FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Jan Ceulemans

Jan Ceulemans.jpg

Jan Ceulemans

 

Jan Ceulemans Anna Gumaar

Né le 28 février 1957 à Lierre (BEL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, milieu offensif, 1m88

Surnoms: Sterke Jan, Caje

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 96 sélections, 23 buts

(Matchs amicaux: 30 sélections, 8 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 24 sélections, 5 buts)

(Coupe du Monde: 16 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 19 sélections, 4 buts)

(Euro: 7 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 26 mars 1977 contre les Pays-Bas (0-2)

Dernière sélection : le 27 février 1991 contre le Luxembourg (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png espoirs: 6 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png U19: 4 sélections, 1 but

 

1974/78 Lierse SK (BEL) ≈ 112 matchs, 47 buts

(Championnat de Belgique: 110 matchs, 39 buts)

(Coupe de Belgique: ? matchs, 7 buts)

(Coupe des Coupes: 2 matchs, 1 but)

1978/92 FC Bruges (BEL) 504 matchs, 240 buts

(Championnat de Belgique: 405 matchs, 191 buts)

(Coupe de Belgique: 59 matchs, 39 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 15 matchs, 2 buts)

(Coupe des Coupes: 3 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 22 matchs, 8 buts)

 

Jan Ceulemans, né à Lierre, est considéré comme l'un des meilleurs joueurs de sa génération en Europe et l'un des joueurs belges les plus respectés de son pays. Formé dans sa ville natale, Jan Ceulemans n'aura connu dans sa carrière de joueur que le royaume belge. Véritable patriote, il a passé 14 ans au Football Club de Bruges, son second et dernier club après le Lierse. Dans sa ville natale, il fait ses débuts en équipe première à 17 ans. Un club avec lequel il goûtera pour la première fois aux joutes européennes. Il restera 4 ans à Lierse, inscrivant une quarantaine de but. Il rejoint ensuite "les gazelles" de Bruges où il se mue en une machine à marquer. Malgré cette facilité à trouver le chemin des filets adverses, il n'a jamais fini meilleur buteur du championnat. https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4470901_201501204902672.jpgIl y remporte notamment trois titres de champion de Belgique, trois fois le Soulier d'Or, une Coupe de Belgique, et deux finales de Coupe d'Europe perdues, sous la houlette de l'entraîneur autrichien Ernst Happel. En 1981, Jan Ceulemans a même obtenu le "Onze de Bronze". Seuls les Allemands Karl-Heinz Rummenigge et Paul Breitner, alors au Bayern de Munich, l'avaient devancé. Aux yeux des supporters belges, il était un joueur combatif, toujours prêt à aller au duel, qualités qui lui valent le surnom de "Sterke Jan". Doté d'un caractère très fort, il est un meneur naturel partout où il passe, et reçoit le brassard de capitaine à Bruges. Le fait qu'il soit rarement blessé renforce son image de "guerrier" auprès du public. Toutes compétitions confondues, Ceulemans a disputé 501 rencontres sous le maillot brugeois, marquant à 240 reprises. Parallèlement, Il fait partie de l'équipe belge finaliste de l'Euro 1980 et quatrième du Mondial 1986, les deux meilleures performances internationales des "Diables Rouges". Il est un des leaders de cette fantastique génération qui signe l'une des plus belles pages de l'histoire du football belge. Il a été capitaine de la Belgique pour les demi-finales où Diego Maradona et l'Argentine se sont avérée plus forte en 1986. Ceulemans réalise un grand tournoi et inscrit trois buts pendant la phase finale. Son but d'une tête plongeante en quart de finale contre l'Espagne reste dans les annales. Il participe également au Mondial 1990 en Italie mais le résultat n'est pas au rendez-vous. La Belgique y est éliminée en huitièmes de finale par l’Angleterre et un but de David Platt à une minute des tirs au but. Il a été le joueur le plus capé de son pays avec 96 apparitions internationales, dépassé depuis par Jan Vertonghen. Le 10 janvier 1992, il met un terme à sa carrière professionnelle à l'âge de 34 ans. Il débute une carrière d'entraîneur où là aussi il ne côtoie que des clubs belges. Il mène tout de même l’Eendracht Alost de la deuxième division belge à une qualification en Coupe UEFA en deux ans. Ceulemans a dirigé plus de 650 rencontres et a remporté une Coupe de Belgique (2001), une Supercoupe (2005) et un championnat de D3 (1999). Depuis 2015, Jan Ceulemans s’est éloigné des terrains mais l’emblématique Diable Rouge, souvent présent dans les tribunes du Kuipje, reste bien évidement un spectateur avisé du football belge.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 1980 (Belgique)

4ème de la Coupe du Monde en 1986 (Belgique)

Vainqueur de la Coupe Kirin en 1981 (FC Bruges)

Champion de Belgique en 1980, 1988 et 1990 (FC Bruges)

Vice-champion de Belgique en 1985 et 1986 (FC Bruges)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1986 et 1991 (FC Bruges)

Finaliste de la Coupe de Belgique en 1979 et 1983 (FC Bruges)

Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 1980, 1986, 1988, 1990 et 1991 (FC Bruges)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Onze de Bronze en 1981

Soulier d’Or Belge en 1980, 1985 et 1986

Élu meilleur footballeur Pro de l’année en Belgique en 1984, 1985 et 1986

Prix du fair-play belge en 1986

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1986

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro 1980

Nommé au FIFA 100

À reçu le trophée national du mérite sportif belge en 1990

 

VIDÉO




20/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1033 autres membres