FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Taribo West

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4801083_201505073355761.jpg
Taribo West

 

Taribo West

Né le 26 mars 1974 à Port Harcour (NIG)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png Nigérian, défenseur central, 1m86

Surnom: "Tahiti Bob"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4952402_201506304904103.png 41 sélections

(Matchs amicaux: 8 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 11 sélections)

(Coupe du Monde: 6 sélections)

(Qualif Coupe d'Afrique des nations: 4 sélections)

(Coupe d'Afrique des Nations: 11 sélections)

(Coupe Afro-asiatique: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 5 mai 1994 contre la Suède (1-3)

Dernière sélection : le 17 août 2005 contre la Libye (1-0)

 

1989 Obanta United (NIG)

1990 Sharks FC (NIG)

1991 Enugu Rangers (NIG)

1992/93 Julius Berger (NIG)

1993/97 AJ Auxerre (FRA) 100 matchs, 2 buts

(Championnat de France: 73 matchs, 1 but)

(Coupe de France: 8 matchs)

(Coupe de la ligue: 3 matchs)

(Ligue des Champions: 7 matchs)

(Coupe des Coupes: 5 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs, 1 but)

1997/99 Inter Milan (ITA) 64 matchs, 2 buts

(Championnat d'Italie: 44 matchs, 1 but)

(Coupe d'Italie: 9 matchs)

(Ligue des Champions: 3 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)

1999/2000 Milan AC (ITA) 4 matchs, 1 but

2000/01 Derby County (ANG) 20 matchs

(Championnat d'Angleterre: 18 matchs)

(Coupe d'Angleterre: 1 match)

(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)

2001/02 Kaiserslautern (ALL) 12 matchs

(Championnat d'Allemagne: 10 matchs)

(Coupe d'Allemagne: 2 matchs)

2002/04 Partizan Belgrade (SER) 16 matchs, 1 but

2004/05 Al-Arabi (QAT)

2005/06 Plymouth (ANG) 5 matchs

(Championnat d'Angleterre de D2: 4 matchs)

(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)

2006/07 Julius Berger (NIG)

2007/08 Paykan (IRN)

 

