FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Benfica

Benfica.png
Benfica Lisbonne

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Sport Lisboa e Benfica, fondé le 28 février 1904

Surnoms: Aguias (Aigles), Encarnados (Rouge)

Couleurs: rouge et blanc

Clubs rivaux: FC PortoSporting CP

Stade: Estadio da Luz (65 647 places)

 

La création du club

 

Le 28 février 1904, un groupe de 24 anciens élèves de la Real Casa de Lisbonne, avec le cofondateur Cosme Damião, fonde le Sport Lisboa à la pharmacie Franco, située sur la Rua de Belém dans la partie sud-ouest de Lisbonne. Lors de cette réunion historique, ils ont décidé de choisir comme couleur le rouge et blanc et comme logo un aigle avec la devise "E Pluribus Unum".

 

1910, Vainqueur du championnat de Lisbonne

 

Benfica met fin au règne du Carcavelos Club en tant que champion de Lisbonne. En outre, cette saison est prolifique, puisque le club remporte trois championnats régionaux, établissant ainsi un record.

 

1936, Premier titre de champion

 

- Cette année là, le Benfica participe au premier championnat portugais de l'histoire. Les Encarnados ne tardent pas pour remporter leur premier titre puisqu’en fin de saison, l’équipe s’adjuge le titre et le conserve jusqu’en 1939. Si en 1940 les joueurs du Benfica échouent dans l’obtention du titre, ils se consolent avec leur première victoire en Coupe.

 

Benfica 1936.jpg

(haut, de gauche à droite): Cândido Tavares, Rogério Sousa, Gustavo Teixeira, Gatinho, Gaspar Pinto et Albino

(bas, de gauche à droite): Domingos Lopes, Luis Xavier, Vitor Silva, Carlos Torres et Valada

 

1950, Vainqueur de la Coupe Latine

 

- Durant les années 1940, le club de Lisbonne survole les compétitions nationales en s’adjugeant trois nouveaux titres de champions et quatre coupes. Souverain dans son pays, le SLB étend sa domination en Europe en remportant en 1950 la Coupe Latine au détriment de Bordeaux. Ce succès international associé à l’arrivée d’Otto Gloria au poste d’entraîneur fait basculer le club vers une ère nouvelle à l’aube des années 60.

 

Benfica 1950.jpg

(haut, de gauche à droite): Moreira, Félix, Fernandes, Contreiras, José da Costa, Jacinto, Barros.

(bas, de gauche à droite): Corona, Arsénio, Julinho, Rogério Pipi, Rosário

 

Les années 60, la domination européenne

 

- Durant les sixties, Benfica écrase la concurrence et explose tout sur son passage que ce soit au Portugal ou en Europe. En effet, entre 1960 et 1969, le club de Lisbonne remporte 8 championnats sur les dix disputés. Mieux encore, en 1961, les joueurs rouges et blancs remportent la toute récente Coupe des Clubs Champions en battant Barcelone en finale (3 buts à 2). L’année suivante, les Portugais rééditent leur exploit en atteignant une nouvelle fois la finale de la C1. Menés 3 buts à 2 par le Real Madrid après un triplé de Puskas, les Benfiquistes réussissent pourtant à l’emporter (5 but à 3). Cette victoire reste à ce jour leur dernier succès en C1. Pourtant les coéquipiers d’Eusébio reviennent trois fois en finales, mais ils cèdent successivement face au Milan AC (2 buts à 1), à l’Inter Milan (1 btu à 0) et face à Manchester United (4 buts à 1). Preuve de la domination du Benfica sur l’Europe du football, le club a atteint à cinq reprises la finale de la compétition la plus convoitée.

 

Benfica.jpg

(haut, de gauche à droite): AngeloCruzJoaoCavemGermanoCosta Pereira

(bas, de gauche à droite): AugustoEusébioAguasColunaSimoes

 

1988, Finaliste de la Coupe d'Europe des clubs champions

 

- Le club perd en finale face au néerlandais du PSV Eindhoven au bout de la séance des tirs au but (0-0 ap, 6 tab à 5).

 

Benfica 1988.jpg

(haut, de gauche à droite): Magnusson, Mozer, Dito, Rui Águas, Silvino, Álvaro

(bas, de gauche à droite): Shéu, Chiquinho, Veloso, Elzo, Pacheco
 
2005, Champion pours les 101 ans d'existence
 
Benfica 2005.jpg

 

2014, finaliste de la Ligue Europa et doublé coupe-championnat

 

- La huitième finale de coupe d'Europe consécutive perdu par Benfica... 52 ans que le club lisboète subit les conséquences de la prophétie d'un coach qui répondait au nom de Béla Guttman. Le sorcier parti à cause d'une augmentation de salaire non obtenu avait dit: "Je m'en vais en vous maudissant. Vous ne gagnerez pas la Ligue des champions lors des 100 prochaines années. " Lui qui connaît à l'époque son apogée en 1961 et 1962 en décrochant le graal européen deux fois de suite. La malédiction opère toujours. Le SLB est tout de même sacré champion du Portugal pour la 33ème fois de son histoire.

