FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Marek Jankulovski

Marek-Jankulovski--2-.jpg

Marek Jankulovski

 

Marek Jankulovski

Né le 9 mai 1977 à Ostrava (RTC)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, arrière gauche, 1m84

Surnom: "Marek forza 9"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 78 sélections, 11 buts

(Matchs amicaux: 27 sélections, 3 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 23 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 3 sélections)

(Qualif Euro: 16 sélections, 5 buts)

(Euro: 9 sélections)

 

1ère sélection : le 8 février 2000 contre le Mexique (2-1)

Dernière sélection : le 14 octobre 2009 contre l'Irlande du Nord (0-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png olympique: 3 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png espoirs: 19 sélections, 3 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png U20: 6 sélections, 2 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png U18: 6 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png U17: 4 sélections

 

1994/2000 Banik Ostrava (RTC) 110 matchs, 15 buts

2000/02 SSC Naples (ITA) 53 matchs, 9 buts

(Championnat d'Italie: 51 matchs, 8 buts)

(Coupe d'Italie: 2 matchs, 1 but)

2002/05 Udinese (ITA) 104 matchs, 17 buts

(Championnat d'Italie: 91 matchs, 15 buts)

(Coupe d'Italie: 9 matchs, 2 buts)

(Coupe de l'UEFA: 4 matchs)

2005/11 Milan AC (ITA) 157 matchs, 6 buts

(Championnat d'Italie: 117 matchs, 4 buts)

(Coupe d'Italie: 12 matchs)

(Ligue des Champions: 20 matchs)

(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 1 but)

(Supercoupe de l'UEFA: 1 match, 1 but)

(Coupe du Monde des clubs: 1 match)

2011/12 Banik Ostrava (RTC) 1 match

 

Marek Jankulovski est un joueur de couloir par excellence, il passe la majorité de sa carrière en Italie, notamment six saisons à l’AC Milan, le club où il se fait un nom dans le football. Il est connu pour sa polyvalence : il est capable de jouer à tous les postes côté gauche que ce soit en défense comme au milieu de terrain. Défenseur intraitable avec une condition physique de marathonien, il est également reconnu pour que ses qualités techniques balle au pied. Marek Jankulovski.jpgJankulovski a également un physique fragile, mais possède tout de même une bonne qualité de centre mais surtout une excellente frappe du gauche. Avant de jouer pour l'une des meilleures équipes du Monde, Marek a joué six ans pour la ville ou il est né, le Banik Ostrava. En 2000, il décide de ne pas passer par la case Prague (Sparta ou Slavia) comme la plupart de ses compatriotes et quitte son pays natale pour rejoindre l'Italie et son championnat ultra défensif. D'abord à Naples, des débuts discrets avec une relégation à l'étage inférieur puis l'Udinese où il explose en compagnie des Di Natale, Muntari et consorts devenant l'une des références à son poste en Série A. Jankulovski évolue à tous les postes de la défense et commence à se faire un nom en Italie. Finaliste de l'Euro Espoirs aux côtés de Milan Baros, il est logiquement appelé à intégrer l'équipe nationale tchèque le 8 février 2000 pour un match amical contre le Mexique. Ses bonnes prestations en sélection et avec le club du Frioul lui ouvrent les portes du grand Milan AC où il signe en 2005. Placé sur le côté gauche, Marek à la lourde tâche de remplacer Paolo Maldini déporté dans l'axe de la défense. Sa première saison en Lombardie n'est pas une totale réussite, son temps de jeu est limité et il n'a pas encore les faveurs de l'entraîneur, Carlo Ancelotti, qui préfère alterner avec le brésilien Serginho. Le tout ne l’empêche pas d’aller disputer son premier Mondial en Allemagne en 2006. L'année 2007 sera pour Marek la plus importante de sa carrière. L'international tchèque devient un pion essentiel de l'équipe milanaise qui triomphe en Ligue des Champions contre Liverpool (2 buts à 1), s'offrant à l'occasion le premier trophée de sa carrière. Quelques mois plus tard, il inscrit un but splendide contre le FC Séville, comptant pour la Supercoupe de l'UEFA, et dans la foulée il est désigné meilleur joueur tchèque de l’année. Malheureusement, il enchaînera sur une saison tronquée à cause de problèmes physiques et de plusieurs rechutes, malgré la victoire lors du Mondial des clubs dans la foulée. La saison 2008-2009 est une saison noire pour Marek qui accumule les bourdes au point que Gianluca Zambrotta est titularisé à sa place sur le côté gauche. En juin 2011, à 34 ans, il décide de quitter la péninsule, après le titre de champion d'Italie obtenu avec le Milan AC. Il s'engage au mois d'octobre jusqu'à la fin de la saison avec le club de ses débuts le Banik Ostrava. Suite à une blessure récurrente au genou gauche, il annonce la fin de sa carrière quelques mois plus tard, avec seulement huit minutes joué pour son club formateur.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro Espoirs en 2000 (Rep. Tchèque)

Vainqueur de la Ligue des Champions en 2007 (Milan AC)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 2007 (Milan AC)

Vainqueur de la Coupe du Monde des Clubs en 2007 (Milan AC)

Champion d’Italie en 2011 (Milan AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur tchèque de l’année en 2007

 

VIDÉO




02/05/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1030 autres membres