FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Allemagne/RFA/RDA


Hans Tilkowski

Hans Tilkowski.jpg
Hans Tilkowski

 

Hans Tilkowski

Né le 12 juillet 1935 à Dortmund (ALL)

Décédé le 5 janvier 2020

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Gardien de but, 1m82

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 39 sélections

(Matchs amicaux: 25 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 3 avril 1957 contre les Pays-Bas (2-1)

Dernière sélection : le 8 avril 1967 contre l'Albanie (6-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 4 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U23: 2 sélections

 

1953/55 SuS Kaiserau (ALL)
1955/62 Westfalia Herne (ALL) 232 matchs
(Oberliga Ouest: 219 matchs)
(Deutsche Meisterschaft: 13 matchs)
1963/67 Borussia Dortmund (ALL)  99 matchs
(Championnat d'Allemagne: 81 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)
(Coupe des Coupes: 7 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
1967/70 Eintracht Francfort (ALL) 47 matchs
(Championnat d'Allemagne: 40 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 4 matchs)
 
Premier gardien désigné joueur allemand de l'année, Hans Tilkowski restera surtout connu pour l’affaire du "but fantôme" de Geoff Hurst, l’un des plus controversés de l’histoire du football, lors de la finale de la Coupe du Monde perdue 4 buts à 2 en prolongations contre l’Angleterre, un match qui fait toujours causer outre-Rhin. Alors que les Three Lions et l’Allemagne de l’Ouest disputent la 11ème minute des prolongations et que le score est de 2-2 ce 30 juillet 1966, c'est un bon centre de Ball que l'attaquant anglais contrôle et frappe sur la barre transversale du but de Tilkowski, puis rebondit sur la ligne avant de sortir. Hans Tilkowski.jpgDevant ou derrière la ligne? Malgré les protestations des joueurs allemands, l’arbitre suisse Gottfried Dienst, après avoir pris l’avis formel de son assistant, accordera le but qui mènera au premier titre mondial des Anglais. La polémique reste entière jusqu’à aujourd’hui sans que les spécialistes n’arrivent à s’accorder sur le fait que oui ou non la balle a vraiment franchi la ligne. L'événement a tellement marqué les esprits en Allemagne et en Grande-Bretagne qu'il est entré dans le langage courant: un "Wembley-Tor" en allemand ("littéralement but de Wembley") est un but dont la validité est difficile à déterminer et prête à polémique, tandis que l'évocation en Angleterre de "l'arbitre russe", en référence à l'arbitre assistant qui a validé le but, l'Azéri Tofik Bahkramov, est synonyme de décision controversée. Pour Tilkowski, sa carrière internationale elle s’achèvera en 1967 après 39 sélections, à seulement 31 ans. Issu d’une famille de mineurs, il va débuter dans l’élite au Westfalia Herne. Le portier rejoint ensuite tout naturellement le club de sa ville natale, le Borussia Dortmund. Il s’y impose immédiatement comme titulaire, malgré la concurrence du légendaire Heinrich Kwiatkowski, sur la fin de sa carrière, et de Bernhard Wessel, le gardien champion d’Allemagne en 1963. Il remporte avec le BvB la Coupe d’Allemagne en 1965 avant de décrocher l'année suivante le premier trophée internationale des Schwarz-Gelben, la Coupe des Coupes face à Liverpool. À l’été 1967, il pose ses valises à l’Eintracht Francfort, où il évoluera encore deux saisons avant de prendre sa retraite. Par la suite, il a mené une carrière d’entraîneur, notamment au Werder Brême et au FC Nuremberg. Il s’est après cela beaucoup engagé dans des œuvres caritatives et sociales, organisant d’innombrables matchs de charité pour l’UNICEF, la lutte contre le cancer, la leucémie etc... Mais ce fameux but de Wembley ne l’a jamais vraiment quitté. Hans Tilkowski a toujours déclaré: "Je mourrai avec la certitude que le ballon n'était pas entré. " Cette certitude, il l’a donc emportée avec lui dans sa tombe le 5 janvier 2020, décédé des suites d'une longue maladie à l'âge de 84 ans. Mais, même s’il a lui-même intitulé son autobiographie "Und ewig fällt das Wembley Tor", il serait trop réducteur de ramener cet immense gardien à ce but litigieux encaissé.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1966 (RFA)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1966 (Borussia Dortmund)
Vice-champion d'Allemagne en 1966 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1965 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de l'Oberliga Ouest en 1959 (Westfalia Herne)
Finaliste de l'Oberliga Ouest en 1960 (Westfalia Herne)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur de l'année d'Allemagne en 1965
À reçu la Croix de Chevalier de l'Ordre du mérite de la République fédérale allemande en 1991 puis la Croix d'officier en 2008 
À reçu l'Ordre du mérite de l'État de Rhénanie du Nord-Westphalie en 2000
À reçu l'Insigne d'honneur de la ville de Herne pour services rendus en 2015

