FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

José Aguas

José Aguas.jpg
José Aguas

 

José Pinto Carvalho dos Santos Águas

Né le 9 novembre 1930 à Lobito (MOZ)

Décédé le 10 décembre 2000 à Lisbonne (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, attaquant, 1m80

Surnom: O Cabecinha D'Oiro

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 25 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 8 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 8 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 23 novembre 1952 contre l'Autriche (1-1)

Dernière sélection : le le 17 mai 1962 contre la Belgique (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png B: 1 sélections, 3 buts

 

1950/63 Benfica (POR) 378 matchs, 379 buts

(Championnat du Portugal: 281 matchs, 291 buts)

(Coupe du Portugal: 75 matchs, 70 buts)

(Coupe Européenne: 22 matchs, 18 buts)

1963/64 Austria Vienne (AUT) 7 matchs, 2 buts

 

Né en Angola, José Águas fait ses premiers pas au Lusitano Lobito avant de profiter du passage du Benfica Lisbonne dans son pays pour prouver ses talents de buteur. Lors d’un amical face au SL Benfica, José Águas inscrit un doublé. Suffisant pour faire le voyage retour avec les Águias. L’attaquant n’a alors pas encore vingt ans, mais s’installe directement au poste de numéro 9 et enchaîne les doublés, les triplés et même un quintuplé. C’est bien simple, dès qu’un ballon arrivait sur son pied ou sur sa tête, il terminait sa course au fond des filets. Précieux dans le jeu, adepte des appels contre appels et des feintes en tout genre, José Águas inscrira 374 buts en 384 rencontres officielles, faisant de lui le deuxième meilleur buteur du club derrière un certain Eusébio. Intraitable au Portugal, où il termine cinq fois meilleur buteur du championnat, l’attaquant sera tout aussi redoutable en Europe, comme le prouvent ses buts lors des deux finales victorieuses de C1. Deux trophées qu’il aura l’honneur de soulever en premier en tant que capitaine du club. Le talent se transmettant de génération en génération chez les Águas, son fils, Rui, sera lui aussi un buteur de renom à Benfica durant sept saisons entrecoupées d’un passage au FC Porto entre 1988 et 1990. Rui Águas brillera notamment lors de la saison 1987-1988 avec un titre de meilleur buteur de C1 malgré son mutisme en finale face au PSV.

 

PALMARÈS


Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 et 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963 (Benfica)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1961 et 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe Latine en 1957 (Benfica)

Champion du Portugal en 1955, 1957, 1960, 1961 et 1963 (Benfica)

Vice-champion du Portugal en 1952, 1953, 1956 et 1959 (Benfica)

Vice-champion d’Autriche en 1964 (Austria Vienne)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1951, 1952, 1953, 1955, 1957, 1959 et 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1958 (Benfica)

Finaliste de la Coupe d’Autriche en 1964 (Austria Vienne)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Meilleur buteur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1961 (11 buts) (Benfica)

Meilleur buteur du championnat du Portugal en 1952 (28 buts), 1956 (28 buts), 1957 (30 buts), 1959 (26 buts) et 1961 (27 buts) (Benfica)



28/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 993 autres membres