FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Karl-Heinz Förster

Karl Heinz Forster.jpg
Karl-Heinz Förster

 

Karlheinz Helmut Förster

Né le 25 juillet 1958 à Mosbach (ALL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png Allemand, défenseur central, 1m78

Surnom:  "Eiskalter Engel"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png 81 sélections, 2 buts

(Matchs amicaux: 35 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 14 sélections)

(Qualif Euro: 11 sélections, 1 but)

(Euro: 7 sélections)

 

1ère sélection : le 5 avril 1978 contre le Brésil (0-1)

Dernière sélection : le 29 juin 1986 contre l'Argentine (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png B: 2 sélections

 https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4834810_201505191806193.png amateur: 4 sélections

 

1975/86 VfB Stuttgart (ALL) 365 matchs, 29 buts

(Championnat d'Allemagne: 311 matchs, 22 buts)

(Coupe d'Allemagne: 32 matchs, 4 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 1 match)

(Coupe de l'UEFA: 21 matchs, 2 buts)

1986/90 Olympique de Marseille (FRA) 135 matchs, 8 buts

(Championnat de France: 103 matchs, 6 buts)

(Coupe de France: 21 matchs, 2 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 3 matchs)

(Coupe des coupes: 8 matchs)

 

Il était l'un des meilleurs stoppeurs allemands de la fin des années 80. Impitoyable sur l'homme, excellent tacleur et relâchant jamais son marquage, il a été une véritable bête noire pour les joueurs qu'il a chargé de près. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5029924_201508021548504.jpgSon jeu de tête, malgré sa taille moyenne (1m78), est remarquable, grâce à un timing et une détente verticale hors du commun. Il était en plus doté d'une très bonne technique qui lui a permit de participer à l'occasion au jeu d'attaque et de relance. C'est pour cette raison qu'il était fréquent durant un match de le voir monter aux avant-postes sur les coup-francs ou les corners. Autant dire que Förster était un joueur complet. Mais cette formidable réussite ne doit rien au hasard. Il était en effet un travailleur acharné, qui a toujours impressionné ses coéquipiers par sa conscience professionnelle. Son ardeur à l'entraînement a souvent été cité comme exemple en ex-RFA. Après avoir été formé au SV Waldhof Mannheim, il rejoint les rangs du VfB Stuttgart où il fait ses débuts professionnels en Bundesliga. Il contribue d'abord à la promotion du club en première division en 1977. Accompagné de son frère Bernd, il reste fidèle au VfB Stuttgart pendant près de dix ans avec qui il remporte son seul trophée sur le sol allemand, le championnat en 1984. Il ne connaîtra qu'un seul club germanique durant toute sa carrière. Il succombe ensuite au charme du football français en signant à l'Olympique de Marseille en 1986 pour près de 3,5 M de Deutsche Mark. Ambitieux, il souhaite participer activement à l'élaboration d'une grande équipe sous la houlette du président Bernard Tapie. Förster impressionne par son professionnalisme et aide grandement l'OM à passer dans une autre dimension. Son règne va durer 4 saisons avec à la clé 2 titres de Champions de France (1989 et 90) et une Coupe de France (1989). En tout cas, grâce à lui et ses interventions nettes et sans bavures, pas mal de joueurs allemands finiront par venir en France et fouler les pelouses de D1. Parallèlement, il fait ses débuts en équipe nationale en avril 1978 face au Brésil à Hambourg (0 à 1) et devient par la suite une pièce maîtresse du onze ouest-allemand. Il participe activement à l'Euro 80 victorieux en neutralisant le belge Jan Ceulemans en finale (2 buts à 1). Il participe alors à toutes les rencontres du tournoi organisé en Italie. Il dispute également les deux finales perdues de Coupe du Monde en 1982 et 1986. Karl-Heinz Förster termine sa carrière à 32 ans sur la Canebière et s'oriente vers la profession d'agent de joueurs.

 

PALMARÈS


Vainqueur de l'Euro 1980 (RFA)

Finaliste de la Coupe du Monde en 1982 et 1986 (RFA)

Champion d’Allemagne en 1984 (VFB Stuttgart)

Vice-champion d’Allemagne en 1979 (VFB Stuttgart)

Champion de France en 1989 et 1990 (Olympique de Marseille)

Vice-champion de France en 1987 (Olympique de Marseille)

Finaliste de la Coupe d’Allemagne en 1986 (VFB Stutggart)

Finaliste de la Coupe de France en 1987 (Olympique de Marseille)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur footballeur allemand de l’année en 1982

Élu défenseur de l’année par le magazine allemand "Kicker" en 1982, 1983, 1984 et 1985

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1980 et 1984

 

VIDÉO





02/08/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 979 autres membres