 

Benfica.jpg

(haut, de gauche à droite): Artur, Cardozo, Garay, Matic, Fejsa, Luisao

(bas, de gauche à droite): Maxi Pereira, Enzo Perez, Lima, Bruno Cortês, Markovic

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS NATIONALES


Champion du Portugal en 1936, 1937, 1938, 1942, 1943, 1945, 1950, 1955, 1957, 1960, 1961, 1963, 1964, 1965, 1967, 1968, 1969, 1971, 1972, 1973, 1975, 1976, 1977, 1981, 1983, 1984, 1987, 1989, 1991, 1994, 2005, 2010, 2014, 2015, 2016 et 2017

Vice-champion du Portugal en 1944, 1946, 1947, 1948, 1949, 1952, 1953, 1956, 1959, 1966, 1970, 1974, 1978, 1979, 1982, 1986, 1988, 1990, 1992, 1993, 1996, 1998, 2003, 2004, 2011, 2012 et 2013

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1940, 1943, 1944, 1949, 1951, 1952, 1953, 1955, 1957, 1959, 1962, 1964, 1969, 1970, 1972, 1980, 1981, 1983, 1985, 1986, 1987, 1993, 1996, 2004, 2014 et 2017

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1939, 1958, 1965, 1971, 1974, 1975, 1989, 1997, 2005 et 2013

Vainqueur de la Coupe de la ligue portugaise en 2009, 2010, 2011, 2012, 2014 et 2015

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1980, 1985, 1989, 2005 et 2014

Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1981, 1983, 1984, 1986, 1987, 1991, 1993, 1994, 1996, 2004, 2010 et 2015

Vainqueur du Campeonato de Portugal en 1930, 1931 et 1935

Vainqueur de la Coupe Ribeiro Dos Reis en 1964, 1966 et 1971

 

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS INTERNATIONALES


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 et 1962

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963, 1965, 1968, 1988 et 1990

Finaliste de la Coupe UEFA/Ligue Europa en 1983, 2013 et 2014

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1961 et 1962

Vainqueur de la Coupe Latine en 1950

Finaliste de la Coupe Latine en 1957

Vainqueur de la Coupe Ibérique en 1983

Vainqueur de la petite Coupe du Monde des clubs en 1965

 

RECORDS


Plus large victoire: Benfica - Lisboa FC 15-0 (le 9 avril 1911)

Plus large défaiteCelta Vigo - Benfica 7-0 (le 25 novembre 1999)

Plus jeune joueur: Hugo Leal (POR) 16 ans et 334 jours (le 20 avril 1997 contre Espinho)

Plus vieux joueurManuel Bento (POR) 41 ans et 329 jours (le 20 mai 1990 contre Belenenses)

Plus jeune buteurEspirito Santo (POR) 17 ans et 72 jours (le 10 janvier 1937 contre V. Setubal)

Plus vieux buteurRui Costa (POR) 36 ans et 1 jours (le 30 mars 2008 contre Paços de Ferreira)

Buts inscrits dans un matchEspirito Santo (POR) 9 buts (le 5 décembre 1937 contre Casa Pia)

Record d'achat: Darwin Nunez (URU) 24 millions d'euros de Almeria (2020)

Record de venteJoão Félix (POR) 126 millions d'euros à l'Atlético Madrid (2019)

 

SL BENFICA ALL-STAR


GARDIENS

 

Manuel Bento (POR)

José Henrique (POR)

Michel Preud’homme (BEL)

Costa Pereira (POR)

 

DÉFENSEURS

 

Humberto Coelho (POR)

Artur Correia (POR)

Álvaro Magalhães (POR)

Carlos Mozer (BRE)

Artur (POR)

Fábio Coentrão (POR)

Stefan Schwarz (SUE)

Antonio Veloso (POR)

Ângelo (POR)

Luisao (BRE)

Fernando Cruz (POR)

Germano (POR)

Adolfo Calisto (POR)

Ricardo Gomes (BRE)

Félix (POR)

Raul Machado (POR)

Minervino Pietra (POR)

Mário João (POR)

Maxi Pereira (URU)

Miguel (POR)

Gustavo Teixeira (POR)

 

MILIEUX

 

Mario Coluna (POR)

Angel Di Maria (ARG)

José Augusto (POR)

Valdo (BRE)

Vítor Paneira (POR)

Domiciano Cavém (POR)

Jonas Thern (SUE)

Petit (POR)

Fernando Chalana (POR)

Nemanja Matic (SRB)

Shéu Han (POR)

Carlos Manuel (POR)

Nico Gaitán (ARG)

João Alves (POR)

Kostas Katsouranis (GRE)

Toni (POR)

Pablo Aimar (ARG)

Rui Costa (POR)

Diamantino Miranda (POR)

Simão (POR)

Francisco Ferreira (POR)

Albino (POR)

Ramires (BRE)

Jaime Graça (POR)

 

ATTAQUANTS

 

Tamagnini Nené (POR)

