne de D2 en 1985 (29 buts) (Rot-Weiss Oberhausen)
Meilleur buteur de Regionnaliga (groupe Ouest) en 1973 (29 buts) et 1974 (29 buts) (Bayer Uerdingen)

16/10/2019
0 Poster un commentaire

Lothar Emmerich

Lothar Emmerich.jpg
Lothar Emmerich

 

Lothar Emmerich

Né le 29 novembre 1941 à Dortmund (ALL)

Décédé le 13 août 2003 à Hemer (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Ailier gauche/Attaquant, 1m84

Surnom: "Emma", la mitraillette

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 5 sélections, 2 buts

(Match amical: 1 sélection, 1 but)

(Coupe du Monde: 4 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 23 mars 1966 contre les Pays-Bas (4-2)

Dernière sélection : le 30 juillet 1966 contre l'Angleterre (2-4)

 

1960/69 Borussia Dortmund (ALL) 249 matchs, 148 buts
(Championnat d'Allemagne: 183 matchs, 115 buts)
(Oberliga Ouest: 32 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Allemagne: 13 matchs, 7 buts)
(Ligue des Champions: 7 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 11 matchs, 14 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs)
1969/72 K Beerschot VAC (BEL) 68 matchs, 42 buts
1972/74 Austria Klagenfurt (AUT) 58 matchs, 41 buts
1974/76 1. FC Schweinfurt 05 (ALL) 66 matchs, 39 buts
(Championnat d'Allemagne de D2: 64 matchs, 37 buts)
(Coupe d'Allemagne: 2 matchs, 2 buts)
1976/77 Würzburger FV (ALL) 44 matchs, 25 buts
(Championnat d'Allemagne de D2: 42 matchs, 25 buts)
(Coupe d'Allemagne: 2 matchs)
1977/78 Kickers Würzburg (ALL) 25 matchs, 9 buts (entraîneur-joueur)
1978 BV Stift Quernheim (ALL) (entraîneur-joueur)
1978/79 SV Neckargerach (ALL) 20 matchs, 7 buts
1979/81 FVgg Kastel 06 (ALL) (entraîneur-joueur)
 
Membre éminent du grand Borussia Dortmund des années 60, Lothar Emmerich est encore aujourd'hui l’icône de tout un peuple. Parce qu'il a marqué beaucoup de buts, déjà, qu'il a gagné beaucoup de titres, ensuite, mais surtout parce qu'il a incarné l'image du club mieux que personne. Né à Dorstfled, un quartier périphérique de Dortmund, Emmerich est devenu saison après saison le cauchemar de toutes les défenses d’Allemagne et... d’Europe. Une efficacité quelque peu miraculeuse pour un ailier gauche qui n’hésitait pas, fait rare pour l’époque, à repiquer vers le centre. Presque inconnu au début de la saison 1965-66, Emmerich est devenu en quelques semaines la terreur de toutes les défenses qu’il affrontait. Il remporte successivement le championnat (1963), la Coupe d'Allemagne (1965, il inscrit d'ailleurs les deux buts de la finale contre l'Alemannia Aachen) et la C2 en 1966. Une Coupe des coupes dont il finira meilleur buteur, avec 14 buts. En Allemagne aussi, Lothar Emmerich n'était pas en reste : il finira meilleur buteur de la formule actuelle du championnat à deux reprises (1966 et 1967 ex-aequo avec Gerd Müller) et surtout, il sera le premier joueur à franchir la barre des 100 buts en Bundesliga, pour terminer à 115 pions en 183 rencontres. Des duels, Lothar Emmerich en a remporté. Malheureusement, il n'a pas remporté le plus important de tous : celui face à la maladie perdue le 13 août 2003. Et si l'attaquant n'est plus de ce monde, son esprit continue à vivre à travers la mascotte de Dortmund, Emma, surnom de Lothar Emmerich, en l'honneur du plus grand des joueurs du BvB. Lui qui ne fut, étrangement, sélectionné que cinq fois. Sa seule erreur ? Etre de la même génération que l’incontournable Gerd Müller, un des tous meilleurs buteurs qu’ait connu le football allemand.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1966 (RFA)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1966 (Borussia Dortmund)
Champion d'Allemagne en 1963 (Borussia Dortmund)
Vice-champion d'Allemagne en 1961 et 1966 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1965 (Borussia Dortmund)
Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1963 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1971 (K Beerschot VAC)
Finaliste de l'Oberliga West en 1961 et 1963 (Borussia Dortmund)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Meilleur buteur de la Coupe des Coupes en 1966 (14 buts) (Borussia Dortmund)
Meilleur buteur du championnat d'Allemagne en 1966 (31 buts) et 1967 (28 buts) (Borussia Dortmund)
Meilleur buteur du championnat de Belgique en 1970 (29 buts) (K Beerschot VAC)

