FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Kiko

Kiko.jpg
Kiko

 

Francisco Miguel Narváez Machón

Né le 26 avril 1972 à Jerez de la Frontera (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m89

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 26 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 8 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 3 sélections, 2 buts)

(Qualif Euro: 3 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

 

1ère sélection : le 16 décembre 1992 contre la Lettonie (5-0)

Dernière sélection : le 14 octobre 1998 contre l'Israël (2-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png olympique: 12 sélections, 7 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 5 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U19: 1 sélection

 

1990/91 Cádix B (ESP)
1991/93 Cádix (ESP) 79 matchs, 12 buts
(Championnat d'Espagne: 78 matchs, 12 buts)
(Coupe d'Espagne: 1 match)
1993/2001 Atlético Madrid (ESP) 278 matchs, 64 buts
(Championnat d'Espagne: 193 matchs, 48 buts)
(Championnat d'Espagne de D2: 32 matchs)
(Coupe d'Espagne: 26 matchs, 7 buts)
(Supercoupe d'Espagne: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 7 matchs, 2 buts)
(Coupe de l'UEFA: 18 matchs, 7 buts)
2002 Extremadura (ESP) 11 matchs, 1 but

 

Attaquant frisson dans les années 90, Kiko, Francisco Miguel Narváez Machón pour les intimes, a tout connu avec l'Atlético Madrid: le doublé historique en 1996 et l'enfer de la D2. L'homme qui se transformait en archer quand il marquait possédait un très bon jeu de corps et avait la science des déplacements pour s’engouffrer dans les brèches adverses et toujours se retrouver à des endroits où les défenseurs ne s’y attendaient pas. Il était l’attaquant intelligent et subtil par excellence pour combiner sur le front de l’attaque. Formé à Cadiz, il rejoint l'Atlético Madrid en 1993 où il portera les couleurs des Colchoneros pendant près de dix ans. En 1996, il sera de l’aventure du doublé championnat-Coupe du Roi et signera sa meilleure saison au plus haut niveau. Avec la Roja, il connaît son heure de gloire lors des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Après avoir marqué trois buts dans le tournoi, il plante un doublé en finale contre la Pologne, synonyme de médaille d’or pour sa nation. Kiko est alors considéré comme le plus grand espoir de la péninsule ibérique au poste d’attaquant. Mais la suite de sa carrière en sélection va être éphémère. Dépassé par José Luis Caminero et Alfonso Perez, il manque la Coupe du monde 1994 et n’est que remplaçant à l’Euro 1996 et au Mondial français. En club, il perd de plus en plus en efficacité. En 1999, Kiko entame une série de deux ans sans marquer le moindre but. Le début de la fin pour les Matelassiers qui connaissent une terrible relégation à la fin de la saison 1999-2000. Il raccroche les crampons à seulement 30 ans après un bref passage à Extremadura. À l’image du club sur la période des années 90, Kiko a connu les montagnes russes en termes de résultats de la gloire à une fin brutalement terrible. Il n’en reste pas moins une légende et laisse un souvenir fort aux supporters du club. Un souvenir qui est même allé jusqu’à contagier Fernando Torres, qui s’est inspiré de la célébration de l’archer initiée par Kiko pour célébrer ses buts: "Dans la rue, depuis que j'étais petit, je voulais être Kiko. C'était mon idole. " C'est de cette façon qu'il a célébré l’unique but de l’Espagne contre l’Allemagne en finale de l’Euro 2008.

 

PALMARÈS


Médaille d'or aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992 (Espagne)

3ème Championnat d'Europe espoirs en 1994 (Espagne)

Champion d’Espagne en 1996 (Atlético Madrid)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1996 (Atlético Madrid)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1999 (finale non-jouée) et 2000 (Atlético Madrid)

Finaliste de la Supercoupe d’Espagne en 1996 (Atlético Madrid)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


À reçu la Médaille d'Andalousie en 1998

 

SOURCES/RESSOURCES


- Photo: ©Cope



26/01/2021
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1146 autres membres