Football-the-story

Football-the-story

Harry Gregg

Harry Gregg.jpg
Photo: ©George W. Hales

 

Harry Gregg

 

Henry Gregg

Né le 27 octobre 1932 à Magherafelt (NIR)

Décédé le 16 février 2020 à Coleraine (NIR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4820610_201505141152511.png Nord-Irlandais, Gardien de but, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4820610_201505141152511.png 25 sélections

(Match amical: 1 sélection)

(Qualif Coupe du Monde: 5 sélections)

(Coupe du Monde: 4 sélections)

(British Home Championship: 16 sélections)

 

1ère sélection : le 31 mars 1954 contre le Pays de Galles (2-1)

Dernière sélection : le 20 novembre 1963 contre l'Angleterre (3-8)

 

1952/57 Doncaster Rovers (ANG) 99 matchs
(Championnat d'Angleterre de D2: 94 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 5 matchs)
1957/66 Manchester United (ANG) 247 matchs
(Championnat d'Angleterre: 210 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 24 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 9 matchs)
(Coupe des Coupes: 2 matchs)
1966/67 Stoke City (ANG) 2 matchs
 
Considéré comme l'un des meilleurs portiers européens à son époque, Harry Gregg reste très connu et très apprécié du côté d'Old Trafford même si beaucoup ne l'ont jamais vu jouer.
 
Originaire du petit village nord-irlandais de Tobermore, situé dans le sud de Derry, le gamin vit à Coleraine, non loin d’un terrain de football, là où on repère tout son potentiel pour la première fois. À l'âge de 18 ans, il débarque en Angleterre pour jouer à Doncaster, modeste club du Yorkshire qui évolue en seconde division. Au bout de cinq saisons, il est repéré par Manchester UTD en décembre 1957, qui se l'offre pour 23 500 livres, record pour un gardien de but à l'époque. Entre 1955 et 1966, il défend les cages des Red Devils et remporte un titre de champion d'Angleterre notamment. Entre-temps, il dispute avec la sélection Nord-Irlandaise la Coupe du Monde 1958 en Suède. Éliminé en quart de finale par l'armada française (défaite 4 buts à 0) il termine tout de même meilleur portier de la compétition. Au total, Il a porté 25 fois le maillot Vert et Blanc en un peu plus de dix ans. Néanmoins on retiendra surtout son nom pour son geste héroïque lors de la catastrophe aérienne de Munich qui avait décimé l'équipe d'United. Ce 6 février 1958, il extirpe de l'épave de l'avion de nombreux coéquipiers dont Bobby Charlton, Dennis Viollet, ainsi que Matt Busby l'entraîneur de l'équipe. Érigé en héros par Alex Ferguson lui-même, Gregg évoquait avec humilité le courage dont il avait fait preuve lors de l’accident. "Je mentirais si je disais que j’y pense tout le temps. En fait, je deviendrais fou.", avait-il déclaré en 2018 avant une cérémonie d’hommage commémorant les 60 ans du drame. "Je sais que les médias aimeraient parler de ce qui s’est passé sur la piste. Je n’en veux pas aux gens pour ça. Mais si tout ce que j’ai fait, ou tout ce que j’ai accompli, c’est ce qui s’est passé en Allemagne, à Munich, si ma vie se résumait à ça, alors je n’aurais pas accompli grand-chose.", avait-il confié. L’accident s’était produit alors que l’équipe rentrait d’un match de Coupe d’Europe à Belgrade. Après une escale à Munich, l'avion s'était écrasé au décollage dans des conditions météorologiques terribles. Son humilité et sa bravoure ont fait de lui un personnage unique, aux confins de sa surface de réparation, mais également en dehors des terrains. Car malgré ses performances sportives et sa contribution à de nombreuses causes intercommunautaires pendant les années de troubles civils en Irlande du Nord, il ne comprenait toujours pas pourquoi les gens préféraient le résumer à ce jour maudit. Décédé le 16 février 2020 dans son sommeil à l'âge de 87 ans, les gens ont choisi de se souvenir de lui pour ce qu'il a fait à Munich, et pourtant il est fier d'avoir été un apprenti charpentier qui a représenté son pays à tous les niveaux du jeu. Oui, il est tout simplement Harry Gregg, l'ancien footballeur. Souvenez-vous de lui comme d'un footballeur et non comme d'un héros. Difficile pourtant d'oublier le héros.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur du British Home Championship en 1958, 1959 et 1964 (Irlande du Nord)
Champion d’Angleterre en 1965 (Manchester UTD)
Vice-champion d’Angleterre en 1959 et 1964 (Manchester UTD)
Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1963 (Manchester UTD)
Finaliste de la Coupe d'Angleterre en 1958 (Manchester UTD)
Vainqueur de la Charity Shield en 1957 et 1965 (Manchester UTD)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 
Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde en 1958
Nommé Membre de l'Ordre de l'Empire britannique en 1995


02/11/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1320 autres membres