15/10/2019
0 Poster un commentaire

Lars Ricken

Lars Ricken.jpg
Lars Ricken

 

Lars Ricken

Né le 10 juillet 1976 à Dortmund (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu offensif, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 16 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 7 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections)

(Coupe des Confédérations: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 10 septembre 1997 contre l'Arménie (4-0)

Dernière sélection : le 17 avril 2002 contre l'Argentine (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 2 sélections, 1 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 17 sélections, 8 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U19: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U18: 9 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U17: 3 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U16: 13 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U15: 9 sélections, 3 buts

 

1993/2007 Borussia Dortmund (ALL) 407 matchs, 69 buts

(Championnat d'Allemagne: 301 matchs, 49 buts)

(Coupe d'Allemagne: 19 matchs, 5 buts)

(Coupe de la ligue allemande: 9 matchs, 1 but)

(Supercoupe d'Allemagne: 2 matchs)

(Ligue des Champions: 48 matchs, 8 buts)

(Coupede l'UEFA: 24 matchs, 6 buts)

(Coupe Intertoto: 2 matchs)

(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)

2007/09 Borussia Dortmund II (ALL) 40 matchs, 9 buts

 

Lars Ricken fait partie de ces joueurs qui nous laissent un goût d’inachevé quand on regarde le talent qu’il possède. Malgré une carrière contrariée par les blessures, Lars Ricken restera comme une légende de Dortmund. Homme d’un seul club, Lars Ricken est né à Dortmund, formé à Dortmund et effectue ses débuts à Dortmund en 1993, l’année où il devient le plus jeune buteur de l’histoire de la Bundesliga (record tombé depuis) à dix-sept ans seulement. Pas spécialement titulaire, le jeune milieu offensif inaugure son armoire à trophées en décrochant deux titres de champion en 1995 et 1996. Mais c'est en 1997 que Ricken est entré véritablement dans l'histoire des Jaune et Noir. Il n'a que 21 balais lorsque le milieu formé au club délivre ses coéquipiers en finale de Ligue des Champions. À la 70ème minute de ce match face à la Juventus Turin de ZidaneDeschamps et Del Piero, alors que les Transalpins viennent de réduire l'écart à 2 buts à 1, il prend la place du suisse Stéphane Chapuisat. À peine seize secondes plus tard, il est merveilleusement lancé dans la profondeur par Andreas Möller, entre Angelo Di Livio et Paolo Montero. Au bout de son sprint, Lars Ricken tente directement sa chance et d'une frappe de l'intérieur du pied droit, lobe prodigieusement Angelo Peruzzi avancé. L'ancien international allemand déclare: "J’ai regardé les 70 premières minutes de cette rencontre assis sur le banc et j’ai pu noter que Peruzzi était souvent très loin de sa ligne de but ; en fait lorsque je suis entré j’avais cela dans la tête : “Peruzzi est trop loin de son but, Peruzzi est trop loin de son but. " Un geste si hallucinant qu’il est élu but de l’année, avant que les fans du BvB ne le couronnent du prestigieux titre de but du 20ème siècle lors du centenaire du club en 2009. Miné par les blessures, la suite de sa carrière n’atteindra jamais de tels sommets. Fidèle à son club pendant plus de dix ans, il prend tout de même part à plus de 400 rencontres. Il joue ses deux dernières saisons dans l’équipe réserve où il endosse le brassard de capitaine avant de prendre sa retraite en 2009. C'est ainsi que Lars Ricken est entré dans la légende du Borussia Dortmund.

