FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Antonio Simoes

Antonio Simoes.jpg
António Simões

 

António Simões da Costa

Né le 14 décembre 1943 à Corroios (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Ailier gauche, 1m73

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 46 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 15 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 11 sélections)

 

1ère sélection : le 6 mai 1962 contre le Brésil (1-2)

Dernière sélection : le 13 octobre 1973 contre la Bulgarie (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 7 sélections, 2 buts

 

1961/75 Benfica Lisbonne (POR) 448 matchs, 72 buts
(Championnat du Portugal: 312 matchs, 46 buts)
(Coupe du Portugal: 67 matchs, 18 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 56 matchs, 8 buts)
(Coupe des Coupes: 8 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 3 matchs)
1975 Boston Minutemen (USA) 17 matchs, 4 buts
1975/76 Estoril (POR) 6 matchs
1976 Boston Minutemen (USA) 10 matchs, 1 but 
1976/77 San Jose Earthquakes (USA) 33 matchs
1977/78 União Tomar (POR) 16 matchs, 1 but
1978 New Jersey Americans (USA) 4 matchs
1979 Dallas Tornado (USA) 6 matchs, 1 but
1979/80 Detroit Lightning (USA) (indoor) 2 matchs
1980/81 Chicago Horizon (USA) (indoor) 20 matchs, 7 buts
1981/82 Kansas City Comets (USA) (indoor) 3 matchs
 
Équivalent à gauche de José Augusto, António Simões partageait avec son compatriote la vitesse, la technique, mais surtout le goût pour la passe. Sauf que pour lui, les caviars étaient distribués du pied gauche. Pourtant, des années plus tard, il avouera ne pas être gaucher : "Tout le monde disait que j’étais gaucher, mais ce n'est pas vrai. La vérité, c’est que j’utilise les deux pieds avec la même facilité. Dieu m’a donné le don de jouer aussi bien avec le pied gauche et le pied droit." Arrivé à 15 ans au Benfica Lisbonne, Simões n’est même pas encore majeur lorsqu'il porte pour la première fois en pro le maillot rouge dans une rencontre amicale face au Sporting. Depuis ce 27 août 1961, il n’a plus quitté son poste d’ailier gauche et deviendra ainsi le plus jeune vainqueur de la C1 à seulement dix-huit ans et quatre mois lors de la victoire face au Real Madrid. La seule finale européenne remportée par l’homme aux jambes arquées qui en perdra trois autres par la suite.
 
PALMARÈS
3ème de la Coupe du Monde en 1966 (Portugal)

Vainqueur du Championnat d’Europe Juniors en 1961 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963, 1965 et 1968 (Benfica)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1961 et 1962 (Benfica)

Champion du Portugal en 1963, 1965, 1967, 1968, 1969, 1971, 1972, 1973 et 1975 (Benfica)

Vice-champion du Portugal en 1966, 1970 et 1974 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1962, 1964, 1969, 1970 et 1972 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1965, 1971, 1974 et 1975 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe Ribeiro dos Reis en 1964, 1966 et 1971 (Benfica)



23/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1021 autres membres