Football-the-story, les légendes du foot

Football-the-story, les légendes du foot

Tchéquie


Ivan Hašek

Ivan Hasek.jpg
Photo: ©Serge Philippot/Icon Sport

 

Ivan Hašek

 

Né le 6 septembre 1963 à Městec Králové (TCH)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, Milieu central, 1m76

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 55 sélections, 5 buts

(Matchs amicaux: 24 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 10 sélections, 2 buts)

 

1ère sélection : le 5 septembre 1984 contre la Grèce (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 1 sélection

(Qualif Euro: 1 sélection)

 

Dernière sélection : le 12 octobre 1994 contre Malte (0-0)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png espoirs: 7 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png U20: 5 sélections

 

1981/90 Sparta Prague (TCH) 221 matchs, 58 buts
1990/94 RC Strasbourg (FRA) 80 matchs, 27 buts
(Championnat de France: 27 matchs, 7 buts)
(Championnat de France de D2: 47 matchs, 20 buts)
(Coupe de France: 6 matchs)
1994/95 Sanfrecce Hiroshima (JAP) 55 matchs, 30 buts
1996 JEF United Ichihara (JAP) 28 matchs, 12 buts
1996/98 Sparta Prague (RTC) 18 matchs, 5 buts

 

Milieu de terrain complet, Ivan Hašek était le capitaine emblématique de la Tchécoslovaquie quart de finaliste de la Coupe du Monde 1990.

 

Originaire d'une petite bourgade nommé Mestec Kralové, il a 18 ans lorsqu'il effectue ses débuts sous le maillot du Sparta Prague. En neuf saisons, il dispute plus de 200 rencontres avec les Rouges et remporte six titres de champion ainsi que trois coupes nationales. Élu meilleur joueur de son pays à deux reprises, il honore sa première sélection en 1984 et devient très vite indéboulonnable en équipe nationale. Très intelligent, doué techniquement, il emmène la Tchécoslovaquie avec le brassard de capitaine jusqu'en quart de finale du Mondial italien, battu 1 but à 0 par le futur vainqueur allemand sur un penalty de Lothar Matthäus. Au lendemain de ce joli parcours, le célèbre numéro 14 saute le Rideau de Fer et rejoint l'Europe de l'Ouest, direction le RC Strasbourg en France. Un joli coup sur le marché des transferts pour le club alsacien, alors pensionnaire de D2. Durant quatre saisons, le petit milieu tchèque connaît une montée en 1992 et forme un beau tandem aux côtés notamment d'Olivier Dacourt. Vrai leader sur le terrain, il savait surtout marquer avec 27 buts en 79 rencontres. Joueur brillant, sa fin de séjour au Racing est dans une certaine mesure gâché par des blessures et une pubalgie. Après être partie exercer ses talents au Japon sur les conseils d'Arsène Wenger, le joueur aux 56 sélections rentre dans le club de ses débuts et raccroche les crampons à l'âge de 36 ans au terme de deux saisons, avec un statut de joueur-entraîneur adjoint. Il prend la tête de son Sparta Prague en 1999 et remporte deux titres consécutifs. Dans sa carrière de coach, il a entraîné Strasbourg mais aussi Saint-Etienne. Il est également devenu Président de la Fédération tchèque pendant deux ans, le temps d'assainir radicalement le milieu suite à plusieurs scandales de corruption.

 

PALMARÈS

 

Championnat de Rep. Tchèque en 1997 et 1998 (Sparta Prague)

Vice-champion du Japon en 1994 (Sanfrecce Hiroshima)

Champion de Tchécoslovaquie en 1984, 1985, 1987, 1988, 1989 et 1990 (Sparta Prague)

Vice-champion de Tchécoslovaquie en 1986 (Sparta Prague)

Vainqueur de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1984, 1988 et 1989 (Sparta Prague)

Finaliste de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1986 et 1987 (Sparta Prague)

Vice-champion de France de D2 en 1991 (groupe A) et 1992 (groupe B) (RC Strasbourg)


DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu joueur Tchécoslovaque de l'année en 1987 et 1988


29/09/2022
0 Poster un commentaire

Tomáš Repka

Tomas Repka.jpg
Photo: ©Matthew Ashton/EMPICS

 

Tomáš Řepka

 

né le 2 janvier 1974 à Slavičín (TCH)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, Défenseur central, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchécoslovaquie: 1 sélection

(Qualif Coupe du Monde: 1 sélection)

 

1ère sélection : le 16 juin 1993 contre les Îles Féroé (3-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 45 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 18 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 10 sélections)

(Qualif Euro: 14 sélections, 1 but)

(Euro: 3 sélections)

 

