FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Emmanuel Aznar

Emmanuel Aznar.jpg
Emmanuel Aznar

 

Emmanuel Aznar

Né le 23 décembre 1915 à Sidi-Bel-Abbès (ALG)

Décédé le 4 octobre 1970 à Marseille (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, Attaquant / Ailier gauche, 1m68

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 1 sélection, 1 but

 

1ère et dernière sélection : le 24 mars 1938 contre la Bulgarie (6-1)

 

1933/36 SC Bel-Abbès (ALG)

1936/43 Olympique de Marseille (FRA) 138 matchs, 126 buts
(Championnat de France: 114 matchs, 95 buts)
(Coupe de France: 24 matchs, 31 buts)
1943/44 EF Marseille-Provence (FRA) 17 matchs, 3 buts
(Championnat de France: 14 matchs, 4 buts)
(Coupe de France: 3 matchs)
1944/46 Olympique de Marseille (FRA) 18 matchs, 13 buts
(Championnat de France: 15 matchs, 12 buts)
(Coupe de France: 3 matchs, 1 but)
1946/47 Sporting Toulon (FRA) 9 matchs, 3 buts
1947/52 Olympique de Marseille (FRA) 21 matchs, 7 buts
 
Né le 23 décembre 1915, à Sidi-Bel-Abbès en Algérie, d'une mère française et d'un père espagnole, Emmanuel Aznar fait ses premières gammes de footballeur à 16 ans dans le club de sa ville natale. En 1936, il quitte l’Afrique du Nord et rejoint l’Olympique de Marseille. Sa belle histoire avec le club phocéen peut commencer. Ses débuts sont pourtant compliqués puisque Aznar, qui peut évoluer aussi bien inter qu’avant-centre, inscrit seulement un but lors de ses dix premiers matches sous le maillot bleu et blanc. Il remporte ensuite le championnat de France en 1937 et en 1948 et est aussi sacré champion de France de la zone non-occupée en 1941. Réputé pour sa frappe très précise, il s'octoire également avec l’Olympique de Marseille deux éditions de la Coupe de France, en 1938 et 1943. Il inscrit notamment le but de la victoire lors de la finale face au FC Metz le 8 mai 1938 (2 buts à 1 a.p) et s’offre un doublé lors de celle contre Bordeaux le 22 mai 1943 (4 buts à 0). Par la suite, Aznar montre toutes ses qualités de buteur principalement pendant la période de guerre. Il marque cinq buts lors du festival offensif de Marseille en demi-finale de la Coupe de France le 7 avril 1940 contre Lens (9 buts à 1). Il plante surtout 45 des 100 buts de son club durant le championnat 1943 de la zone sud. Une sacré performance. Seulement, plus personne ne voulait se rappeler les années noires, et encore moins les exploits des sportifs planqués. Ceci explique peut-être pourquoi, malgré une très longue et fidèle carrière dans le club phocéen (de 1936 à 1952, entrecoupé d'une saison à Toulon), qu'il faut remonter au 24 mars 1938 pour retrouver la trace de son unique sélection chez les bleus. Le buteur pied-noir s'offre au Parc des Princes le cinquième des six concrétisations des bleus (à la 79ème minute, rien de décisif malgré tout) contre une Bulgarie qui servait alors de paillasson à l'Europe du foot. Étrangement, une telle performance ne suffit pas pour lui assurer une seconde cape. Maigre consolation pour celui qui demeure encore aujourd’hui comme l’un des meilleurs buteurs de l’histoire de l’OM (149 buts). Après sa carrière, Emmanuel Aznar est propriétaire de plusieurs magasins de chaussures dans la cité phocéenne mais il ne raccroche pas les crampons. Il foule les pelouses tous les dimanches matins. Mais le 4 octobre 1970, à l’âge de 54 ans, il décède à Marseille sur un terrain de football au cours d’un match entre vétérans, victime d’une rupture d’anévrisme. Il sera donc allé jusqu’au bout de sa passion, laissant derrière lui une trace indélébile dans la grande histoire de l’Olympique de Marseille.
 
PALMARÈS
Champion de France en 1937 et 1948 (Olympique de Marseille)
Vice-champion de France en 1938 et 1939 (Olympique de Marseille)
Vainqueur de la Coupe de France en 1938 et 1943 (Olympique de Marseille)
Finaliste de la Coupe de France en 1940 (Olympique de Marseille)
 
DIVERS
- Emmanuel Aznar est le seul joueur à inscrire un nonuplé dans un match de championnat de France, le 6 octobre 1942, où l'Olympique de Marseille l'emporte à domicile face à Avignon sur le score fleuve de 20 buts à 2. Il subit cependant un claquage qui le contraint à quitter le terrain à la 66ème minute de jeu. La performance d'Emmanuel Aznar ne fait pourtant pas office de record puisque datant des championnats officieux de la Seconde Guerre mondiale.


14/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1005 autres membres