Arsénio (POR)

José Torres (POR)

Oscar Cardozo (PAR)

Nuno Gomes (POR)

Eusébio (POR)

Vítor Baptista (POR)

António Simões (POR)

José Aguas (POR)

Mats Magnusson (SUE)

Rogério Pipi (POR)

Joaquim Santana (POR)

Jonas (BRE)

João Pinto (POR)

Mantorras (AGO)

Espirito Santo (POR)

Pizzi (POR)

Francisco Palmeiro (POR)

Vitor Silva (POR)

Vata (AGO)

 

ENTRAÎNEURS

 

Cosme Damião (POR)

Béla Guttmann (HON)

Jorge Jesus (POR)

SVen-Göran Eriksson (SUE)

Otto Gloria (BRE)

 

ÉQUIPE TYPE

 

Benfica.jpg

 

Ils ont joué au Benfica

 

Silvino (POR)

Jan Oblak (SVN)

Quim (POR)

Ederson Moraes (BRE)

Reinaldo (POR)

Ezequiel Garay (ARG)

Takis Fyssas (GRE)

Nélson Semedo (POR)

Eurico Gomes (POR)

Léo (BRE)

Fernando Meira (POR)

Vasili Kulkov (RUS)

Jacinto Santos (POR)

Victor Lindelöf (SUE)

Ricardo Rocha (POR)

André Luiz (BRE)

Dimas (POR)

Andreas Samaris (GRE)

Fernando Caiado (POR)

Isaias (BRE)

Ruben Amorim (POR)

Javi Garcia (ESP)

João Alves (POR)

Axel Witsel (BEL)

Antonio Pacheco (POR)

Enzo Perez (ARG)

Adelino Nunes (POR)

Zlatko Zahovic (SVN)

José Calado (POR)

Rafa Silva (POR)

Karel Poborsky (RTC)

Luis Carlos (POR)

Lazar Markovic (SRB)

Rui Àguas (POR)

Julinho (POR)

Claudio Caniggia (ARG)

Alfredo Valadas (POR)

Rui Jordão (POR)

Haris Seferovic (SUI)

Ariza Makukula (POR)

Javier Saviola (ARG)

Artur Jorge (POR)

Pierre Van Hooijdonk (HOL)

Nélson Oliveira (POR)

 

Ils ont débuté au Benfica

 

José Moreira (POR)

Serra (POR)

Paulo Madeira (POR)

Ruben Dias (POR)

João Cancelo (POR)

Malta Da Silva (POR)

Bastos Lopes (POR)

Gedson Fernandes (POR)

André Gomes (POR)

Paulo Sousa (POR)

Renato Sanches (POR)

Bernardo Silva (POR)

Manuel Fernandes (POR)

Gonçalo Guedes (POR)

Hugo Leal (POR)

Ivan Cavaleiro (POR)

João Félix (POR)

 

Le plus capé en championnat

 

1) Tamagnini Nené (POR) 421 matchs (1968-1986)

Tamagnini Nene.jpg

2) Antonio Veloso (POR) 379 matchs (1980-1995)

3) Mario Coluna (POR) 363 matchs (1954-1970)

4) Humberto Coelho (POR) 355 matchs (1968-1975/1977-1984)

5) Shéu Han (POR) 349 matchs (1972-1989)

6) Luisao (BRE) 337 matchs (2003-2018)

7) Manuel Bento (POR) 329 matchs (1972-1990)

8) Antonio Simões (POR) 310 matchs (1959-1975)

9) Eusebio (POR) 301 matchs (1960-1975)

10) Toni (POR) 298 matchs (1968-1981)

 

Le meilleur buteur en championnat

 

1) Eusebio (POR) 315 buts (1960-1975)

Eusebio.jpg

2) José Aguas (POR) 291 buts (1950-1963)

3) Tamagnini Nené (POR) 260 buts (1968-1986)

4) Arsénio (POR) 154 buts (1943-1955)

5) Julinho (POR) 153 buts (1942-1953)

6) José Torres (POR) 151 buts (1959-1971)

7) Rogério Pipi (POR) 125 buts (1942-1954)

-) Nuno Gomes (POR) 125 buts (1997-2000/2002-2011)

9) José Augusto (POR) 114 buts (1959-1970)

10) Oscar Cardozo (PAR) 113 buts (2007-2014)

 

Autres

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS JEUNES/RÉSERVES


Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs juniors en 1996

 

PALMARÈS COMPÉTITIONS RÉGIONALES


Vainqueur du championnat de Lisbonne en 1910, 1912, 1913, 1914, 1916, 1917, 1918, 1920, 1933 et 1940

 Vainqueur de la Coupe d'honneur de l'AF Lisboa en 1920, 1922, 1963, 1965, 1967, 1968, 1969, 1972, 1973, 1974, 1975, 1978, 1979, 1980, 1982, 1984, 1986 et 1988

 

SOURCES/RESSOURCES


- SL Benfica

- Em Defesa do Benfica

- Ser Benfiquista



01/11/2015
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1116 autres membres