FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Fernando Cruz

Fernando Cruz.jpg
Fernando Cruz

 

Fernando da Conceição Cruz

Né le 12 août 1940 à Lisbonne (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Défenseur gauche, 1m78

Surnom: Le pêcheur

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 11 sélections

(Matchs amicaux: 7 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 21 mai 1961 contre l'Angleterre (1-1)

Dernière sélection : le 30 juin 1968 contre le Brésil (0-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png B: 1 sélection

 

1959/70 Benfica Lisbonne (POR) 344 matchs, 1 but
(Championnat du Portugal: 227 matchs)
(Coupe du Portugal: 57 matchs, 1 but)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 53 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 5 matchs)
1970/71 Paris SG (FRA) 26 matchs
(Championnat de France de D2: 24 matchs)
(Coupe de France: 2 matchs)

 

Évidemment, peu de gens se souviennent de Fernando Cruz. Il est l’un des symboles du Benfica conquérant des années 60. Né à Lisbonne, il a le sang du club qui coule dans ses veines. Pur produit du centre de formation benfiquista et passé par toutes les classes de jeunes, Fernando Cruz fait ses débuts chez les pros en 1959 à 19 ans. Durant dix saisons, l’international portugais connaîtra plusieurs postes, milieu gauche, milieu défensif et enfin latéral gauche à partir de 1962. Solide défensivement où il s’arrachait pour empêcher l’ailier de le dépasser, Cruz était aussi capable d’apporter le danger offensivement où son pied gauche lui était alors plus utile. Il aura été de toutes les finales européennes – les deux remportées et les trois perdues – et aura engrangé huit titres de champion du Portugal. Après 344 rencontres sous le maillot rouge, Fernando Cruz, surnommé “le pêcheur”, quitte pour la première fois Lisbonne pour tenter sa chance au Paris Saint-Germain. À 30 ans, il apporte son expérience et atteint l’objectif du début de saison, la montée en D1. Il n’a pas inscrit de but malgré un penalty tenté – et raté – face au Havre en début d’année 1971. Après une saison honnête, le défenseur portugais n’est pas conservé dans l’effectif parisien. Annoncé un temps aux USA, il met malgré tout un terme à sa carrière.

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe du Monde en 1966 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963, 1965 et 1968 (Benfica)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1961 et 1962 (Benfica)

Champion du Portugal en 1960, 1961, 1963, 1964, 1965, 1967, 1968 et 1969 (Benfica)

Vice-champion du Portugal en 1966 et 1970 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1962, 1964, 1969 et 1970 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1965 (Benfica)

Champion de France de D2 en 1971 (Paris SG)



27/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres