FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Manuel Bento

Manuel Bento.jpg
Manuel Bento

 

Manuel Galrinho Bento

Né le 25 juin 1948 à Golegã (POR)

Décédé le 1er mars 2007 à Barreiro (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Gardien de but, 1m73

Surnoms: "La gomme", "A muralha da Luz"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 63 sélections

(Matchs amicaux: 24 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 20 sélections)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 14 sélections)

(Euro: 4 sélections)

 

1ère sélection : le 16 octobre 1976 contre la Pologne (0-2)

Dernière sélection : le 3 juin 1986 contre l'Angleterre (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 6 sélections

 

1967/72 Barreirense (POR) 97 matchs, 1 but
(Championnat du Portugal: 94 matchs, 1 but)
(Coupe du Portugal: 1 match)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
1972/91 Benfica Lisbonne (POR) 466 matchs
(Championnat du Portugal: 330 matchs)
(Coupe du Portugal: 64 matchs)
(Supercoupe du Portugal: 12 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 24 matchs)
(Coupe des Coupes: 18 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 18 matchs)

 

 Manuel Bento est considéré unanimement comme ayant été l'un des meilleurs gardiens de l'histoire du football portugais. Après des débuts à Barreirense, le portier portugais signe au Benfica Lisbonne en 1972 où il s'installera définitivement à son poste en 1976 à vingt-huit ans. L’âge de la maturité pour un gardien assez atypique. Durant dix saisons, Manuel Bento brillera dans les cages du SLB grâce à ses réflexes ahurissants sur sa ligne, ses sorties aériennes maîtrisées, une sérénité à toute épreuve, une absence de peur et ses dégagements de la main qui atterrissaient derrière la ligne médiane. Avec son club , il a remporté huit championnats portugais, six coupes nationales et est arrivé en finale de la Coupe de l’UEFA en 1983, perdue contre Anderlecht (0-1, 1-1). Il était également sur le banc des remplaçants lors de deux finales de Coupe des Clubs Champions perdues par Benfica, en 1988 contre le PSV Eindhoven (0-0, 5-6 t.a.b.) et en 1990 contre le Milan AC (0-1). Surnommé "A muralha da Luz", Manuel Bento donnera raison à ce surnom en enchaînant onze matchs sans encaisser le moindre but entre le 10 novembre 1985 et le 5 janvier 1986. Une année qui marquera le début de la fin du portier portugais qui se blessera gravement avant de cirer le banc du Benfica jusqu’à sa retraite en 1992, à quarante-quatre ans. Durant ses 63 sélections, il avait notamment participé au Mondial de 1986 et au championnat d'Europe en 1984, où il s'était illustré en demi-finales contre la France (match remporté 3 buts à 2 après prolongation par les Français). Álvaro Magalhães, son coéquipier au SL Benfica, dit de lui : "C'était quelqu'un de modeste et travailleur. Ce n'était pas un footballeur bling-bling, il n'avait pas ce sens de l'image, il prônait l'efficacité. S'il s'était cassé un doigt, il aurait trouvé un autre moyen d'éloigner le danger." Manuel Galrinho Bento est décédé le 1er mars 2007 d'un arrêt cardiaque près de Lisbonne à l’âge de 58 ans. Le journal sportif portugais "Record" l'a choisi comme l'un des cent meilleurs joueurs portugais de tous les temps.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1988 (non-joué) et 1990 (non-joué) (Benfica Lisbonne)
Finaliste de la Coupe UEFA en 1983 (Benfica Lisbonne)
Vainqueur de la Coupe Ibérique en 1983 (Benfica Lisbonne)
Champion du Portugal en 1973, 1975, 1976, 1977, 1981, 1983, 1984 et 1987 (Benfica Lisbonne)
Vice-champion du Portugal en 1974, 1978, 1979, 1982, 1986, 1988 (non-joué) et 1990 (Benfica Lisbonne)
Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1980, 1981, 1983, 1985, 1986 et 1987 (Benfica Lisbonne)
Finaliste de la Coupe du Portugal en 1974, 1975 et 1989 (Benfica Lisbonne)
Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1980, 1985 et 1989 (non-joué) (Benfica Lisbonne)
Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1981, 1983, 1984, 1986 et 1987 (Benfica Lisbonne)
Champion du Portugal de D2 en 1969 (Barreirense)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur de l'année du Portugal en 1977


23/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 997 autres membres