Dernière sélection : le 10 novembre 2001 contre la Belgique (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png espoirs: 2 sélections, 1 but

 

1991/95 Baník Ostrava (RTC) 77 matchs, 3 buts
1995/98 Sparta Prague (RTC) 82 matchs, 6 buts
1998/2001 Fiorentina (ITA) 127 matchs, 1 but
(Championnat d'Italie: 89 matchs)
(Coupe d'Italie: 20 matchs, 1 but)
(Ligue des Champions: 13 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
2001/06 West Ham (ANG) 185 matchs, 1 but
(Championnat d'Angleterre: 82 matchs)
(Championnat d'Angleterre: 85 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 10 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 8 matchs)
2006/11 Sparta Prague (RTC) 130 matchs, 2 buts
2011/12 Dynamo České Budějovice (RTC) 24 matchs, 1 but
2013/14 Hvozdnice (RTC) 1 match
 
Ancien puissant défenseur tchèque, Tomas Repka a été un sacré taulier à la Fiorentina et à West Ham au cours d’une carrière pro qui s’est étendue de 1991 à 2012.
 
Formé au Banik Ostrava, le natif de Slavičin, une ville de la région de Zlin, part ensuite jouer trois saisons dans le plus grand club de Tchéquie, le Sparta Prague. Arrivé en 1998 du côté de la Fiorentina, Tomas Repka va faire les beaux jours de la Viola durant trois années jusqu’en 2001. Auteur de 89 matches de Série A et vainqueur de la Coupe d’Italie lors de son dernier exercice, le club toscan comptait à l’époque un superbe effectif multiculturelle avec évidemment le goleador et capitaine argentin Gabriel Batistuta, le fantasque brésilien Edmundo, le génial meneur portugais Rui Costa ou encore le Belge à l'accent brésilien Luís Oliveira. Débarqué à West Ham pour un montant record de 5,5 millions de livres sterling, un chiffre désormais dérisoire à l'échelle de la Premier League aujourd'hui, il fête sa toute première apparition avec une expulsion. Après une deuxième rencontre plutôt calme, l'arrière des Hammers prend un nouveau carton rouge lors de son troisième match. Connu pour son tempérament de feu sur le terrain et un engagement à toute épreuve, Tomas a pris pas moins de 20 cartons rouges tout au long de son parcours de footballeur. Une mauvaise habitude qui lui a coûté l'Euro 96, une compétition où la République Tchèque avait réussi sa meilleure performance en terminant finaliste. Après avoir raccroché les crampons dans son pays, la pierre angulaire de la "Národní tým" entre 1993 et 2001 qui totalise 46 sélections connaît une après-carrière assez chaotique. Condamné pour avoir publié une fausse petite annonce d'escort girl avec les photos et le numéro de téléphone de son ex-épouse, il avait pris 15 mois de prison ferme pour avoir vendu à une femme une Mercedes qui ne lui appartenait plus et qu'il utilisait en vertu d'un contrat de louage. Le garçon avait déjà récolté une amende pour conduite en état d’ivresse et avait été épinglé à une peine de travail d'intérêt général en 2018 pour ne pas avoir payé la pension alimentaire à son ex-femme... Un vrai tchèque en bois.
 
PALMARÈS
 
Vainqueur de la Coupe Kirin en 1998 (Rep. Tchèque)
Champion de Rep. Tchèque en 1997, 1998, 2007 et 2010 (Sparta Prague)
Vice-champion de Rep. Tchèque en 2008, 2009, 2011 et 2012 (Sparta Prague)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 2001 (Fiorentina)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 1999 (Fiorentina)
Vainqueur de la Coupe de République Tchèque en 1996, 2006, 2007 et 2008 (Sparta Prague)
Vainqueur de la Supercoupe de Rep. Tchèque en 2010 (Sparta Prague)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
 

02/06/2022
0 Poster un commentaire

Miroslav Kadlec

Miroslav Kadlec.jpg
Photo: ©

 

Miroslav Kadlec

 

Né le 22 juin 1964 à Uherské Hradiště (TCH)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, Défenseur central, 1m87

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 38 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 14 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 1 but)

(Coupe du Monde: 5 sélections)

(Qualif Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 29 avril 1987 contre le Pays de Galles (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 26 sélections, 1 but

(Matchs amicaux: 8 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 4 sélections)

(Qualif Euro: 9 sélections, 1 but)

(Euro: 5 sélections)

 

Dernière sélection : le 8 juin 1997 contre l'Espagne (0-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png olympique: 12 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png espoirs: 14 sélections

 