24/01/2020
0 Poster un commentaire

Max Morlock

Max Morlock.jpg
Max Morlock

 

Maximilian Wilhelm Morlock

Né le 11 mai 1925 à Nuremberg (ALL)
Décédé le 10 septembre 1994 à Nuremberg (ALL)
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Attaquant, 1m70
Surnoms: Max, Maxl
 
https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 26 sélections, 21 buts
(Matchs amicaux: 17 sélections, 9 buts)
(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections, 6 buts)
(Coupe du Monde: 5 sélections, 6 buts)
 
1ère sélection : le 22 novembre 1950 contre la Suisse (1-0)
Dernière sélection : le 28 décembre 1958 contre l'Egypte (1-2)
 
1940/64 FC Nuremberg (ALL) 532 matchs, 332 buts
(Championnat d'Allemagne: 21 matchs, 8 buts)
(Oberliga Süd: 451 matchs, 286 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 42 matchs, 21 buts)
(Coupe d'Allemagne: 8 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)
(Coupe des Coupes: 4 matchs, 2 buts)
 
Champion du monde 1954, Max Morlock aura, comme tous ses coéquipiers présents lors du "Miracle de Berne", donné de la joie et de la bonne humeur à toute l'Allemagne de l'après-guerre et ainsi pu redorer le blason de la cité anciennement associée au IIIème Reich. Aujourd'hui, c'est plutôt pour sa carrière en club qu'on se souvienne de lui. Né à Nuremberg en 1925, l'attaquant n'a jamais quitté sa ville. Après avoir commencé sa carrière à l'Eintracht Nuremberg, il intègre à quinze ans le 1. FCN. Une équipe surnommée "Der Club", car avant l'avènement de son ennemi bavarois c'est bien le 1. FC Nuremberg qui possédait le plus de titres de champion. Jusqu'en 1964, il jouera près de cinq cents matchs sous les mêmes couleurs et inscrira près de trois cents buts. Champion d’Allemagne à deux reprises en 1948 et en 1961, Maximillian Morlock, de son nom complet, connaîtra même l’instauration de la Bundesliga en 1963. Sa fidélité envers son club alors que plusieurs écuries européennes, notamment italiennes, cherchaient à le recruter au début des années 1950 ont fait de lui le chouchou du public. Retraité à l'âge de trente-neuf ans, la légende voudrait qu'il n'ait ensuite jamais raté un match à domicile de son équipe de cœur. Décédé en 1994 dans sa ville natale, des milliers de citoyens se sont retrouvés au cimetière St. Leonhard pour lui rendre un dernier hommage lors de ses funérailles. Un an après sa mort, la ville de Nuremberg décide de renommer la place située devant le stade "Max-Morlock-Platz". Pas assez pour les Ultras du club qui ont demandés, lors d'un vote officiel en 2006, de renommer le nom du Stade "Max-Morlock-Stadion". Chose faite en 2017 après dix ans d'attente et de passage de sponsors et de naming en tout genre.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe du Monde en 1954 (RFA)
Champion d'Allemagne en 1948 et 1961 (FC Nuremberg)
Vice-champion d'Allemagne en 1962 (FC Nuremberg)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1962 (FC Nuremberg)
Vainqueur de l'Oberliga Süd en 1947, 1948, 1951,1957, 1961 et 1962 (FC Nuremberg)
Finaliste de l'Oberliga Süd en 1946, 1952, 1958 et 1963 (FC Nuremberg)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Footballeur de l'année d'Allemagne en 1961
Meilleur buteur de l’Oberliga Süd en 1951 (28 buts) et 1952 (26 buts) (FC Nuremberg)
À reçu la médaille Silbernes Lorbeerblatt en 1954

