Football-the-story

Football-the-story

Rodion Camataru

Rodion Camataru.jpg
Photo: ©DR

 

Rodion Cămătaru

 

Né le 22 juin 1958 à Strehaia (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Attaquant, 1m90

Surnom: "Cami"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 73 sélections, 21 buts

(Matchs amicaux: 38 sélections, 12 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 17 sélections, 5 buts)

(Qualif Euro: 14 sélections, 3 buts)

(Euro: 3 sélections)

(Coupe des Balkans des nations: 1 sélection, 1 but)

 

1ère sélection : le 13 décembre 1978 contre la Grèce (1-2)

Dernière sélection : le 12 septembre 1990 contre l'Écosse (1-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png non-officiel: 2 sélections, 1 but

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Olympique: 2 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Espoirs: 3 sélections, 1 but

 

1973/74 Progresul Strehaia (ROU)
1974/86 Universitatea Craiova (ROU) 288 matchs, 122 buts
1986/89 Dinamo Bucurest (ROU) 89 matchs, 76 buts
1989/90 Charleroi (BEL) 29 matchs, 6 buts
1990/93 SC Heerenveen (HOL) 63 matchs, 23 buts

 

Puissant attaquant roumain, Rodion Cămătaru a remporté le Soulier d’Or européen en 1987 avec 44 buts inscrits. Toutefois, ce trophée individuel lui sera destitué par la suite pour tricherie...

 

Tout commence d'abord dans la rue pour ce jeune gamin de Strehai, sa ville natale. Formé chez les jeunes de Progresul, il part jouer à l'Universitatea Craiova à l'âge de 16 ans. Costaud, technique, bon dans le jeu aérien et rapide, le colosse des Carpates devient très vite un redoutable finisseur devant les cages. De 1974 à 1986, il remporte deux titres de champion et plante 122 buts en 288 rencontres. Désireux de rejoindre un plus grand club de Divizia A, il signe au Dinamo Bucarest à l'aube de la saison 1986-1987. Il sera chargé, évidemment, de marquer des buts. Pari validé dès son premier exercice. En effet, l'avant centre des "Câinii Roșii" enfile les pions comme des perles. 44 au total et le prestigieux Soulier d'Or européen dans la poche. Que demandait de mieux. Oui mais voilà, cette victoire fait polémique. Il faut dire qu’il n’a pas seulement marqué 44 buts: il en a inscrit 20 lors des six dernières journées de championnat! Juste après la trêve, il était encore à dix longueurs de son rival de l'Austria Vienne Anton Polster. Mais comment est-ce possible?

 

Rodion Camataru.jpg
Photo: ©Universitatea Craiova

 

Tout est partie d'une idée supposé folle du dirigeant Nicolae Ceaușescu qui veut rehausser l’image de toute une nation. Le Steaua déjà champion, il n'y a plus rien à attendre en cette fin de saison. Seule la récompense du meilleur buteur de tous les championnats du Vieux continent est encore presque jouable. Il le sera. Le "Conducator" donne alors le feu vert et offre tout les droits pour que Cămătaru soit le grand vainqueur. La 25ème journée démarre en trombe pour le buffle qui signe, déjà, un quadruplé contre le Victoria Bucarest. En contrepartie, le club filiale du Dinamo a le droit exceptionnellement de partager les points (4-4). La suite est une fumisterie. Des scores improbables, des penalties offerts sur un plateau par des arbitres rémunérés par la Securitate et des victoires cadeaux à des formations au bord de la relégation. 26 réalisations lors des 10 dernières journées, dont un quintuplé, deux quadruplés et ce fameux triplé pour la dernière journée, le 25 juin 1987, dans l’antre du Rapid Bucarest. Ce derby est resté dans la mémoire des nostalgiques pour les réactions en tribunes. Dès le premier but de l’attaquant star, les spectateurs se mettent à chanter: "Cămătaru, hai pe noi, să ne dai şi golul doi!" ("Cămătaru, vient à nous, marque-nous un deuxième but!"). Pour le second: "Ța, ța, ța, căpriță ța, Cămătaru ia gheata!" ("Petite chèvre, Cămătaru, prends le soulier!") et quand arrive le hat-trick, les supporters de la tribune latérale se déchaussent, secouent leurs chaussures et scandent: "Cămătaru Rodion, nu iei gheată, iei șoșon!" ("Cămătaru Rodion, t’as pas le soulier, t’as le chausson!") avant de les jeter sur le terrain. Une autre chanson à la fin du temps réglementaire à la gloire du rival de Cămătaru pour le sacre européen, l’Autrichien Anton Polster, est entonné: "Toni Polster, unde eşti, să vezi circul din Giuleşti?!" ("Toni Polster, où es-tu, vois le cirque de Giuleşti!").

 

Les prestations de l’attaquant du Dinamo et la complicité bienveillante de ses adversaires lui apportent au final le convoité Soulier d’Or. Un titre retiré bien plus tard par le journal sportif français "l'Équipe" qui le réattribue au Bomber autrichien. Par la suite, le trophée disparaîtra durant quelques années à cause de ce type de pratique avant de subir un changement de règlement, avec notamment l’attribution de coefficients à chaque championnat. De son côté, Rodion Cămătaru ne brillera plus. Usé et handicapé par une énorme vis dans la clavicule, l'homme aux 22 buts en 75 sélections poursuit son chemin en Belgique à Charleroi puis aux Pays-Bas à Heerenveen. Sans grand succès et bien loin de son total de meilleur buteur européen de 1987...

 

PALMARÈS

 

Vainqueur de la Coupe des Balkans des nations en 1980 (Roumanie)

Champion de Roumanie en 1980 et 1981 (Universitatea Craiova)

Vice-Champion de Roumanie en 1982, 1983 (Universitatea Craiova), 1987, 1988 et 1989 (Dinamo Bucarest)

Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 1977, 1978, 1981 et 1983 (Universitatea Craiova)

Finaliste de la Coupe de Roumanie en 1975, 1985 (Universitatea Craiova), 1987 et 1989 (Dinamo Bucarest)

Finaliste de la Coupe des Pays-Bas en 1993 (SC Heerenveen)

Vice-champion des Pays-Bas de D2 en 1993 (SC Heerenveen)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES

 

Meilleur buteur du championnat de Roumanie en 1987 (44 buts) (Dinamo Bucarest)



23/06/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1327 autres membres