FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Fernando Torres

Fernando Torres.jpg
Fernando Torres

 

Fernando José Torres Sanz

Né le 20 mars 1984 à Fuenlabrada (ESP)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m86

Surnom: El Niño

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png 110 sélections, 38 buts

(Matchs amicaux: 43 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 19 sélections, 7 buts)

(Coupe du Monde: 14 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 12 sélections, 4 buts)

(Euro: 13 sélections, 5 buts)

(Coupe des Confédérations: 9 sélections, 8 buts)

 

1ère sélection : le 6 septembre 2003 contre le Portugal (3-0)

Dernière sélection : le 23 juin 2014 contre l'Australie (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 10 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U19: 5 sélections, 6 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U18: 1 sélection, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U17: 4 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U16: 9 sélections, 11 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png U15: 1 sélection

 

2001/07 Atlético Madrid (ESP) 244 matchs, 91 buts
(Championnat d'Espagne: 214 matchs, 82 buts)
(Coupe d'Espagne: 25 matchs, 7 buts)
(Coupe Intertoto: 5 matchs, 2 buts)
2007/11 Liverpool (ANG) 142 matchs, 81 buts
(Championnat d'Angleterre: 102 matchs, 65 buts)
(Coupe d'Angleterre: 7 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 3 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 24 matchs, 8 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 4 buts)
2011/15 Chelsea (ANG) 172 matchs, 44 buts
(Championnat d'Angleterre: 110 matchs, 20 buts)
(Coupe d'Angleterre: 13 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 6 matchs, 3 buts)
(Community Shield: 1 match, 1 but)
(Ligue des Champions: 29 matchs, 10 buts)
(Coupe de l'UEFA: 9 matchs, 6 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs, 1 but)
2014/15 Milan AC (ITA) (Prêt) 10 matchs, 1 but
2015/16 Atlético Madrid (ESP) (Prêt) 69 matchs, 18 buts
(Championnat d'Espagne: 49 matchs, 14 buts)
(Coupe d'Espagne: 6 matchs, 3 buts)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 1 but)
2016/18 Atlético Madrid (ESP) 90 matchs, 20 buts
(Championnat d'Espagne: 58 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Espagne: 11 matchs, 4 buts)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 1 but)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 2 buts)
2018/19 Sagan Tosu (JAP) 39 matchs, 6 buts
(Championnat du Japon: 35 matchs, 5 buts)
(Coupe du Japon: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue japonaise: 2 matchs)
 
 Un parcours exceptionnel, ponctué de nombreux titres. Fernando Torres s'est imposé comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération. Pur produit du centre de formation de l’Atlético de Madrid, Fernando Torres a 17 ans quand il joue pour la première fois chez les pros, contre Leganès. Les supporters des Colchoneros ne mettront pas longtemps pour faire de cette bouille juvénile leur chouchou. En 2002, "El Niño" (l'enfant) et l’Atletico montent en Liga. Il devient capitaine alors qu’il n’a pas encore 20 ans. Précoce. Quatre années plus tard, après 244 matchs et 91 buts marqués pour son équipe avec laquelle il ne remporte aucun titre, les perspectives d'un avenir glorieux passent forcément par un départ pour Torres, qui prend la lourde décision de signer à Liverpool pour un montant de 36 millions d'euros. À l'époque, cela fait de lui le deuxième joueur espagnol le plus cher de l'histoire. Chez les Reds, cela va coller immédiatement et il inscrira 33 buts toutes compétitions confondues pour sa première saison. Il devient l'un des meilleurs attaquants de la planète et l'une des fiertés de Liverpool. Courtisé par les plus grandes puissances du Royaume-Uni, alors que les prix s'envolent de plus en plus à chaque mercato, il fait figure de sensation du mercato hivernal 2011 en s’engageant, dans les dernières heures d'un marché fou, à Chelsea, contre une somme de 58,5 millions d'euros (c'est alors le record pour un mercato hivernal). Cependant, ce transfert fou marque également le début du déclin pour l'international espagnol, qui a accompagné la sélection ibérique dans ses succès à l'Euro 2008 et la Coupe du Monde 2010 et bientôt l'Euro 2012. Si cela avait fonctionné à Liverpool, rien n'est allé dans le bon sens avec les Blues. Comme s'il avait perdu toute sa vista lors de son transfert. Cela ne l'empêchera pas de remporter la Ligue des Champions avec Chelsea en 2012, puis la Ligue Europa en 2013. La suite de sa carrière est plus heurtée, avec un transfert raté au Milan AC, qui se terminera par un prêt puis un transfert définitif dans le club de ses amours: l'Atlético Madrid. Le palmarès de Fernando Torres a de quoi faire pâlir d'envie de nombreux joueurs: une Coupe du Monde, deux Euros (110 sélections avec la Roja pour 38 buts inscrits), une Ligue des Champions, deux Ligues Europa, une Coupe d'Angleterre. Paradoxalement, en club, le natif de Fuenlabrada a souvent été le plus fort les années où il n'a rien gagné. Il raccroche les crampons à l'âge de 35 ans après un dernier passage au Japon au Sagan Tosu.
 
Photo: ©DR


08/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1140 autres membres