 

PALMARÈS


Vainqueur du Championnat d'Europe des moins de 16 ans en 1992 (Allemagne)

Finaliste du Championnat d'Europe des moins de 18 ans en 1994 (Allemagne)

Finaliste de la Coupe du Monde en 2002 (Allemagne)

Vainqueur de la Ligue des champions en 1997 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1997 (non-joué) (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe UEFA en 2002 (Borussia Dortmund)

Champion d'Allemagne en 1995, 1996 et 2002 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe de la Ligue Allemande en 2003 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Supercoupe d'Allemagne en 1995 et 1996 (Borussia Dortmund)

Champion d'Allemagne de D4 groupe Ouest en 2009 (Borussia Dortmund II)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu but de l'année d'Allemagne en 1997

Élu but du 20ème siècle du Borussia Dortmund par les fans lors du centenaire du club en 2009


13/10/2019
0 Poster un commentaire

Michael Zorc

Michael Zorc.jpg
Michael Zorc

 

Michael Zorc

Né le 25 août 1962 à Dortmund (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu de terrain, 1m83

Surnom: "Susi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 7 sélections

(Matchs amicaux: 5 sélections)

(US Cup: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 16 décembre 1992 contre le Brésil (1-3)

Dernière sélection : le 13 octobre 1993 contre l'Uruguay (5-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png olympique: 5 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png espoirs: 2 sélections

 

1981/98 Borussia Dortmund (ALL) 571 matchs, 158 buts

(Championnat d'Allemagne: 463 matchs, 131 buts)

(Barrages Relégation: 3 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Allemagne: 36 matchs, 11 buts)

(Coupe de la ligue allemande: 1 match)

(Supercoupe d'Allemagne: 2 matchs)

(Ligue des Champions: 25 matchs, 4 buts)

(Coupe des Coupes: 4 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 35 matchs, 9 buts)

(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)

 

Michael Zorc a toujours été lié au Borussia Dortmund. Jeune, ce fils de footballeur n'avait que douze ans quand il criait son amour pour le BvB depuis les travées du Westfalenstadion, construit à l'occasion de la Coupe du monde 1974. Quelques années plus tard, le jeune supporter devient joueur et débute en équipe première en 1981. Dès ses débuts, Michael Zorc détonne. Surnommé « Susi » par son coéquipier Rolf Rüssmann en raison de ses cheveux longs, le milieu de terrain séduit très vite. Indéboulonnable, Zorc court, tacle et râle. Mais Zorc dribble, passe et marque aussi. Toujours pour le bien de son Borussia. Et si le BvB est convalescent les premières années à la suite de son retour dans l'élite, l'heure du succès n'est plus très loin. Hasard ou pas, elle commence lors de la saison 1988-1989, avec une victoire en Coupe d'Allemagne face au Werder Brême. L'année où Zorc hérite du brassard de capitaine. Une évidence, tant le milieu a dirigé et replacé ses coéquipiers. Suivra une finale de Coupe de l'UEFA, perdue face à une Juventus beaucoup trop forte. Un genou à terre, mais pas la fin du monde. "Susi" se remet au boulot, et finit par être récompensé : au niveau national, le BvB remporte en 1995 un titre de champion après 32 ans d'attente, et défend son titre la saison suivante. Deux exercices au cours desquels Zorc est le meilleur buteur du club (15 réalisations), même si la plupart de ses buts sont inscrits en sortie de banc. Car avec les années, le milieu de terrain a vu sa position contestée par Ottmar Hitzfeld, qui donne parfois la priorité à des jeunes plutôt que de faire confiance à l'homme qui a grandement contribué à remettre le Borussia Dortmund sur la carte de l'Allemagne. Quand ces jeunes pousses s'appellent Lars Ricken, passe encore. Quand il s'agit de Vladimir But, c'est autre chose. Finalement, personne n'est dupe : si Zorc ne joue qu'un petit bout de la finale de la Ligue des champions 1997, c'est à lui que revient le droit de soulever la coupe aux grandes oreilles. Lui, l'éternel numéro 8, qui marquera le premier but de la Coupe intercontinentale remportée six mois plus tard face au Cruzeiro de Dida et Bebeto (2 buts à 0), avant de raccrocher les crampons à l'issue de la saison 1997-1998, au terme de 463 rencontres de championnat (record du club) et de 131 buts (à quatre buts de Manfred Burgsmüller) pour son Borussia. Le club de sa vie, pour lequel il endossera presque immédiatement le costume de directeur sportif, avec le succès qu'on lui connaît.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde des moins de 20 ans en 1981 (RFA)

Vainqueur du Championnat d'Europe des moins de 18 ans en 1981 (RFA)

Vainqueur de la Ligue des champions en 1997 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe UEFA en 1993 (Borussia Dortmund)

Champion d'Allemagne en 1995 et 1996 (Borussia Dortmund)

Vice-champion d'Allemagne en 1992 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1989 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Supercoupe d'Allemagne en 1989, 1995 et 1996 (Borussia Dortmund)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


2ème meilleur joueur de la Coupe du Monde des 20 ans en 1981


13/10/2019
0 Poster un commentaire