FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Josef Masopust

Josef Masopust.jpg

Josef Masopust

Josef Masopust

Né le 9 février 1931 à Strimice (TCH)

décédé le 29 juin 2015 à Prague (RTC)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, milieu de terrain, 1m77

Surnom: Le chevalier

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 63 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 30 sélections, 5 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 10 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 4 sélections, 1 but)

(Euro: 2 sélections)

(Coupe Internationale: 7 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 24 octobre 1954 contre la Hongrie (1-4)

Dernière sélection : le 18 mai 1966 contre l'URSS (1-2)

 

1945/50 Banik Most (RTC)

1950/52 Vodotechna Teplice (RTC) 54 matchs, 10 buts

1952/68 Dukla Prague (RTC) 386 matchs, 79 buts

1968/70 Royal Crossing Molenbeek (BEL) 43 matchs, 9 buts

 

Sûrement le meilleur joueur Tchécoslovaque du 20ème siècle. Surnommé le "Chevalier du football" pour son fair-play, Masopust était pendant quatre décennies, jusqu'au sacre de Pavel Nedved en 2003, l'unique lauréat tchèque du Ballon d'or. Plus artisan, moins grand seigneur que Bozsik, Josef Masopust possède tout de même le sens du placement et de la passe juste qui faisait la force du merveilleux demi magyar. Masopust compense sa relative faiblesse physique (il est moyen de taille et de poids) par une résistance et un souffle à toute épreuve. Sa technique de prise, de conduite et de transmission de balle est édifiant, que ce soit pour les travaux de base à partir de la récupération du ballon de défense, ou pour l'approvisionnement des avants-centres, ou encore pour l'approche et la menace du but adverse. Josef Masopust est l'aîné de six enfants. Son père est mineur et sa mère au foyer. En 1945, il intègre le Banik Most, le club de la mine, ou il s'impose rapidement dans l'équipe cadets puis gravit tous les échelons jusqu'en 1950. Josef Masopust.jpgCette année la, il passe sous les couleurs de Teplice. Pour son premier match avec sa nouvelle équipe, il marque un but contre Zilina (7 buts à 1). Mais au bout de deux ans, il est déclaré "bon pour le service". Il est donc enrôlé par le Dukla, le club de l'armée, alors baptisé ATK Prague. Il y effectue le reste de sa carrière de joueur en ex-Tchécoslovaquie, jusqu'en 1968. Pour sa première saison avec son nouveau club, il obtient son premier titre de champion de Tchécoslovaquie (1953). L'année suivante, il obtient sa première sélection en équipe nationale, lors d'un match amical contre la Hongrie, qui se solde par une cinglante défaite (4 buts à 1). Il remporte par la suite à huit reprises le titre de champion entre 1953 et 1966. Le Dukla parvient même à briller sur la scène internationale. En 1961, le club atteint la finale de l'International Soccer League, après avoir successivement éliminé l'Étoile Rouge de Belgrade, le Rapid Vienne, l'AS Monaco et l'Espanyol Barcelone. Son succès 9 buts à 2 sur l'ensemble des deux matches lui vaut même d'accéder à l'American Challenge Cup, qu'il remporte trois ans de suite. Malgré ces succès, sa célébrité ne franchit pas les frontières de la Tchécoslovaquie. En 1962, la Coupe du Monde au Chili va changer tout cela. Le 17 juin 1962, qui a pu oublier le magnifique appel de passe en profondeur réussi par Masopust dès le début de la finale de la Coupe du Monde à Santiago, contre le Brésil ? Appel qui fut entendu, écouté même, par l'ailier tchécoslovaque Pospichal. Pour terminer son action, Masopust déclenche au moment opportun le tir qui trompe le gardien brésilien Gilmar. Mais les Tchécoslovaques s'inclinent finalement 3 buts à 1. Sur le plan individuel, le "Chevalier" doit également se contenter de la deuxième place. Il est devancé par Garrincha pour le titre de meilleur joueur de la compétition. Heureusement, l'or ne va pas tarder à suivre. Le jury du Ballon d'or le place en tête des suffrages après une année 1962 pleine de succès. Il avait également mené la sélection tchèque à la troisième place du Championnat d'Europe 1960 en France. En équipe nationale comme dans son club, le Dukla Prague, il se signale surtout par une présence constante, vigilante, devant l'assaut adverse comme au départ des attaques tchécoslovaques. Sa frappe de balle l'autorisait à effectuer des changements de jeu plus longs, plus soudains, plus fréquents. Mais il se plie aux exigences du jeu collectif tchécoslovaque, qui refuse la moindre prise de risques et qui, du même coup, tend à renoncer aux changements de rythme. Le régime communiste l'autorise finalement à quitter le Dukla Prague à l'âge de 37 ans. Ses seules expériences à l'étranger l'ont amené en Belgique (Molenbeek comme joueur, Hasselt en tant qu'entraîneur), ainsi qu'en Indonésie, où il a dirigé l'équipe junior de 1988 à 1991. En décembre 2000, Josef Masopust a été élu meilleur joueur tchèque du 20ème siècle, à l'issue d'un sondage organisée par un magazine sportif pragois. Une statue à son effigie a été inaugurée devant le stade du Dukla Prague en 2012, à l'occasion du 50ème anniversaire du Mondial 1962 au Chili. Josef Masopust est décédé le 29 juin 2015 à Prague à l'âge de 84 ans, des suites d'une longue maladie.

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe du Monde en 1962 (Tchécoslovaquie)

3ème de l'Euro 1960 (Tchécoslovaquie)

Champion de Tchécoslovaquie en 1953, 1956, 1958, 1961, 1962, 1963, 1964 et 1966 (Dukla Prague)

Vice-Champion de Tchécoslovaquie en 1959 (Dukla Prague)

Vainqueur de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1961, 1965 et 1966 (Dukla Prague)

Finaliste de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1962 et 1968 (Dukla Prague)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or en 1962

2ème meilleur joueur de la Coupe du Monde en 1962

Élu meilleur joueur Tchécoslovaque de l’année en 1966

Nommé au FIFA 100

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde en 1962

Nommé dans l'équipe type du tournoi de l'Euro en 1960

Élu "joueur en or" des 50 dernières années de la Rep. Tchèque par l'UEFA en 2003

Élu meilleur joueur tchèque du 20ème siècle en 2000



23/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 994 autres membres