FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Bobby Charlton

Bobby Charlton.jpg
Bobby Charlton
 

Sir Robert "Bobby" Charlton

Né le 11 octobre 1937 à Ashington (ANG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Anglais, meneur de jeu, numéro 10

Surnom: Sir Bobby

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png 106 sélections, 49 buts

(Matchs amicaux: 50 sélections, 23 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections, 5 buts)

(Coupe du Monde: 14 sélections, 3 buts)

(Qualif Euro: 4 sélections, 4 buts)

(Euro: 2 sélections, 1 but)

(British Home Championship: 25 sélections, 13 buts)

(Coupe des Nations: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 19 avril 1958 contre l'Écosse (4-0)

Dernière sélection : le 14 juin 1970 contre la RFA (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png espoirs: 6 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png U18: 1 sélection, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4851450_201505250042828.png Sélection des écoles anglaises: 4 sélections, 5 buts

 

1957/73 Manchester UTD (ANG) 758 matchs, 249 buts

(Championnat d'Angleterre: 606 matchs, 199 buts)

(Coupe d'Angleterre: 78 matchs, 19 buts)

(Coupe de la ligue anglaise: 24 matchs, 7 buts)

(Charity Shield: 3 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 45 matchs, 22 buts)

(Coupe Intercontinentale: 2 matchs)

1973/75 Preston North End (ANG) 45 matchs, 10 buts

(Championnat d'Angleterre de D3: 38 matchs, 8 buts)

(Coupe d'Angleterre: 4 matchs, 1 but)

(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs, 1 but)

1976 Waterford UTD (IRL) 4 matchs, 1 but

(Championnat d'Irlande: 3 matchs, 1 but)

(Coupe d'Irlande: 1 match)

 

