Football-the-story

Football-the-story

António Simões

Antonio Simoes.jpg
Photo: ©Serbenfiquista

 

António Simões

 

António Simões da Costa

Né le 14 décembre 1943 à Corroios (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Ailier gauche, 1m73

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 46 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 15 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 14 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 6 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 11 sélections)

 

1ère sélection : le 6 mai 1962 contre le Brésil (1-2)

Dernière sélection : le 13 octobre 1973 contre la Bulgarie (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png U18: 7 sélections, 2 buts

 

1961/75 Benfica Lisbonne (POR) 448 matchs, 72 buts
(Championnat du Portugal: 312 matchs, 46 buts)
(Coupe du Portugal: 67 matchs, 18 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 56 matchs, 8 buts)
(Coupe des Coupes: 8 matchs)
(Coupe d'Europe des villes de foires: 2 matchs)
(Coupe Intercontinentale: 3 matchs)
1975 Boston Minutemen (USA) 17 matchs, 4 buts
1975/76 Estoril (POR) 6 matchs
1976 Boston Minutemen (USA) 10 matchs, 1 but 
1976/77 San Jose Earthquakes (USA) 33 matchs
1977/78 União Tomar (POR) 16 matchs, 1 but
1978 New Jersey Americans (USA) 4 matchs
1979 Dallas Tornado (USA) 6 matchs, 1 but
1979/80 Detroit Lightning (USA) (indoor) 2 matchs
1980/81 Chicago Horizon (USA) (indoor) 20 matchs, 7 buts
1981/82 Kansas City Comets (USA) (indoor) 3 matchs
 
Excellent dans son couloir gauche, António Simões a fait partie de cette génération portugaise dorée des années 60, vainqueur de la C1 en 1962 sous les couleurs de Benfica et 3ème de la Coupe du Monde en 1966 avec la Seleção das Quinas.
 
Technique, rapide et distributeur de caviars, l'ailier décisif déposés toutes ses passes dans la surface du pied gauche. Pourtant, des années plus tard, l'équivalent de José Augusto admettra être ambidextre: "Tout le monde disait que j’étais gaucher, mais ce n'est pas vrai. La vérité, c’est que j’utilise les deux pieds avec la même facilité. Dieu m’a donné le don de jouer aussi bien avec le pied gauche et le pied droit." Débarqué chez les Encarnados à l'âge de 15 ans, le jeune garçon n’est qu'un adolescent lorsqu'il enfile pour la première fois en pro le maillot des Águias dans une rencontre amicale face au Sporting. Depuis ce jour-là, le natif de Corroios disputera un peu moins de 450 rencontres et remportera la Coupe d'Europe des clubs champions en 1962 contre le Real Madrid, une victoire historique 5 buts à 3 à seulement 18 ans et quatre mois. La seule finale européenne gagnée par l’homme aux jambes arquées qui en perdra trois autres par la suite. Présent lors du Mondial 66, il joue toutes les rencontres et ouvre le score au premier tour lors de la victoire face au double championne du Monde en titre le Brésil (3 buts à 1). Le Portugal finit sur la troisième marche du podium.
 
PALMARÈS
 
3ème de la Coupe du Monde en 1966 (Portugal)

Vainqueur du Championnat d’Europe Juniors en 1961 (Portugal)

Vainqueur de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1962 (Benfica)

Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1963, 1965 et 1968 (Benfica)

Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1961 et 1962 (Benfica)

Champion du Portugal en 1963, 1965, 1967, 1968, 1969, 1971, 1972, 1973 et 1975 (Benfica)

Vice-champion du Portugal en 1966, 1970 et 1974 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1962, 1964, 1969, 1970 et 1972 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1965, 1971, 1974 et 1975 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe Ribeiro dos Reis en 1964, 1966 et 1971 (Benfica)

 

SOURCES/RESSOURCES

 

Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire du Benfica Lisbonne - So Foot

↑ Auteur:  et 



23/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1320 autres membres