FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Tomas Brolin

Tomas Brolin.png
Tomas Brolin

 

Per Tomas Brolin

Né le 29 novembre 1969 à Hudiksvall (SUE)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png Suédois, Milieu offensif, 1m78

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png 47 sélections, 26 buts

(Matchs amicaux: 21 sélections, 14 buts)

(Qualif Coupe du Monde: 6 sélections, 3 buts)

(Coupe du Monde: 10 sélections, 4 buts)

(Qualif Euro: 6 sélections, 2 buts)

(Euro: 4 sélections, 3 buts)

 

1ère sélection : le 25 avril 1990 contre le Pays de Galles (4-2)

Dernière sélection : le 15 novembre 1995 contre la Turquie (2-2)

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4853450_201505254624947.png olympique: 4 sélections, 2 buts

 

1984/86 Näsvikens IK (SUE) 36 matchs, 10 buts
1987/89 GIF Sundsvall (SUE) 55 matchs, 13 buts
1990 IFK Norrköping (SUE) 9 matchs, 7 buts
1990/95 Parme AC (ITA) 133 matchs, 20 buts
1995/97 Leeds United (ANG) 20 matchs, 4 buts
1996 FC Zürich (SUI) (Prêt) 3 matchs
1997 Parme AC (ITA) (Prêt) 11 matchs
1998 Crystal Palace (ANG) 13 matchs
1998 Hudiksvalls ABK (SUE) 1 match

 

Au début des années 90, Tomas Brolin était LE joueur. Milieu offensif polyvalent ou second attaquant très technique, créatif, mobile et vif, ce petit attaquant de poche a connu une carrière courte (dizaine d’années au plus haut niveau, la faute à une vilaine blessure à la cheville). Mais a marqué à jamais l’histoire du football suédois. Après des débuts professionnels à l'âge de 14 ans, il est repéré par Parme alors qu’il flambe à Sundsvall puis Norrköping, et qu’il marque contre le Brésil lors du Mondial 1990. Ce match là, il dribble avec élégance Mozer après avoir récupéré le ballon à 25 mètres des cages, avant de conclure d'une frappe sèche. Tomas Brolin.pngCertes, les Scandinaves quittent l'Italie avec trois défaites au compteur mais Brolin a profité de son passage sur la scène mondiale pour marquer durablement les esprits. C'est donc à Parme, de retour en Série A en 1990, que le joueur de 20 ans s'engage. Très vite adulé par les "tifosi crociati", il connaît ses plus fastes années de footballeur en Émilie Romagne. Dans une équipe de Parme bourrée de talents qui deviendront plus tard des héros comme Gianfranco Zola ou Faustino Asprilla, il remporte une Coupe des Coupes en 1993 et une Coupe de l’UEFA en 1995. Surtout, il porte la Suède vers des sommets. En cinq ans et 47 sélections, le milieu de terrain offensif marque 26 fois. Après avoir terminé co-meilleur buteur de l’Euro 92 (avec Bergkamp, Larsen et Riedle), l’apothéose arrive avec la Coupe du Monde 1994 aux Etats-Unis. Son nom reste associé au Suède-Roumanie de la Coupe du Monde américaine, lorsqu’il marque d’une frappe sous la barre après une combinaison sur coup-franc avec Mild et Schwartz. Portée par les pirouettes de sa star de 23 ans, la Suède termine 3ème et n’est éliminée que par le Brésil, futur vainqueur, sur le score de 1 à 0 en demi-finale. La Suède parvient même à neutraliser cette Seleção (1-1) en match de poule. Elle restera l’équipe qui aura émerveillé la planète foot le temps d’un mois, à base de combinaisons subtiles et d’un jeu étonnamment porté vers l’avant. Son association avec Kennet Andersson et Martin Dahlin était l'une des plus redoutées d'Europe. France Football l’a d’ailleurs récompensé d’une belle 4ème place au Ballon d’or 1994, tandis qu’il remporte en parallèle son deuxième titre de joueur suédois de l’année. Malheureusement, sa carrière connaît une fin rude. Une fracture du pied subie lors d'un match de qualification pour l'Euro 96 face à la Hongrie marque le début de la fin. Éloigné des terrains pendant six mois, Brolin n'est plus titulaire à son retour. Il doit se résoudre à quitter Parme pour Leeds. Bien que ni lui, ni Leeds ne le savaient à l'époque, il entrera dans l'histoire comme l'un des pires transferts du football anglais. L'ancien maestro n'est plus que l'ombre de lui-même. Des problèmes de blessures, de discipline et de forme physique suivront. Brolin avouera même avoir mal joué lors de certains matchs pour contrarier son manager de l'époque Howard Wilkinson. Ses nouveaux dirigeants le prêtent au FC Zurich puis à Parme, sans succès. Son passage à Crystal Palace reste tout aussi anecdotique.En surpoids, il ne jouera que 13 matchs et sera relégué avec les Londoniens. En mai 1998, il met fin à sa carrière, à 29 ans. Son étoile s'est éteinte aussi vite qu'elle était apparue dans le firmament du football mondial. En août 1998, il effectue sa toute dernière apparition à l'occasion d'un match de deuxième division entre Hudiksvalls ABK et Kiruna FF. Il joue les 15 dernières minutes au poste de gardien de but. Plutôt que de se lamenter sur son sort, le Suédois entreprend de développer de nouveaux talents. Il en vient à créer un groupe aux côtés de l'ancien tennisman Björn Borg, "Friends in need", qui ne sortira qu’un seul single. Enfin, il lui arrive de faire des apparitions sur le circuit professionnel de poker. L'ancienne star au visage poupin n'a pas connu l'ivresse des sommets bien longtemps, mais elle a su profiter de ces quelques années pour se tailler une place à sa mesure dans l'histoire du football. Un tel exploit vaut bien le sacrifice d'une carrière écourtée.

 

PALMARÈS


3ème de la Coupe du Monde en 1994 (Suède)

Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1993 (Parme AC)

Finaliste de la Coupe des Coupes en 1994 (Parme AC)

Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1993 (Parme AC)

Vainqueur de la Coupe d'Italie en 1992 (Parme AC)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 1995 (Parme AC)

Vice-champion d’Italie en 1997 (Parme AC)

Vice-champion de Suède en 1990 (IFK Norrköping)

Finaliste de la Coupe de la ligue anglaise en 1996 (Leeds UTD)

Finaliste de la Supercoupe d'Italie en 1992 et 1995 (Parme AC)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Ballon d’or suédois en 1990 et 1994

Meilleur buteur de l’Euro 1992 (3 buts) (Suède)

Nommé dans l'équipe type du tournoi de la Coupe du Monde 1994

Intronisé au Hall of fame du football suédois en 2010

 

VIDÉO




08/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 975 autres membres