Ses coupes de cheveux extravagantes et son mysticisme légendaire ont marqué les esprits. Mais pas autant que ses prestations sur le terrain. Taribo West était un joueur aux caractéristiques physiques exceptionnelles, un vrai guerrier, façonné par Guy Roux. D'abord, le nigérian a connu une enfance compliquée. Né le 26 mars 1974 à Port Harcour, il appartenait à un gang de Lagos mais la mort de l’un de ses amis l'a remis dans le droit chemin. C’est dans le football que le joueur a construit sa nouvelle vie et fait table rase de son douloureux passé. En 1993, Guy Roux, éternel entraîneur de l’AJ Auxerre, recrute ce joueur africain au doux nom de Taribo West qui vient du Nigéria. Au premier entrainement, le sorcier bourguignon raconte "Un agent en qui j’avais confiance me dit ‘’J’ai un phénomène, mais il est pas très adroit’’ Premier entrainement,, il attrape tout le monde, les mecs se plaignent, celui-là, il faut plus le ramener. Deuxième entrainement, il me montre Prunier et me dit ‘’c’est lui votre titulaire? Parce que je suis trois fois meilleur’’. " https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5340032_201512105719453.jpgSa première saison, celle de la victoire en Coupe de France, Taribo la passe en réserve. L'année suivante, il intègre peu à peu le groupe pro et ses compères de défense, les Silvestre, Verlaat, Mahé découvrent le phénomène: "Avant chaque match, il éteignait la lumière, il réunissait l’équipe autour de lui, il se mettait au milieu avec une bougie dans la main et il priait dans sa langue natale, puis en anglais et il finissait en criant ‘’Nous sommes tous des auxerrois’’ " se remémore Guy Roux. 1m86 pour 80 kg, ses duels avec les attaquants du championnat de France sont épiques. Viril mais correct, ce colosse fait trembler ses adversaires et permet ainsi à l’AJA de remporter son premier titre de champion de France avec la meilleure défense du pays (30 buts encaissés en 38 matches) ainsi que la coupe nationale. Grand artisan de ce doublé inédit, le défenseur est alors au sommet de sa forme et participe avec sa sélection aux Jeux olympiques d’été de 1996 à Atlanta. Les Super Eagles possèdent à cette époque une génération de joueurs talentueux, comme Jay Jay OkochaNwankwo Kanu ou encore Victor Ikpeba. Avec ces coéquipiers, il décroche une médaille d'or historique en battant l’Argentine en finale (3 buts à 2). Le joueur participera également à deux Coupes du Monde avec sa sélection en 1998 en France et en 2002 en Corée du Sud et au Japon. Il est alors convoité par les grosses écuries européennes. Il choisit de poser ses valises en Italie à l'Inter Milan. Ce transfert marque le début de la fin. Après 44 apparitions en deux saisons, il est envoyé chez le voisin rossonero où il ne parvient toujours pas à se faire une place de choix. Le joueur a du mal à s’adapter à la pression italienne. "Je ne pourrais plus jouer dans ce genre de clubs. Ce sont de grandes équipes, mais elles peuvent vous détruire. Vous vieillissez avant l’âge ", affirme le joueur. Mais les ratés s’enchaînent: Derby County puis Kaiserslautern avant le grand saut. Taribo West s'exporte vers l’Est et multiplient les destinations exotiques. Du Partizan Belgrade à Al Arabi Doha avant un come-back européen, chez les modestes Pilgrims de Plymouth Argyle en seconde division anglaise. Rien n’y fait, il connaît l’apogée de sa carrière à 26 ans. En 2006, dix ans après le titre auxerrois, l’international aux 41 sélections revient dans son pays natal pour se ressourcer. L’année suivante, il rejoint le Paykan Tehran FC en Iran, pour une saison, avant de mettre un terme définitif à sa carrière, malgré un vrai-faux retour au football début 2008 et l’annonce de son arrivée à Xerez, en D2 espagnole. Au fur à mesure que sa carrière déclinait, Taribo West s’est focalisé sur l’évangélisme et les oeuvres caritatives. À Milan, où il a vécu pendant quatre ans, il possède sa propre église, appelée "Abri dans la tempête". "C’est un refuge pour les âmes égarées. Je crois que Dieu offre un refuge à tous ceux qui souffrent. Quelle que soit votre situation, Dieu a la solution, il vous suffit de vous rapprocher de lui. " C'est que le nigérian est intarissable sur le sujet: "Je crois que Dieu m’a mené aux quatre coins du monde afin que je constate la diversité de l’existence, que je prenne conscience de sa bonté et de sa gloire. Je le remercie pour sa bienveillance et pour la faveur qu’il m’a accordée. Un homme naît pour accomplir un destin tracé par Dieu. La grandeur ne vient pas de ce qui est connu mais elle émane de son inspiration, de l’énergie qu’il vous donne, de sa force de vie."

 

 

PALMARÈS


Médaille d'or aux Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 (Nigeria)

Finaliste de la Coupe d’Afrique des nations en 2000 (Nigeria)

3ème de la Coupe d’Afrique des nations en 2002 (Nigeria)

Vainqueur de la Coupe Afro-asiatique des nations en 1995 (Nigeria)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1998 (Inter Milan)

Champion de France en 1996 (AJ Auxerre)

Vice-champion d’Italie en 1998 (Inter Milan)

Champion de Serbie en 2003 (Partizan Belgrade)

Vice-champion de Serbie en 2004 (Partizan Belgrade)

Vainqueur de la Coupe de France en 1996 (AJ Auxerre)

 

DIVERS


- En avril 2013, Taribo West est accusé par Zarko Zeceviv, l’ancien président du Partizan Belgrade, où l’ancien international nigérian a évolué de 2002 à 2004, d'avoir menti sur son âge durant toute sa carrière.... L’ancien dirigeant a expliqué que Taribo West, qui prétendait à l’époque n’avoir que 28 ans, était en réalité âgé de... 40 ans. Si les rumeurs sont vrais, il quitte la Lombardie à 40 ans tout de même. Sa carrière se poursuit ensuite jusqu’en 2008 et s’achève à 48 ans (au lieu de 34 officiels) en Iran. Une accusation que n’a pas tardé à démentir l’ancien défenseur de l’Inter Milan.

- À l’occasion d’un live sur Instagram avec Christian Vieri, Javier Zanetti, partenaire du Nigérian à l’Inter Milan entre 1997 et 1999, a révélé des anecdotes croustillantes le concernant. "Une année, il avait disparu tout le mois de janvier. On l'avait cherché et il était revenu le 1er février. A son retour, il m'avait dit : "Capitaine, je me suis marié. Dans mon pays, ça marche comme ça, c'est un mois de vacances. " Il était unique, a indiqué l’Argentin. 

 

SOURCES/RESSOURCES


- 1ère et 2ème photo: ©DR



10/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1116 autres membres