16/11/2019
0 Poster un commentaire

Jorg Heinrich

Jorg Heinrich.jpg
Jörg Heinrich

 

Jörg Heinrich

Né le 6 décembre 1969 à Rathenow (RDA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu gauche/Milieu défensif, 1m86

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 37 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 16 sélections, 2 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 4 sélections)

(Coupe des Confédérations: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 21 juin 1995 contre l'Italie (2-0)

Dernière sélection : le 18 mai 2002 contre l'Autriche (5-2)

 

1988/89 BSG Motor Rathenow (RDA) 11 matchs, 1 but
1989/90 BSV Chemie Velten (RDA) 34 matchs, 5 buts
1990/94 Kickers Emden (ALL) 80 matchs, 7 buts
1994/96 Fribourg (ALL) 45 matchs, 7 buts
(Championnat d'Allemagne: 41 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Allemagne: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 1 match)
1996/98 Borussia Dortmund (ALL) 109 matchs, 14 buts
(Championnat d'Allemagne: 81 matchs, 11 buts)
(Coupe d'Allemagne: 4 matchs)
(Coupe de la ligue allemande: 2 matchs)
(Supercoupe d'Allemagne: 1 match)
(Ligue des Champions: 18 matchs, 2 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
(Coupe Intercontinentale: 1 match)
1998/2000 Fiorentina (ITA) 87 matchs, 5 buts
(Championnat d'Italie: 57 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Italie: 13 matchs)
(Ligue des Champions: 13 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)
2000/03 Borussia Dortmund (ALL) 87 matchs, 9 buts
(Championnat d'Allemagne: 63 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Allemagne: 6 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue allemande: 3 matchs)
(Ligue des Champions: 8 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 1 but)
2003/04 FC Cologne (ALL) 22 matchs, 1 but
(Championnat d'Allemagne: 20 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 2 matchs, 1 but)
2004/05 Ludwigsfelder FC (ALL) 25 matchs, 7 buts
2005/06 Union Berlin (ALL) 15 matchs, 3 buts
2006/07 TSV Chemie Premnitz (ALL) 12 matchs, 7 buts
2007/08 SC Oberhavel Velten (ALL)
 
Né en République démocratique allemande et plus précisément à Rathenow, Heinrich commence sa carrière dans l’équipe locale : la BSG Motor Rathenow, première étape de sa prolifique carrière de milieu gauche, destiné à se sublimer sur la rive occidentale des ruines du mur de Berlin. Lorsqu’il débarque à Dortmund (son cinquième club en huit ans) en 1996, il est déjà international allemand, mais ne perd pas de temps pour remporter son premier titre de Bundesliga, avant d’enchaîner avec la Ligue des champions la saison suivante. Un destin qui lui offre une ouverture en Italie et plus précisément à la Fiorentina, qu’il rejoint pour deux saisons en 1998. Après deux années blanches, il retourne dans la Ruhr pour s’adjuger un deuxième championnat. C’était en 2002, l’année de son cinquième et dernier trophée, tous glanés au BvB. Neuf ans plus tard, il prend enfin sa retraite dans sa ville natale et entraîne le club de ses débuts, rebaptisé depuis Optik Rathenow. Comme un signe du destin pour cet œil de lynx dont les deux pieds ont régalé les couloirs gauches d’Allemagne et d’Italie pendant presque un quart de siècle.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Ligue des Champions en 1997 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe UEFA en 2002 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1997 (Borussia Dortmund)

Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1997 (Borussia Dortmund)

Champion d’Allemagne en 1996 et 2002 (Borussia Dortmund)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 1999 (Fiorentina)

Vainqueur de la Supercoupe d’Allemagne en 1996 (Borussia Dortmund)


21/10/2019
0 Poster un commentaire

Gernot Rohr

Gernot Rohr.jpg
Gernot Rohr

 

Gernot Rohr

Né le 28 juin 1953 à Mannheim (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Défenseur gauche, 1m75

 

Défenseur bordelais de 1977 à 1989, Gernot Rohr a disputé 352 matches de première division et marqué 12 buts. Douze années à terroriser les ailiers de D1 avec le maillot des Girondins sur les épaules. Malgré sa petite taille (1m75), il est le symbole type du défenseur allemand rugueux et sans état d’âme. Le latéral gauche régulièrement chargé des basses œuvres, qui compte à son tableau de chasse Michel Platini et Alain Giresse, entre autres victimes, est de tous les succès de l'ère Bez. Champion de France en 1984, 1985 et 1987 et vainqueur de la Coupe de France en 1986 et 1987 avec les Girondins, il revient entraîner l'équipe à trois reprises une fois sa carrière de joueur terminée.

 

Prochainement


21/10/2019
0 Poster un commentaire

Dieter Kurrat

Dieter Kurrat.jpg
Dieter Kurrat

 

Dieter Kurrat

Né le 15 mai 1942 à Dortmund (ALL)

Décédé le 27 octobre 2017 à Holzwickede (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Milieu de terrain, 1m62

Surnom: Hoppy

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U23 : 1 sélection

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U18: 6 sélections

 

1960/74 Borussia Dortmund (ALL) 346 matchs, 13 buts
(Championnat d'Allemagne: 247 matchs, 9 buts)
(Deutsche Meisterschaft: 14 matchs, 1 but)
(Oberliga Ouest: 41 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Allemagne: 20 matchs)
(Coupe de la ligue allemande: 3 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs)
(Coupe des Coupes: 11 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs, 1 but)
1974/76 SV Holzwickede (ALL)
 
Surnommé Hoppy en raison de son admiration pour les exploits du cow-boy Hopalong Cassidy, Dieter Kurrat coche toutes les cases du vrai Dortmundois. C’est un enfant de l’Innenstadt-Nord, là où se trouvent les racines du BVB, près de la Borsigplatz où son père dirigeait une entreprise de transports. Avant de se consacrer au football, il a travaillé pour les aciéries Hoesch et pour la brasserie de la Hansa-Brauerei, deux des entreprises emblématiques de la ville. Dortmund, c’était sa ville, il l’adorait plus que tout. À dix-huit ans, il passe pro au BvB. Lancé en première équipe par Max Merkel, il a gardé durant toute sa carrière une aptitude au travail et à l’effort hors du commun. Avec son mètre soixante-deux, il fait partie des joueurs les plus petits de l’histoire de la Bundesliga. Il compensait sa petite taille par son engagement et son abattage. Pas de quoi effrayer ce prédécesseur de Berti Vogts dans le rôle du terrier hargneux, qui disputera 346 matchs pour le BvB, non sans avoir participé à l’aventure de la Coupe des Coupes 1966, la première Coupe d'Europe remportée par un club allemand au nez et à la barbe du Liverpool de Bill Shankly. Malgré les offres du Hertha, de Cologne et de l’Atalanta, Hoppy ne quittera jamais Dortmund, même après la relégation de 1972, où il s’essaie au métier d’entraîneur-joueur. Une fois sa carrière terminée, il a ouvert un bar à Holzwickede, dans la banlieue sud de Dortmund, près de l’aéroport, le Hoppy’s Treff, où il a continué à servir des bières derrière son bar jusqu’à son décès le 27 octobre 2017. Une légende qui s’en est allée : le plus petit était le plus grand!
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1966 (Borussia Dortmund)
Champion d'Allemagne en 1963 (Borussia Dortmund)
Vice-champion d'Allemagne en 1961 et 1966 (Borussia Dortmund)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1965 (Borussia Dortmund)
Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1963 (Borussia Dortmund)
Finaliste de l'Oberliga West en 1961 et 1963 (Borussia Dortmund)
Champion d'Allemagne amateur en 1976 (SV Holzwickede)