Bobby Charlton est surement le plus grand joueur de l’histoire du football britannique et l'une des plus belles légendes de Manchester United. Il était, est restera le joueur qui a reconstruit les Reds par son seul talent, fidèle à ce club de 1958 à 1973, soit quinze années glorieuses pour le club. S’il n’avait été si modeste, Bobby aurait pu prétendre, à la fin des années 60 être l’Anglais le plus célèbre au Monde. Champion d’Angleterre, d’Europe, du Monde, Charlton a tout gagné et a été un des joueurs les plus respectés de son époque. Tous ceux qui s’intéressaient au football se rappellent de lui, de ses chevauchées souvent irrésistibles avec sa mèche de cheveux, censée masquer une calvitie déjà très prononcée, partant dans tous les sens. Il est devenu un modèle pour de nombreux jeunes, une légende vivante, survivant miraculeux du crash de Munich, il est aussi l'un des grands artisans de la victoire de l'équipe d'Angleterre en Coupe du Monde en 1966. Un seul carton jaune dans toute sa carrière, qu'il ne méritait pas d'ailleurs. Il ne contestait jamais aucune décision arbitrale, se montrait respectueux des adversaires. Il donnait un sens au mot fair-play. Bobby Charlton.jpgFils de mineur, quatre de ses frères sont devenu joueurs professionnels. L’un d’entre eux n’est autre que Jackie Milburn, l’attaquant légendaire des Geordies. Il entretient également une très grande complicité avec son autre grand frère, Jack. Déjà brillant footballeur durant sa jeunesse, c'est le recruteur de Manchester United, Joe Armstrong, qui le remarque en 1953. Passé pro à l'automne 1954, il débute aussitôt en championnat et devient l'un des membres principaux des Busty Babes, la troupe de talents recrutés par le mythique Matt Busby. Champion pour la première fois en 1957, il apporte déjà une dizaine de passes décisives. L'année suivante, il inscrit les deux buts décisifs lors de la demi-finale de C1 contre le Partizan Belgrade en février 1958. On connaît la suite. L'avion de la British Airways qui ramène l'équipe vers la Grande-Bretagne, s'écrase sur la piste de décollage de Munich. Le bilan est lourd : 21 personnes périssent dans l'accident dont sept joueurs de Manchester UTD. Un huitième joueur décédera deux semaines plus tard : le grand espoir Duncan Edwards. Miraculé (il a été sauvé par Harry Gregg, gardien de l'équipe à l'époque), il participe activement à sa reconstruction et devient la figure emblématique du club. Il marque notamment 29 buts lors de la saison 1958-1959. En janvier 1962, il s'offre son 100ème but contre Tottenham. La saison 1963-1964 est mémorable pour deux raisons. Tout d’abord, contre West Bromwich, le futur trio de feu Law-Charlton-Best débute pour la première fois ensemble. C’est également l’occasion de revoir United en Europe. Cette saison-là, ils finissent deuxième derrière Liverpool. La saison suivante, en 1966, est l'apogée de sa carrière. Aussi bien en championnat qu’en Coupe du Monde. Il participe au Mondial qui se déroule sur ses terres en Angleterre. Il montre de quoi il est capable chez lui. Dès le deuxième match, le milieu de terrain montre la voie face au Mexique lors de la victoire 2 buts à 0. Muet jusqu'en demi-finale, il offre la finale à tout un peuple en marquant un doublé contre le Portugal d'Eusébio. Le 30 juillet, le capitaine anglais soulève le prestigieux trophée devant des millions de téléspectateurs. L’Angleterre remporte donc la première Coupe du monde de son histoire, en venant à bout de la RFA (4 buts à 2). Si Hurst inscrit un triplé en finale, c’est surtout grâce à Bobby Charlton qui lui a distillé de véritables caviars. Car non seulement d’être un bon distilleur de ballons, Charlton était un buteur d’une finesse incomparable, d'une frappe lourde et rasante, et un maître du petit ballon piqué. C’est d’ailleurs lui qui l'a popularisé réellement. Il remporte un Ballon d’Or bien mérité en fin d'année pour l’ensemble de son oeuvre. Bien entendu, d’autres titres vont suivre.. jusqu’au sacre continental de 1968. 10 ans après Munich, Busby réalise son rêve, bien aidé par Charlton, double-buteur ce soir là: remporter la Coupe d'Europe des clubs Champions. Une victoire en prolongation 4 buts à 1 contre Benfica à Wembley. Pour lui, cette victoire venait couronner la reconstruction post-Munich. Le natif d'Ashington continuera par la suite à faire le bonheur de United au sein du trident offensif doré avant de prendre sa retraite en 1973. Côté sélection, il inscrit au total 49 buts en 106 capes internationales. Et bien que n'étant pas un buteur a proprement-dit, Bobby Charlton a détenu le record de buts avec les Three Lions durant près d'un demi-siècle battu en 2015 par Wayne Rooney. Sa carrière d'international s'est terminée au Mexique, en quart de finale de la Coupe du Monde. Il raccroche les crampons en 1973 pour devenir entraîneur de Preston North End. Devenu Sir en 1974, Bobby Charlton est maintenant ambassadeur pour le club mancunien. Et de passer pour de bon dans la case des éternels du jeu.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe du Monde en 1966 (Angleterre)

3ème de l'Euro 1968 (Angleterre)

Vainqueur du British Home Championship en 1958, 1959, 1960, 1961, 1964, 1965, 1966, 1968, 1969 et 1970 (Angleterre)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1968 (Manchester UTD)

Finaliste de la Coupe intercontinentale en 1968 (Manchester UTD)

Champion d’Angleterre en 1957, 1965 et 1967 (Manchester UTD)

Vice-champion d’Angleterre en 1964 et 1968 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1963 (Manchester UTD)

Vainqueur de la Charity Shield en 1956, 1957, 1965 et 1967 (Manchester UTD)

Vainqueur de la FA Youth Cup en 1954, 1955 et 1956 (Manchester UTD)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or en 1966

Ballon d’argent en 1967 et 1968

Élu meilleur joueur de la Coupe du Monde en 1966

Élu footballeur de l’année de la FWA en Angleterre en 1966

Inclus parmi les 100 légendes de la Football League

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1966 et 1970

Nommé au FIFA 100

Nommé dans l’équipe type de tous les temps de la Coupe du Monde en 1994

Prix hommage FWA en 1989

Prix du mérite PFA en 1974

Prix du président de l'UEFA en 2008

Ordre du mérite de la FIFA en 1984

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2002

À reçu l'insigne de "Knight Bachelor" en 1994

Nommé Officier de l'ordre de l'Empire Britannique en 1969

Nommé Commandeur de l'Ordre de l'Empire Britannique en 1974

À reçu la médaille quatrième classe de l'Ordre du Soleil Levant en 2012

Obtient le Lifetime Achievement Award par BBC Sports en 2012 pour sa carrière professionnelle

 

VIDÉO




21/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1089 autres membres