Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Manuel Garriga

Manuel Garriga.jpg
Photo: ©DR

 

Manuel Garriga

 

Né le 7 février 1926 à Sidi-Bel-Abbès (ALG)

Décédé le 1er janvier 1983

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png Français, défenseur central, 1m80

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png 1 sélection

(Match amical: 1 sélection)

 

1ère et dernière sélection : le 1er novembre 1950 contre la Belgique (3-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4844082_201505223457315.png B: 2 sélections

 

1945/46 SC Toulon (FRA) 24 matchs, 2 buts

Jan 1947- Juin 1947 Stade Clermontois (FRA) (Prêt) 19 matchs, 1 but

(Championnat de France de D2: 18 matchs, 1 but)

(Coupe de France: 1 match)

Jui 1946/56 Girondins de Bordeaux (FRA) 324 matchs, 19 buts

(Championnat de France: 220 matchs, 11 buts)

(Championnat de France de D2: 67 matchs, 4 buts)

(Coupe de France: 35 matchs, 4 buts)

(Coupe Charles Drago: 2 matchs)

1956/57 CA Paris (FRA) 34 matchs

(Championnat de France de D2: 33 matchs)

(Coupe de France: 1 match)

 

Défenseur central, Manuel Garriga a fait le bonheur de Bordeaux dans les années 50.

 

Né en Algérie, il effectue d'abord un passage éclair au Sporting Toulon, avant de signer aux Girondins de Bordeaux en 1946. Prêté quelques mois à Clermont, il portera le maillot du club au scapulaire près de dix ans avant de terminer sa carrière en région parisienne. Arrière solide et toujours bien placé, il remporte le titre de champion de France en 1950 et obtient sa seule et unique sélection en équipe de France la même année, comme son partenaire de l'époque René Gallice. Il est également finaliste de la Coupe de France en 1952 et 1955. Après avoir raccroché les crampons, il revient dans la région bordelaise et devient docker sur le port de Bordeaux. Malheureusement, il trouve la mort tragiquement le 3 mars 1980. Monté à bord d'un cargo amarré sur le quai de Bacalan, il participait au chargement d'un bulldozer de 26 tonnes quand, pour une raison indéterminée, le container s'est déséquilibré et lui est tombé dessus. Décédé sur le coup, Manuel avait 54 ans.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de la Coupe Latine en 1950 (Bordeaux)

Champion de France en 1950 (Bordeaux)

Vice-champion de France en 1952 (Bordeaux)

Finaliste de la Coupe de France en 1952 et 1955 (Bordeaux)

Vice-champion de France de D2 en 1949 (Bordeaux)



18/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1185 autres membres