21/10/2019
0 Poster un commentaire

Reinhard Libuda

Reinhard Libuda.jpg
Reinhard Libuda

 

Reinhard Libuda

Né le 10 octobre 1943 à Wendlinghausen (ALL)

Décédé le 25 août 1996 à Gelsenkirchen (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, Ailier droit, 1m75

Surnom: Stan

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 26 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 28 septembre 1963 contre la Turquie (3-0)

Dernière sélection : le 17 novembre 1971 contre la Pologne (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U23: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png U18: 5 sélections

 

1961/65 FC Schalke 04 (ALL) 85 matchs, 16 buts
(Championnat d'Allemagne: 51 matchs, 7 buts)
(Oberliga Ouest: 25 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Allemagne: 9 matchs, 1 but)
1965/68 Borussia Dortmund (ALL) 85 matchs, 10 buts
(Championnat d'Allemagne: 74 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Allemagne: 1 match, 1 but)
(Coupe des Coupes: 10 matchs, 1 but)
1968/72 FC Schalke 04 (ALL) 153 matchs, 19 buts
(Championnat d'Allemagne: 124 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Allemagne: 22 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 7 matchs, 3 buts)
1972/73RC Strasbourg (FRA) 16 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 15 matchs, 3 buts)
(Coupe de France: 1 match)
1973/76 FC Schalke 04 (ALL) 16 matchs
(Championnat d'Allemagne: 15 matchs)
(Coupe d'Allemagne: 1 match)
 
Reinhard "Stan" Libuda – surnommé ainsi en référence à l'ailier anglais, Sir Stanley Matthews, et sa technique de débordement - était un artiste, pas toujours constant, mais ses dribbles étaient la garantie du spectacle dans les années 1960. Un joueur d’instinct, insaisissable, qui dribblait comme peu de joueurs allemands l'avaient fait avant lui. C’est avec le FC Schalke 04 qu’il effectue ses débuts professionnels. Mais comme la vie n'est jamais tendre avec le club de Gelsenkirchen, c'est avec le Borussia Dortmund que Libuda connu sa plus belle heure de gloire. En 1966, lors de la finale de la Coupe des coupes, l'ailier inscrit le but de la victoire pour les Borussen, lors de la prolongation face à Liverpool, et permet au club de remporter sa première coupe européenne. Revenu à Schalke deux ans après cet exploit, il ne tardera pas à redevenir une icône pour tout le peuple bleu-roi, et ce malgré son incartade en jaune et noir. Il sera même tout proche d’amener les Blauen au titre en 1972. Mais ils rateront la dernière marche en perdant 5 buts à 1 le match au sommet contre le Bayern lors de la dernière journée, alors que les deux équipes n’étaient séparées que d’un seul point. Il se consolera en gagnant la coupe d'Allemagne la même année avec les Blauen contre Kaiserslautern. Impliqué dans une affaire de corruption avec Schalke en 1971, il est suspendu à vie par la fédération allemande. Il ne peut qu'exporter son talent de dribbleur à l'étranger et atterrit au RC Strasbourg en 1972. La fédération allemande lève la sanction à son encontre en 1974 et il peut faire son retour à Schalke pour prendre sa retraite en 1976. Stan Libuda nous quittera le 25 août 1996 sur un problème cardiaque. Selon la devise introduite par des supporters du Schalke dans les années 60: "Personne n’a jamais passé Dieu – sauf Libuda" Et pour une fois, du côté de Dortmund, tout le monde était d’accord avec eux.
 
PALMARÈS
3ème de la Coupe du Monde en 1970 (RFA)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1966 (Borussia Dortmund)
Vice-Champion d’Allemagne en 1966 (Borussia Dortmund) et 1972 (FC Schalke 04)
Vainqueur de la Coupe d’Allemagne en 1972 (fC Schalke 04)
Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1969 (FC Schalke 04)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type du 20ème du FC Schalke 04 par les supporters en 1999

21/10/2019
0 Poster un commentaire