1982/83 Slavia Uherske Hradiste (THC)
1983/84 TJ Vítkovice (TCH) 26 matchs, 1 but
1984/86 RH Cheb (TCH) 56 matchs, 2 buts
1986/90 TJ Vítkovice (TCH) 115 matchs, 19 buts
1990/98 Kaiserslautern (ALL) 272 matchs, 21 buts
(Championnat d'Allemagne: 210 matchs, 16 buts)
(Championnat d'Allemagne de D2: 24 matchs, 1 but)
(Coupe d'Allemagne: 23 matchs, 4 buts)
(Coupe des Coupes: 3 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 12 matchs)
1998/2001 Petra Drnovice (RTC) 73 matchs, 2 buts
2001/02 1. FC Brno (RTC) 24 matchs, 2 buts
 
PALMARÈS
 
Finaliste de l'Euro 1996 (Rep. Tchèque)
3ème du Tournoi de Toulon en 1984 (Tchécoslovaquie)
Champion d'Allemagne en 1991 et 1998 (Kaiserslautern)
Vice-champion d'Allemagne en 1994 (Kaiserslautern)
Vainqueur de la Coupe d'Allemagne en 1996 (Kaiserslautern)
Finaliste de la Supercoupe d'Allemagne en 1990 (Kaiserslautern)
Champion d'Allemagne de D2 en 1997 (Kaiserslautern)

DISTINCTIONS PERSONNELLES
 

04/05/2022
0 Poster un commentaire

Pavel Srnícek

Pavel Srnicek.jpg
Photo: ©Getty images

 

Pavel Srníček

 

Né le 10 mars 1968 à Ostrava (TCH)

Décédé le 29 décembre 2015 à Ostrava (TCH)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, Gardien de but, 1m87

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png 49 sélections

(Matchs amicaux: 10 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 21 sélections)

(Qualif Euro: 10 sélections)

(Euro: 3 sélections)

(Coupe des Confédérations: 5 sélections)

 

1ère sélection : le 12 octobre 1994 contre Malte (0-0)

Dernière sélection : le 14 novembre 2001 contre la Belgique (0-1)

 

1986/88 VTJ Tábor (TCH) 25 matchs
1988/89 Dukla Prague (TCH)
1989/91 Baník Ostrava (TCH) 30 matchs
1991/98 Newcastle UTD (ANG) 183 matchs
(Championnat d'Angleterre: 150 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 11 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 11 matchs)
(Charity Shield: 1 match)
(Coupe de l'UEFA: 10 matchs)
1998 Baník Ostrava (RTC) 6 matchs
1998/2000 Sheffield Wednesday (ANG) 52 matchs
(Championnat d'Angleterre: 44 matchs)
(Coupe d'Angleterre: 6 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)
2000/03 Brescia (ITA) 38 matchs
(Championnat d'Italie: 32 matchs)
(Coupe d'Italie: 6 matchs)
2003 Cosenza (ITA) 9 matchs
2003/04 Portsmouth (ANG) 4 matchs
(Championnat d'Angleterre: 3 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
2004 West Ham (ANG) 3 matchs
2004/06 Beira-Mar (POR) 63 matchs
2006/07 Newcastle UTD (ANG) 2 matchs

 

Gardien des Entertainers de Newcastle UTD dirigé par Kevin Keegan, Pavel Srníček était le portier de la République tchèque durant la fin des années 90.

 

Formé au Banik Ostrava, il a passé l'essentiel de sa carrière dans son pays natal, en Italie et surtout en Angleterre, dans plusieurs clubs d'outre-Manche dont notamment les Magpies, où il a évolué entre 1991 et 1998 et a rangé les gants comme gardien remplaçant lors de la saison 2006-07. Remplaçant de Petr Kouba à l'Euro 1996 en Angleterre, lors duquel les hommes de Dušan Uhrin s’étaient inclinés en finale face à l'Allemagne, Srnicek était titulaire lors de l'Euro 2000. Il n'a pas encaissé de but pendant 23 rencontres internationales sous les couleurs de la République tchèque. Après sa retraite, il s’est consacré à la formation des jeunes footballeurs tchèques et officiait en tant qu’entraîneur des gardiens du Sparta Prague. Victime d'un arrêt cardiaque le 21 décembre 2015 alors qu'il faisait son footing dans sa ville natale, son coeur s'est arrêté de battre pendant une vingtaine de minutes avant son transfert à l'hôpital. Plongé dans un coma artificiel, il est décédé neuf jours plus tard à l'âge de 47 ans. Bon gardien de Premier League, l’ancien international de la "Narodni tym" (48 sélections) était bien sûr loin du niveau de son illustre successeur casqué, Petr Cech. Sa disparition a tout de même bouleversé Tyneside où il était très apprécié.

