FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Tamagnini Nené

Tamagnini Nene.jpg
Tamagnini Nené

 

Tamagnini Manuel Gomes Baptista

Né le 20 novembre 1949 à Leça da Palmeira (POR)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png Portugais, Attaquant, 1m72

Surnom: "O Assassino Silencioso"

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png 66 sélections, 22 buts

(Matchs amicaux: 26 sélections, 10 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 16 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 22 sélections, 7 buts)

(Euro: 2 sélections, 1 but)

 

1ère sélection : le 21 avril 1971 contre l'Écosse (2-0)

Dernière sélection : le 23 juin 1984 contre la France (2-3)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4968680_201507054500403.png espoirs: 3 sélections

 

1968/86 Benfica (POR) 566 matchs, 342 buts

(Championnat du Portugal: 422 matchs, 262 buts)

(Coupe du Portugal: 60 matchs, 49 buts)

(Supercoupe du Portugal: 9 matchs, 3 buts)

(Coupe d'Europe des clubs champions: 38 matchs, 15 buts)

(Coupe des Coupes: 19 matchs, 7 buts)

(Coupe de l'UEFA: 18 matchs, 6 buts)

 

Pour comprendre l’impact que Nenê a eu au Benfica Lisbonne, il suffit d’admirer les chiffres. Joueur le plus capé de l’histoire du club avec 566 rencontres disputées en dix-huit saisons, troisième meilleur buteur avec 342 réalisations et détenteur du plus grand nombre de titres avec dix-neuf trophées, dont dix championnats. Lorsque Otto Glória lui laisse sa chance le 17 novembre 1968 face au Vitória Guimarães, Nenê n’a alors que dix-huit ans et évolue en tant que milieu droit. Sur son côté, celui qui était surnommé "O Assassino Silencioso" ("l'assassin silencieux") faisait parler sa vitesse. Un coup de rein tellement puissant qu’il s’arrêtait, attendait que le défenseur arrive, et plaçait une accélération qui laissait son vis-à-vis sur les fesses. Plus tard, John Mortimore transformera Nenê en numéro 9. Une position qui lui permettra d'inscrire la majeure partie de ses buts, mais pas de battre la défense d'Anderlecht lors de la finale de Coupe UEFA en 1983, muet lors des deux rencontres aller-retour (0-1/1-1).

 

PALMARÈS


Finaliste de la Coupe UEFA en 1983 (Benfica)

Champion du Portugal en 1969, 1971, 1972, 1973, 1975, 1976, 1977, 1981, 1983 et 1984 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe Ibérique en 1983 (Benfica)

Vice-champion du Portugal en 1970, 1974, 1978, 1979, 1982 et 1986 (Benfica)

Vainqueur de la Coupe du Portugal en 1969, 1970, 1972, 1980, 1981, 1983, 1985 et 1986 (Benfica)

Finaliste de la Coupe du Portugal en 1971, 1974 et 1975 (Benfica)

Vainqueur de la Supercoupe du Portugal en 1980 et 1985 (Benfica)

Finaliste de la Supercoupe du Portugal en 1981, 1983, 1984 et 1986 (Benfica)



DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu Joueur de l'année du Portugal en 1971

Meilleur buteur du championnat du Portugal en 1981 (20 buts) et 1984 (21 buts) (Benfica)



26/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1031 autres membres