Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Fabrice Poullain

Fabrice Poullain.jpg
Photo: ©DR

 

Fabrice Poullain

 

Né le 27 août 1962 à Alençon (FRA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, milieu défensif, 1m72

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 10 sélections

(Matchs amicaux: 5 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélections)

(Qualif Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 11 septembre 1985 contre la RDA (0-2)

Dernière sélection : le 5 février 1988 contre le Maroc (2-1)

 

1979/80 FC Nantes B (FRA) 27 matchs, 1 but
1980/85 FC Nantes (FRA) 122 matchs, 7 buts
(Championnat de France: 99 matchs, 7 buts)
(Coupe de France: 17 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)
1985/88 Paris SG (FRA) 114 matchs, 4 buts
(Championnat de France: 96 matchs, 2 buts)
(Coupe de France: 15 matchs, 2 buts)
(Challenge des champions: 1 match)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
1988/90 AS Monaco (FRA) 82 matchs, 2 buts
(Championnat de France: 64 matchs, 1 but)
(Coupe de France: 8 matchs, 1 but)

 (Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)

(Coupe des Coupes: 4 matchs)

1990/92 OGC Nice (FRA) 20 matchs, 2 buts

 

Issu de la toute première promotion du nouveau centre de formation Nantais, Fabrice Poullain est l'un des meilleurs milieux défensifs du championnat de France dans les années 80. 
 
Normand d’origine, l'enfant d'Alençon est repéré par les dirigeants nantais lors du fameux tournoi de Montaigu en 1977. Il fait ses gammes en Jaune et Vert et intègre peu à peu l'équipe pro à partir de 1980, et apprend auprès d’une autre légende nantaise qui était en fin de carrière: Henri Michel. Joueur élégant, polyvalent en défense et au milieu de terrain, il prend part sous les ordres de Coco Suaudeau au titre de champion de France en 1983 à l'âge de 21 ans aux côtés des cadres du club comme José Touré, Thierry Tusseau et William Ayache. Après cinq belles saisons passées dans le club de la Loire, ses qualités n'échappent pas au Paris SG qui le recrute en 1985. Arrivé dans la capitale avec son coéquipier Michel Bibard, Fabrice s'impose aussitôt dans l'effectif parisien où il est associé dans l'entrejeu à Luis Fernandez. Le duo de récupérateur fonctionne très bien et le PSG fera une saison exceptionnelle, avec au bout un premier sacre en première division pour le club grâce à un Dominique Rocheteau au sommet de son art. Cette performance lui permet de faire ses premiers pas en équipe de France, lors d’un match de qualification perdu contre la RDA en septembre 1985. Appelé pour les qualif de l'Euro 1988, son compteur restera bloqué à 10 sélections. Il quitte ensuite le PSG pour rejoindre l'AS Monaco. Deux saisons à la troisième place et une finale de coupe de France perdue 4 buts à 3 contre l'OM de Jean-Pierre Papin. Arrivé en fin de carrière, l'international français termine son périple dans la baie des anges, du côté de l’OGC Nice. Le moment est mal choisit puisque le club sera relégué en fin de saison pour raisons administratives, tout comme Brest et Bordeaux. Cette saison sera celle de trop pour Fabrice qui se blesse gravement, à 28 ans seulement. Il préfère renoncer plutôt que de tenter un hypothétique come-back, dans un club de seconde zone… Clap de fin un peu triste pour ce joueur de devoir, qui n’aura pas forcément eu la reconnaissance qu’il méritait.
 
PALMARÈS
 
Champion de France en 1983 (FC Nantes) et 1986 (Paris SG)
Vice-champion de France en 1981 et 1985 (FC Nantes)
Finaliste de la Coupe de France en 1983 (finale non-jouée) (FC Nantes) et 1989 (AS Monaco)
Finaliste du Challenge des Champions en 1986 (Paris SG)


29/10/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1212 autres membres