Football-the-story

Football-the-story

Raúl Amarilla

Raul Amarilla.png
Photo: ©DR

 

Raúl Amarilla

 

Raúl Vicente Amarilla Vera

Né le 19 juillet 1960 à Luqueno (PAR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4927979_201506200732262.png Paraguayen / https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png Espagnol, Attaquant, 1m89

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4923051_201506181132842.png espoirs: 3 sélections

 

1978/79 Sportivo Luqueño (PAR)
1980/81 Racing Santander (ESP) (Prêt) 29 matchs, 9 buts
(Championnat d'Espagne de D2: 29 matchs, 9 buts)
1980/85 Real Saragosse (ESP) 160 matchs, 66 buts
(Championnat d'Espagne: 126 matchs, 47 buts)
(Coupe d'Espagne: 22 matchs, 11 buts)
(Coupe de la ligue espagnole: 12 matchs, 8 buts)
1985/88 FC Barcelone (ESP) 47 matchs, 14 buts
(Championnat d'Espagne: 35 matchs, 9 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 4 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 2 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue espagnole: 6 matchs, 4 buts)
1988/89 Club Olimpia (PAR)
1989 América (MEX) (Prêt)
1990/93 Club Olimpia (PAR)
1993/94 Yokohama Flügels (JAP) 26 matchs, 15 buts
 
Idole du Club Olimpia avec lequel il remporte la Copa Libertadores en 1990, Raul Amarilla est sans doute l'un des meilleurs joueurs sud-américain au début des années 90.
 
Avant-centre paraguayen élancé et racé, superbe joueur de tête et habile des deux pieds, il était une sorte de Van Basten sud-américain. Il débute au Sportivo Luqueno avant de s'envoler très jeune vers la Liga. Après une saison en prêt au Racing Santander, il rejoint le Real Saragosse. Second meilleur buteur du championnat en 1983 avec 19 pions derrière le buteur du Real Bétis Poli Rincón, chouchou de La Romareda où il forme un duo détonnant avec l'argentin Jorge Valdano, il ne décroche malheureusement aucun trophée en quatre saisons, ce qui contraste avec sa réussite personnelle. Il rejoint ensuite le FC Barcelone, avec lequel il perd la finale de C1 en 1986 face au Steaua Bucarest, même si il n'a pas disputé la moindre minute, souvent remplaçant sous l'ère Venables. Il décide alors de rentrer chez lui, au Club Olimpia, où il va vivre, à l'orée de la trentaine, la plus belle partie de sa carrière. Durant ces cinq saisons (entrecoupées d'un prêt de six mois au Mexique), il remporte deux titres de champion et va devenir une légende grâce à la Copa Libertadores: finaliste et meilleur buteur avec 10 buts inscrits en 1989, il remporte la compétition en 1990 face aux équatoriens de Barcelona, en marquant en finale aller et retour. Une consécration qui lui vaut d'être élu meilleur joueur sud-américain de l'année. Il termine son parcours par une pige au Japon. Considéré comme l'un des plus grands joueurs du Paraguay à l'époque, il n'a pourtant jamais porté le maillot de l'Albirroja. Ayant obtenu la nationalité espagnole au début des années 80, il avait en effet disputé trois matchs avec les espoirs de la Roja et à l'époque - contrairement à maintenant - la FIFA n'autorisait pas de changer de sélection entre les catégories jeunes et seniors, malgré ses demandes répétées. Un choix rédhibitoire à l'époque. On ne verra jamais de triplette alléchante avec Julio Cesar Romero et Roberto Cabañas au Mondial mexicain en 1986. Un énorme regret.
 
PALMARÈS
 
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1986 (FC Barcelone)
Vainqueur de la Copa Libertadores en 1990 (Club Olimpia)
Finaliste de la Copa Libertadores en 1989 (Club Olimpia)
Finaliste de la Coupe Intercontinentale en 1990 (Club Olimpia)
Vainqueur de la Recopa Sudamericana en 1990 (Club Olimpia)
Vainqueur de la Supercopa Sudamericana en 1990 (Club Olimpia)
Finaliste de la Copa CONMEBOL en 1992 (Club Olimpia)

Vice-champion d’Espagne en 1986 et 1987 (FC Barcelone)

Champion du Paraguay en 1988 et 1993 (Club Olimpia)

Vainqueur de la Coupe d’Espagne en 1988 (FC Barcelone)

Finaliste de la Coupe d’Espagne en 1986 (FC Barcelone)

Vainqueur de la Coupe de la ligue espagnole en 1986 (FC Barcelone)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Élu Meilleur joueur Sud-Américain de l'année en 1990

Meilleur buteur du championnat de Paraguay en 1988 (17 buts) (Club Olimpia)

Meilleur buteur de la Copa Libertadores en 1989 (10 buts) (Club Olimpia)



30/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1327 autres membres