FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Germano

Germano.jpg
Germano

 

Germano Luís de Figueiredo

Né le 23 décembre 1932 à Alcântara (POR)

Décédé le 14 juillet 2004 à Linda-a-Velha (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur central, 1m83

Surnoms: Mr. Book, Dr. Jivago

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 24 sélections

(Matchs amicaux: 14 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 7 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 29 novembre 1953 contre l'Autriche (0-0)

Dernière sélection : le 16 juillet 1966 contre la Bulgarie (3-0)

 

1951/60 Atlético CP (POR) 115 matchs, 16 buts
1960/66 Benfica Lisbonne (POR) 130 matchs, 6 buts
(Championnat du Portugal: 75 matchs, 4 buts)
(Coupe du Portugal: 26 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 29 matchs)
1966/67 SC Salgueiros (POR)

 

Dans les années 60, le Benfica Lisbonne régnait sur le monde du football. Pour atteindre les sommets, les Portugais ont pu s'appuyer sur un capitaine charismatique et infranchissable : Germano. Loin du cliché du défenseur central robuste et costaud qui joue des coudes, l’international portugais préférait user de sa science de l’anticipation et de son intelligence pour récupérer le cuir. Une fois le ballon dans ses pieds, Germano n’était pas du genre à dégager un ballon loin devant. Non, avec lui, la relance était toujours propre, dans les pieds. Commandant en chef de la défense à trois du SL Benfica qui remporte deux Coupes d'Europe des clubs champions de suite en 1961 et 1962, Germano est aussi capable de dépasser ses fonctions. Ce fut notamment le cas en 1965 lors de la finale face à l’Inter lorsqu'il remplacera durant plus de trente minutes le portier Costa Pereira, blessé. Bien qu’il n’encaisse aucun but des attaquants italiens, les Águias, réduits à dix, ne parviennent pas à égaliser et s’inclinent une seconde fois après la finale de 1963. Une rencontre qui sonnera la fin de Germano au Benfica qu’il quittera un an plus tard. Le mur portugais a également porté la sélection à cette époque, en compagnie d'un certain Eusebio.

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe du Monde en 1966 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 et 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963 et 1965 (Benfica)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1961 (non-joué) et 1962 (non-joué) (Benfica)

Champion du Portugal en 1961, 1963, 1964 et 1965 (Benfica)

Vice-champion du Portugal en 1966 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1962 et 1964 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1965 (Benfica)

Champion du Portugal de D2 en 1959 (Atlético CP)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


À reçu la Médaille d'argent de L’ordre de l’Infant Dom Henrique en 1966



27/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres