FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Roumanie


Cristian Chivu

Cristian Chivu.jpg
Cristian Chivu

 

Cristian Eugen Chivu

Né le 26 octobre 1980 à Resita (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Défenseur gauche/central, 1m84

Surnom: "Cristi"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 75 sélections, 3 buts

(Matchs amicaux: 31 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 19 sélections)

(Qualif Euro: 18 sélections, 1 but)

(Euro: 7 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 18 août 1999 contre Chypre (2-2)

Dernière sélection : le 17 novembre 2010 contre l'Italie (1-1)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png espoirs: 13 sélections

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png U18: 12 sélections, 1 but

 

1996/98 CSM Reșița (ROU) 24 matchs, 2 buts
1998/99 Universitatea Craiova (ROU) 32 matchs, 3 buts
1999/2003 Ajax Amsterdam (HOL) 142 matchs, 13 buts
(Championnat des Pays-Bas: 107 matchs, 13 buts)
(Coupe des Pays-Bas: 8 matchs)
(Supercoupe des Pays-Bas: 1 match)
(Ligue des Champions: 14 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 12 matchs)
2003/07 AS Roma (ITA) 124 matchs, 6 buts
(Championnat d'Italie: 85 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Italie: 20 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 13 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 5 matchs)
2007/13 Inter Milan (ITA) 169 matchs, 3 buts
(Championnat d'Italie: 115 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Italie: 15 matchs)
(Supercoupe d'Italie: 4 matchs)
(Ligue des Champions: 29 matchs)
(Ligue Europa: 3 matchs)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
(Coupe du Monde des clubs: 2 matchs)
 
Cristian Chivu, c’est le gendre idéal, poli, discret et souriant, aussi sérieux sur le terrain que dans la vie. Malheureusement les blessures n’auront pas épargné le roumain durant sa carrière. La plus spectaculaire, cette fracture du crâne en janvier 2010 suite à un choc tête contre tête avec Sergio Pellissier. Un regrettable incident qui le contraindra à jouer casqué pour tout le reste de sa carrière. C’est encore une blessure, une luxation de l’orteil survenue en 2012 lors d’un match face au Hajduk Split, qui l’a contraint à raccrocher les crampons. En dépit de deux interventions chirurgicales, Chivu n’a pu s’en remettre et a du arrêter les frais à seulement 34 ans. Une triste fin de carrière pour ce joueur, révélé à l’Ajax Amsterdam, qui a explosé lors de son passage à l’AS Roma avant de rayonner avec l’Inter Milan. Pilier de Mourinho lors de la grande épopée de 2010, où l’Inter avait réalisé un triplé historique, celui qui avait été nommé trois fois meilleur footballeur roumain de l’année (2002, 2009, 2010) fut tout simplement un des défenseurs les plus complets des années 2000. Capable d’évoluer avec brio à tous les postes de la défense mais aussi comme milieu récupérateur voir même parfois de meneur de jeu, le natif de Resita, dans l’ouest de la Roumanie, est doté d’une rare qualité technique pour un joueur à vocation défensive. Il a également un pied gauche précis, un sens tactique hors-norme mais surtout une qualité de relance des plus abouties. Chivu n’était pas un monstre physique, mais son intelligence de jeu, plus que précieuse, compensait et en faisait l’un des meilleurs à son poste.
 
PALMARÈS
Vainqueur de la Ligue des champions en 2010 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe du Monde des clubs en 2010 (Inter Milan)
Finaliste de la Supercoupe de l'UEFA en 2010 (Inter Milan)
Champion d’Italie en 2008, 2009 et 2010 (Inter Milan)
Vice-champion d’Italie en 2004, 2006, 2007 (AS Roma) et 2011 (Inter Milan)
Champion des Pays-Bas en 2002 (Ajax Amsterdam)
Vice-champion des Pays-Bas en 2003 (Ajax Amsterdam)
Vainqueur de la Coupe d'Italie en 2007 (AS Roma), 2010 et 2011 (Inter Milan)
Finaliste de la Coupe d'Italie en 2005, 2006 (AS Roma) et 2008 (Inter Milan)
Vainqueur de la Coupe des Pays-Bas en 2002 (Ajax Amsterdam)
Vainqueur de la Supercoupe d'Italie en 2008 (finale non-jouée) et 2010 (Inter Milan)
Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 2006 (AS Roma) et 2007, 2009 et 2011 (Inter Milan)
Vainqueur de la Supercoupe des Pays-Bas en 2002 (Ajax Amsterdam)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur roumain de l'année en 2002, 2009 et 2010
Nommé dans l'équipe type de l'année UEFA en 2002
Élu joueur de l'année de l'Ajax Amsterdam en 2001
Élu meilleur espoir de l'année de l'Ajax Amsterdam en 2000

28/03/2020
0 Poster un commentaire

Dudu Georgescu

Dudu Georgescu.jpg
Dudu Georgescu

 

Dudu Georgescu

Né le 1er septembre 1950 à Bucarest (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Attaquant, 1m83

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 40 sélections, 21 buts

(Matchs amicaux: 26 sélections, 12 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections, 3 buts)

(Qualif Euro: 8 sélections, 6 buts)

 

1ère sélection : le 14 octobre 1973 contre la Finlande (9-0)

Dernière sélection : le 31 juillet 1984 contre la Chine (1-0)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png olympique: 4 sélections

 

1969/72 Progresul Bucurest (ROU) 94 matchs, 5 buts
1972/73 CSM Reşiţa (ROU) 12 matchs, 7 buts
1973/83 Dinamo Bucurest (ROU) 283 matchs, 224 buts
(Championnat de Roumanie: 260 matchs, 207 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 11 matchs, 9 buts)
(Coupe de l'UEFA: 12 matchs, 8 buts)
1983/84 SC Bacău (ROU) 22 matchs, 4 buts
1984/86 Gloria Buzău (ROU) 44 matchs, 27 buts
1986 Flacăra Moreni (ROU) 4 matchs, 2 buts
1987 Muscelul Câmpulung (ROU) 5 matchs, 2 buts
1987/88 Unirea Urziceni (ROU) 10 matchs, 3 buts
 
Grand garçon, fin, élancé, à la chevelure claire très fournie et ondulée, au visage souriant et toujours mobile, Dudu - c'est son véritable prénom - Georgescu commence sa carrière au Progresul Bucarest, un club de fonctionnaire, où il reste 8 ans (1962-1970). Transféré au CSM Resita en 1971, il est repéré par les dirigeants du Dinamo Bucarest qu'il le recrute après l'avoir vu planter deux buts au cours d'une défaite du club de la capitale. Engagé en 1973, le buteur roumain remporte quatre titres de champion, une coupe nationale et surtout enlève deux Soulier d'Or européen en 1975 (31 buts) et 1977 (47 buts). Des buts à la pelle grâce à un jeu de tête hors du commun et une détente véritablement exceptionnelle. Au total, l'international roumain (40 sélections pour 21 buts) a inscrit 207 buts et détient toujours le record de but du club des "Câinii Roșii" en championnat.
 
PALMARÈS
Champion de Roumanie en 1975, 1977, 1982 et 1983 (Dinamo Bucarest)
Vice-champion de Roumanie en 1974, 1976, 1979 et 1981 (Dinamo Bucarest)
Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 1982 (Dinamo Bucarest)
Champion de Roumanie de D2 en 1970 (Progresul Bucarest)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Élu Joueur roumain de l'année en 1976
Soulier d'or européen en 1975 et 1977
Meilleur buteur du championnat de Roumanie en 1975 (33 buts), 1976 (31 buts), 1977 (47 buts) et 1978 (24 buts) (Dinamo Bucarest)
À reçu l'Ordre du mérite Sportif Roumain de 3ème classe en 2008
 
VIDÉO


18/03/2020
0 Poster un commentaire

Adrian Mutu

Adrian Mutu.jpg
Adrian Mutu

 

Adrian Mutu

Né le 8 janvier 1979 à Călinești (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Attaquant, 1m81

Surnoms: Briliantul, Il Fenomeno

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 77 sélections, 35 buts

(Matchs amicaux: 29 sélections, 11 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 21 sélections, 8 buts)

(Qualif Euro: 21 sélections, 15 buts)

(Euro: 6 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 29 mars 2000 contre la Grèce (0-2)

Dernière sélection : le 26 mars 2013 contre les Pays-Bas (0-4)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png espoirs: 12 sélections, 6 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png U18: 14 sélections, 8 buts

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png U16: 2 sélections

 

1996/98 Argeș Pitești (ROU) 47 matchs, 14 buts
(Championnat de Roumanie: 41 matchs, 11 buts)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs, 3 buts)
1998/99 Dinamo Bucureșt (ROU) 36 matchs, 26 buts
(Championnat de Roumanie: 33 matchs, 22 buts)
(Coupe de Roumanie: 5 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 3 matchs, 4 buts)
1999/2000 Inter Milan (ITA) 14 matchs, 2 buts
(Championnat d'Italie: 10 matchs)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 2 buts)
2000/02 Hellas Verone (ITA) 63 matchs, 17 buts
(Championnat d'Italie: 58 matchs, 16 buts)
(Coupe d'Italie: 5 matchs, 1 but)
2002/03 Parme AC (ITA) 36 matchs, 22 buts
(Championnat d'Italie: 31 matchs, 18 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
(Coupe UEFA: 4 matchs, 4 buts)
2003/04 Chelsea (ANG) 38 matchs, 10 buts
(Championnat d'Angleterre: 27 matchs, 6 buts)
(Coupe d'Angleterre: 3 matchs, 3 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 1 match)
(Ligue des Champions: 7 matchs, 1 but)
2005/06 Juventus Turin (ITA) 46 matchs, 11 buts
(Championnat d'Italie: 33 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Italie: 4 matchs, 3 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Ligue des Champions: 8 matchs, 1 but)
2006/11 Fiorentina (ITA) 143 matchs, 69 buts
(Championnat d'Italie: 112 matchs, 54 buts)
(Coupe d'Italie: 6 matchs, 4 buts)
(Ligue des Champions: 13 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 12 matchs, 6 buts)
2011/12 Cesena (ITA) 29 matchs, 8 buts
(Championnat d'Italie: 28 matchs, 8 buts)
(Coupe d'Italie: 1 match)
2012/14 Ajaccio AC (FRA) 37 matchs, 11 buts
2014 Petrolul Ploiești (ROU) 21 matchs, 6 buts
(Championnat de Roumanie: 14 matchs, 4 buts)
(Coupe de la ligue roumaine: 1 match)
(Ligue Europa: 6 matchs, 2 buts)
2015/16 Pune City (IND) 10 matchs, 4 buts
2016 Târgu Mureș (ROU) 4 matchs
(Championnat de Roumanie: 2 matchs)
(Play-off: 1 match)
(Coupe de Roumanie: 1 match)

06/09/2019
0 Poster un commentaire

Progresul Bucarest

Progresul Bucarest.png
Progresul Bucarest

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Asociația Sportivă Progresul Bucureşti, fondé le 10 mai 1944

Anciens noms: BNR Bucurest (1944-1948), Spartac Banca RPR (1949-1952),

Spartac Finanţe Banci (1953), Progresul Finanţe Banci (1954-1957),

Progresul Vulcan Bucurest (1978-1988); Progresul Energia Bucurest (1988-1989),

Progresul Soimii IMUC (1989-91), Naţional Bucurest (1994-2006)

Surnoms: Bancarii, Frizerii 

Couleurs: bleu et blanc

Stade: Viitorul (100 places)

 

L'HISTOIRE


Le club est fondé le 10 mai. Les bombardements américains sur Bucarest poussent la Banque Nationale Roumaine (BNR) à déménager la fabrique des billets de banque. C’est dans ce contexte qu’un groupe de typographes fonde le "BNR Bucureşti", qui deviendra donc le Progresul. Le BNR ne sera cependant officiellement inscrit à la fédération roumaine de football qu’en 1946. Et c’est de là que les joueurs du club tiennent leur surnom de Bancari (les banquiers). À cause de graves problèmes financiers, le club est rétrogradé et repart en amateur.


29/03/2018
0 Poster un commentaire

Dan Petrescu

Dan Petrescu.jpg
Dan Petrescu

 

Daniel Vasile Petrescu

Né le 22 décembre 1967 à Bucarest (ROU)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png Roumain, Défenseur droit, 1m77

Surnoms: Super Dan, "Bursucul", The Ledge

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_5338111_20151209032918.png 95 sélections, 12 buts

(Matchs amicaux: 34 sélections, 4 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 21 sélections, 4 buts)

(Coupe du Monde: 9 sélections, 3 buts)

(Qualif Euro: 25 sélections, 1 but)

(Euro: 6 sélections)

 

1ère sélection : le 29 mars 1989 contre l'Italie (1-0)

Dernière sélection : le 7 octobre 2000 contre l'Italie (0-3)

 

1985/91 Steaua Bucurest (ROU)
(Championnat de Roumanie: 95 matchs, 26 buts)
(Coupe de Roumanie: 9 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 3 matchs, 2 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 13 matchs, 2 buts)
1986/87 Olt Scornicești (ROU) (Prêt) 25 matchs
(Championnat de Roumanie: 24 matchs)
(Coupe de Roumanie: 1 matchs)
1991/93 Foggia (ITA) 57 matchs, 7 buts)
(Championnat d'Italie: 55 matchs, 7 buts)
(Coupe d'Italie: 2 matchs)
1993/94 Genoa (ITA) 24 matchs, 1 but
1994/95  Sheffield Wednesday (ANG) 43 matchs, 3 buts
(Championnat d'Angleterre: 39 matchs, 3 buts)
(Coupe d'Angleterre: 2 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)
1995/2000 Chelsea (ANG) 208 matchs, 24 buts
(Championnat d'Angleterre: 152 matchs, 17 buts)
(Coupe d'Angleterre: 21 matchs, 1 but)
(Coupe de la ligue anglaise: 8 matchs, 2 buts)
(Charity Shield: 1 match)
(Ligue des Champions: 15 matchs, 1 but)
(Coupe des Coupes: 13 matchs, 2 buts)
2000/01 Bradford City (ANG) 20 matchs, 1 but
(Championnat d'Angleterre: 17 matchs, 1 but)
(Coupe d'Angleterre: 1 matchs)
(Coupe de la ligue anglaise: 2 matchs)
2001/02 Southampton (ANG) 11 matchs, 2 buts
2002/03 Național Bucurest (ROU) 31 matchs
(Championnat de Roumanie: 20 matchs)
(Coupe de Roumanie: 5 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
 

Le Roumain a occupé pendant cinq saisons et de façon continue le poste de latéral droit des Blues, enrichissant au passage son palmarès d'une Coupe des coupes, d'une Supercoupe de l'UEFA et d'une Coupe d'Angleterre. Toujours au charbon dans les duels et premier contre-attaquant, il a toujours était un des joueurs les plus réguliers du club. Avec la sélection nationale, il marque lors de son premier match en Coupe du Monde. Après avoir manqué le Mondial 90 en Italie pour cause de blessure, Petrescu est appelé pour celle de 1994 aux Etats-Unis au sein d'un effectif qui comprend notamment dans ses rangs le capitaine Gheorghe Hagi. Au coup d'envoi de la dernière journée de la phase de groupes, la Roumanie sait que pour rester en vie dans cette compétition, elle doit absolument battre le pays hôte, qui de son côté est toujours invaincu dans le tournoi. Dans un Rose Bowl plein comme un œuf, Petrescu inscrit le seul but de la partie à la 18ème minute, propulsant la Roumanie en huitièmes de finale. Les "Tricolorii" enchaînent par un exploit retentissant en battant l'Argentine, double championne du monde, 3 buts à 2. En quart de finale pour la première fois de son histoire, la Roumanie s'inclinera aux tirs au but face à la Suède, Petrescu manquant sa tentative. Quatre ans plus tard, Petrescu et les siens allaient prouver que leur parcours aux États-Unis ne devait rien au hasard. Lors de France 98, celui qui évolue alors à Chelsea depuis quatre ans inscrit un but contre l'Angleterre, offrant une nouvelle fois la victoire à la Roumanie. C'est son deuxième but en Coupe du Monde et il a une saveur particulière, car il s'offre un but face à des joueurs qui évoluent tous, comme lui, en Premier League anglaise. Celui qui a nommé sa fille aînée Chelsea se comportait comme un infatigable piston et ses montées dans le couloir droit faisaient le plaisir de Stamford Bridge. Dommage. À la suite d'une brouille avec Gianluca Vialli, il est transféré illico à Bradford. Sélectionné parmi l'équipe type des joueurs étrangers de la décennie 1993-2003 de Premier League, il prend sa retraite en 2003 et débute une carrière d'entraîneur.

 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe d’Europe des clubs champions en 1989 (Steaua Bucarest)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1998 (Chelsea)
Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1998 (Chelsea)
Champion de Roumanie en 1986, 1988 et 1989 (Steaua Bucarest)
Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1988 (Wimbledon), 1997 et 2000 (Chelsea)
Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 1994 (Chelsea) et 2004 (Millwall)
Vainqueur de la Coupe de Roumanie en 1987, 1988 et en 1989 (Steaua Bucarest)
Finaliste de la Coupe de Roumanie en 2003 (National Bucarest)
Vainqueur de la Coupe de la ligue anglaise en 1988 (Chelsea)
Finaliste du Charity Shield en 1997 (Chelsea)
Vainqueur des Matines brugeoises en 1987 (Steaua Bucarest)
 
DISTINCTIONS PERSONNELLES
Nommé dans l'équipe type de la décennie 1992-2002 de la Premier League

29/03/2018
0 Poster un commentaire