FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Michel Preud'homme

Michel Preud'homme.jpg
Michel Preud'homme

 

Michel Georges Jean Ghislain Preud'homme

Né le 24 janvier 1959 à Ougrée (BEL)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png Belge, Gardien de but, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png 58 sélections

(Matchs amicaux: 20 sélections)

(Qualif Coupe du Monde: 18 sélections)

(Coupe du Monde: 8 sélections)

(Qualif Euro: 12 sélections)

 

1ère sélection : le 2 mai 1979 contre l'Autriche (0-0)

Dernière sélection : le 17 décembre 1994 contre l'Espagne (1-4)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5038639_201508073926836.png espoirs: 8 sélections

 

1977/86 Standard de Liège (BEL) 280 matchs
(Championnat de Belgique: 240 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 8 matchs)
(Coupe des Coupes: 9 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 23 matchs)
1986/94 FC Malines (BEL) 302 matchs
(Championnat de Belgique: 263 matchs)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 6 matchs)
(Coupe des Coupes: 17 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 14 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
1994/99 Benfica Lisbonne (POR) 198 matchs
(Championnat du Portugal: 147 matchs)
(Coupe du Portugal: 20 matchs)
(Supercoupe du Portugal: 5 matchs)
(Ligue des Champions: 14 matchs)
(Coupe des Coupes: 6 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)

 

Il est l’un des monuments du football belge. Son incontournable crinière bouclée, son tempérament de gagneur et surtout ses incroyables prouesses sur sa ligne l’ont rendu extrêmement populaire en Belgique. Michel Preud’homme a joué en pro jusqu’à l’âge de 40 ans, compilant un total ahurissant de 650 matchs en première division dans les championnats belge et portugais. Gardien de but, il a connu trois équipes durant sa carrière : son club formateur le Standard de Liège (1977-1986), le FC Malines (1986-1994) puis le Benfica Lisbonne (1994-1999). Avec le Standard, il débute son premier match lors du Classico disputé à Anderlecht le 24 août 1977. Il a 18 ans… Michel Preud'homme.jpgLa suite c'est deux titres de champion de Belgique (1982 et 1983) et une finale perdue de la Coupe des coupes en 1982 face au FC Barcelone (1-2). Il se rattrape six ans plus tard en remportant cette C2 avec le FC Malines, vainqueur de l'Ajax Amsterdam (1 à 0). De nouveau sacré champion de Belgique (1989), il est élu meilleur joueur du championnat belge en 1987 et 1989, et gardien de l'année en Belgique en 1988, 1989, 1990 et 1991. Lorsqu'il débarque dans la capitale portugaise, Michel Preud’homme devient le premier gardien étranger à porter les couleurs du SL Benfica. Agile et expérimenté, le Belge garde les cages des Águias jusqu’à ses quarante ans et devient très vite un des joueurs les plus appréciés du public de la Luz qui s’enflamme à chacune de ses parades. Malheureusement pour lui, Preud’homme n’aura pas connu la meilleure période du SLB et ne remportera qu’une petite Coupe du Portugal en 1996 face au Sporting Portugal (3 buts à 1). Seule ombre au tableau, son nom a été mêlé à l'affaire "Standard-Waterschei" en 1982. Il s'agit d'une affaire de corruption lors de ce match dans le but d'assurer au moins un point au club entraîné par Raymond Goethals pour qu'il devienne champion face au modeste Waterschei. Le Standard remporte la partie (3 buts à 0) et est sacré. Goethals est radié, et certains joueurs comme Preud'homme sont suspendus un an dont six mois avec sursis. International à 58 reprises, Michel Preud'homme participe en tant que titulaire à la Coupe du monde 1994 aux Etats-Unis. Si la Belgique est éliminée dès les huitièmes de finale par l'Allemagne (2-3), le gardien des Diables Rouges réussit une compétition de haute volée. Au point de décrocher en fin d'année le prix du meilleur gardien du Monde attribué par un jury de l'IFFHS, une organisation d'études historiques et statistiques sur le football. Après avoir arrêté sa brillante carrière, Michel Preud'homme devient entraîneur et connaît le succès notamment en devenant champion de Belgique avec le Standard de Liège. Une prouesse puisque le club attendait ce titre depuis 25 ans. Michel Preud’homme rentre alors dans l’histoire puisqu’il est le premier a remporter le championnat avec le Standard en tant que joueur puis entraîneur.

 

PALMARÈS


Finaliste de l'Euro 1980 (Belgique)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1988 (FC Malines)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1982 (Standard de Liège)

Vainqueur de la Supercoupe de l'UEFA en 1988 (FC Malines)

Champion de Belgique en 1982, 1983 (Standard de Liège) et 1989 (FC Malines)

Vice-champion de Belgique en 1980 (Standard de Liège), 1987 et 1988 (FC Malines)

Vice-champion du Portugal en 1996 et 1998 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe de Belgique en 1981 (Standard de Liège) et 1987 (FC Malines)

Finaliste de la Coupe de Belgique en 1991 et 1992 (FC Malines)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1996 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1997 (Benfica)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1994 (Benfica)

Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1996 (Benfica)

Vainqueur de la Supercoupe de Belgique en 1982, 1983 (Standard de Liège) et 1989 (FC Malines)

Finaliste de la Supercoupe de Belgique en 1981 (Standard de Liège) et 1987 (FC Malines)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Meilleur gardien de but mondial de l'année en 1994

À reçu le "Prix Yachine" du meilleur gardien de la Coupe du Monde 1994

Soulier d’Or Belge en 1987 et 1989

Élu meilleur gardien de l’année en Belgique en 1988, 1989, 1990 et 1991

Prix du fair-play belge en 1989

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1994

Nommé dans la meilleur équipe-type des Soulier d'Or Belge en 2011

À reçu le Trophée national du Mérite sportif belge en 1989

 

VIDÉO





02/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 990 autres membres