FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Henrik Andersen

Henrik Andersen.jpg
Photo: ©DR

 

Henrik Andersen

 

Né le 7 mai 1965 à Amager (DAN)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png Danois, Défenseur gauche, 1m85

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png 30 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 19 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 2 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 2 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 8 mai 1985 contre la RDA (4-1)

Dernière sélection : le 17 août 1994 contre la Finlande (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4837437_201505201316163.png espoirs: 7 sélections

 

1982 Fremad Amager (DAN)
1982/90 RSC Anderlecht (BEL) 171 matchs, 13 buts
1990/98 FC Cologne (ALL) 147 matchs, 6 buts
(Championnat d'Allemagne: 125 matchs, 5 buts)
(Coupe d'Allemagne: 14 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
(Coupe Intertoto: 3 matchs)

 

Grand arrière gauche des années 80, Henrik Andersen a fait partie de la formidable équipe du Danemark, entraînée par Richard Möller-Nielsen, qui avait gagné l'Euro 1992 en Suède.

 

Il n’aurait de toute façon pas été en mesure de jouer la finale. Suspendu, mais surtout blessé, quand sa rotule est sorti de son genou à la 70ème minute de la demi-finale face aux Pays-Bas. "Je suis sur le côté gauche. Van Basten arrive avec le ballon. Il perd un peu l’équilibre, son ­genou plié heurte le mien." Énorme choc avec le triple Ballon d'or du Milan AC. Jamais il n’oubliera ce son proche de celui "d’une branche qui casse." Encore moins l’image de sa rotule sortie de son genou ou encore l’effroi sur le visage de ses coéquipiers. L'homme à la crinière blonde finit le match "sous morphine" aux urgences de Göteborg. C’est donc devant sa télévision et la jambe dans le plâtre qu’il verra ses coéquipiers triompher de l’Allemagne de Matthias Sammer et Jürgen Klinsmann en finale. À 27 ans, il est alors au meilleur de sa forme, courtisé par les plus prestigieux clubs italiens. "Cette demi-finale est à la fois le sommet de ma carrière et ce qui l’a stoppée", souffle celui qui aurait pu figurer dans le onze-type de cet Euro 92. Après presque un an de convalescence, Andersen est cette fois-ci victime d’une rupture d’un ligament croisé dès son deuxième match de reprise. Sa carrière ne s’en relève pas. "Quand j’ai repris, j’ai fait quelques matchs à 50 %. J’avais la volonté de revenir mais je n’avais plus la même puissance." Formé au Fremad Amager, il passe huit saisons, entre 1982 et 1990, en Belgique au RSC Anderlecht. Le plus belge des danois remporte chez les Mauves trois titres de champion, deux Coupes de Belgique et une Coupe de l'UEFA en 1983 face au Benfica. Parti s'aguerrir en Allemagne au FC Cologne une saison avant le plus beau braquage du football, il raccroche les crampons en 1997 à l'âge de 32 ans, sans plus de succès, lui qui laissera sa rotule et sa carrière ce 22 juin 1992.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1992 (Danemark)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1990 (RSC Anderlecht)

Vainqueur de la Coupe de l’UEFA en 1983 (finale non-jouée) (RSC Anderlecht)

Champion de Belgique en 1985, 1986 et 1987 (RSC Anderlecht)

Vice-champion de Belgique en 1983, 1984, 1989 et 1990 (RSC Anderlecht)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1988 et 1989 (RSC Anderlecht)

Finaliste de la Coupe d'Allemagne en 1991 (FC Cologne)

 

SOURCES/RESSOURCES


- Le Monde



19/10/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1151 autres membres