 

PALMARÈS

 

Finaliste de l'Euro 1996 (Rep. Tchèque)

3ème de la Coupe des Confédérations en 1997 (Rep. Tchèque)

Vice-champion d'Angleterre en 1996 et 1997 (Newcastle UTD)

Vice-champion de Tchécoslovaquie en 1989 et 1990 (Banik Ostrava)

Vainqueur de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1991 (finale non-jouée) (Banik Ostrava)

Finaliste de la Community Shield en 1996 (Newcastle UTD)

Champion d'Angleterre de D2 en 1993 (Newcastle UTD)

Champion du Portugal de D2 en 2006 (Beira-Mar)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Intronisé au Hall of Fame de Newcastle UTD


29/12/2021
0 Poster un commentaire

Tomáš Skuhravý

Tomas Skuhravy.jpg
Photo: ©Juha Tamminen

 

Tomáš Skuhravý

 

Né le 7 septembre 1965 à Přerov nad Labem (TCH)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchèque, Attaquant, 1m93

Surnom: "Bomber", "Fisico"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Tchécoslovaquie: 43 sélections, 14 buts

(Matchs amicaux: 17 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 13 sélections, 5 buts)

(Coupe du Monde: 5 sélections, 5 buts)

(Qualif Euro: 14 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 4 septembre 1985 contre la Pologne (3-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png Rep. Tchèque: 6 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 2 sélections, 1 but)

(Qualif Euro: 4 sélections, 2 buts)

 

Dernière sélection : le 6 septembre 1995 contre la Norvège (2-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png olympique: 9 sélections, 5 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png espoirs: 15 sélections, 8 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4859506_201505274847180.png U18: 4 sélections, 3 buts

 

1982/84 Sparta Prague (TCH) 29 matchs, 4 buts
1984/86 RH Cheb (TCH) 58 matchs, 17 buts
1986/90 Sparta Prague (TCH) 113 matchs, 55 buts
1990/95 Genoa (ITA) 185 matchs, 67 buts
(Championnat d'Italie: 164 matchs, 59 buts)
(Coupe d'Italie: 14 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 7 matchs, 3 buts)
1995/96 Sporting CP (POR) 4 matchs
1996/97 Viktoria Žižkov (RTC)

 

Buteur au gabarit impressionnant et à la crinière flamboyante (bien que proche du mulet), Tomáš Skuhravý a été une des révélations de la Coupe du Monde 1990 avec cinq buts inscrits.

 

L'avant-centre tchécoslovaque s'était offert en huitièmes de finale un incroyable triplé de la tête contre le Costa Rica (4 buts à 1). Au premier tour face aux Etats-Unis, il avait déjà signé un doublé, dont encore une réalisation sur un méchant coup de casque (5 buts à 1). Grâce à sa place de deuxième meilleur buteur du Mondial derrière "Toto" Schillaci, le tank tchèque au formidable jeu de tête signera au Genoa pour jouer aux côtés du petit attaquant uruguayen Carlos Aguilera. Ce duo ultra-complémentaire sera l'un des symboles des plus belles années du Vecchio Balordo depuis l'après guerre. Avec le champion du Monde 82 Fulvio Collovati, le brésilien Branco, quelques jeunes talents comme Christian Panucci et Stefano Eranio ainsi que l'immense Mago della Bovisa sur le banc, Osvaldo Bagnoli, l'équipe décroche une inespérée quatrième place, restant invaincu dans le Luigi Ferraris fraichement rénové. La seconde année sera plus difficile (14ème) malgré une demi-finale de coupe UEFA en réalisant l'exploit d'être le premier club italien à triompher d'un club anglais sur ses terres, c'était face à Liverpool à Anfield. Malheureusement, le départ de plusieurs éléments ne sera jamais compensé, plongeant le club dans le ventre mou du calcio, jusqu'à une inévitable relégation. Le joueur formé au Sparta Prague qui effectuait un ersatz de salto toujours à la limite d'être loupé pour célébrer ses buts dispute quelques matchs en Série B avant de filer au Portugal, puis de rentrer au pays, mais le cœur n'y est plus. Il raccroche les crampons à l'âge de 32 ans et ouvre son propre restaurant dans sa ville natale de Přerov nad Labem.

 

PALMARÈS

 

Champion de Tchécoslovaquie en 1984, 1987, 1988, 1989 et 1990 (Sparta Prague)

Vainqueur de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1984, 1988 et 1989 (Sparta Prague)

Finaliste de la Coupe de Tchécoslovaquie en 1987 (Sparta Prague)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu joueur tchécoslovaque de l'année en 1991


07/09/2021
0 Poster un commentaire