FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

FOOTBALL-THE-STORY, les légendes du foot

Gianfranco Zola

Gianfranco Zola.jpg
Gianfranco Zola

 

Né le 5 juillet 1966 à Oliena (ITA)

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Italien, Attaquant, 1m68

Surnoms: "Marazola", le paysan de Sardaigne

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png 35 sélections, 10 buts

(Matchs amicaux: 9 sélections, 1 but)

(Qualif Coupe du Monde: 9 sélections, 2 buts)

(Coupe du Monde: 1 sélection)

(Qualif Euro: 11 sélections, 7 buts)

(Euro: 3 sélections)

(Tournoi de France: 2 sélections)

 

1ère sélection : le 13 novembre 1991 contre la Norvège (1-1)

Dernière sélection : le 11 octobre 1997 contre l'Angleterre (1-1)

 

1984/86 Nuorese (ITA) 31 matchs, 10 buts
1986/89 Torres (ITA) 88 matchs, 21 buts
1989/93 SSC Naples (ITA) 136 matchs, 36 buts
(Championnat d'Italie: 105 matchs, 32 buts)
(Coupe d'Italie: 23 matchs, 4 buts)
(Coupe d'Europe des clubs champions: 2 matchs)
(Coupe de l'UEFA: 6 matchs)
1993/96 Parme AC (ITA) 149 matchs, 64 buts
(Championnat d'Italie: 102 matchs, 49 buts)
(Coupe d'Italie: 16 matchs, 7 buts)
(Supercoupe d'Italie: 1 match)
(Coupe des Coupes: 14 matchs, 3 buts)
(Coupe de l'UEFA: 14 matchs, 5 buts)
(Supercoupe de l'UEFA: 2 matchs)
1996/2003 Chelsea (ANG) 311 matchs, 80 buts
(Championnat d'Angleterre: 229 matchs, 59 buts)
(Coupe d'Angleterre: 31 matchs, 11 buts)
(Coupe de la ligue anglaise: 13 matchs, 1 but)
(Charity Shield: 2 matchs)
(Ligue des Champions: 14 matchs, 3 buts)
(Coupe des Coupes: 13 matchs, 5 buts)
(Coupe de l'UEFA: 8 matchs, 1 but)
(Supercoupe de l'UEFA: 1 match)
2003/05 Cagliari (ITA) 81 matchs, 27 buts
(Championnat d'Italie: 31 matchs, 9 buts)
(Championnat d'Italie de D2: 43 matchs, 13 buts)
(Coupe d'Italie: 7 matchs, 5 buts)
 
Attaquant talentueux et décisif, Gianfranco Zola fait partie des joueurs que les fans n’oublieront jamais, surtout à Chelsea, où il reste l’une des figures majeures du club londonien à la fin du 20ème siècle. Le petit homme commence sa carrière de footballeur pro à Nuorese en 1984 à l’âge de 18 ans. À force de travail et d'abnégation, il signe cinq ans plus tard pour le grand Napoli et prend une nouvelle dimension. L'enfant d'Oliena y progresse énormément et apprend beaucoup au côté de son héros Diego Maradona. Sous l’aile du Pibe de Oro, il va déployer l’éventail de son arsenal. Il sera même titulaire lors de sa première saison, celle du titre. En 1991, il fait sa première apparition internationale pour l’Italie face à la Norvège, le début d’une carrière impressionnante pour le talent brut. Révélé chez les Azzurri, il s'ouvre les portes de Parme et explose littéralement. Gianfranco Zola.jpgAprès le Scudetto décroché en Emile-Romagne, le palmarès européen s’étoffe également (Supercoupe de l’UEFA en 1993 et la Coupe de l’UEFA en 1995). Cependant, intouchable sous Nevio Scala, ses relations avec Carlo Ancelotti vont peu à peu se crisper. Zola décide alors de découvrir un nouveau championnat, la Premier League. En 1996, le Sarde s’engage avec Chelsea, qui était à l’époque sous la direction du néerlandais Ruud Gullit. Transféré pour un peu moins de 8 millions d'euros, Zola va atteindre les sommets à Stamford Bridge. Élu joueur de l'année au terme de l’exercice 1997-1998, l'italien scintille comme chef d'orchestre et laisse de belles fulgurances en Premier League. Un cassage de reins en demi-finales de FA Cup contre les bouchers de Wimbledon en 1997, un coup franc millimétré face aux Spurs en 2003 ou encore une talonnade irréelle logée dans la lucarne du gardien de Norwich en 2002. Ses sept années magnifiques chez les Blues ont coïncidé avec le renouveau du club à la fin des années 90. Un Chelsea pré-Abramovitch déjà plutôt clinquant, avec sa colonie italienne, ses frenchies Desailly, Leboeuf, Deschamps, des Petrescu, Babayaro, Laudrup... Au total, le petit bonhomme a inscrit 91 buts en 312 matchs joués et demeure à tout jamais une légende bleu. Preuve de son empreinte laissée dans la mémoire collective outre-Manche, il sera élu plus grand joueur de l’histoire du club et son numéro 25 retiré à jamais. Vice-champion du Monde en 1994, l'international transalpin aux 35 sélections quitte Londres en 2003, et termine sa carrière à Cagliari où il joue deux saisons avant de raccrocher définitivement les crampons. Devenu ensuite entraîneur, son intelligence et sa découverte du football anglais ont construit sa vision du jeu. Son approche tactique combine la rigueur défensive italienne à la hargne anglaise. Après avoir occupé les fonctions d'adjoint en équipe d'Italie Espoirs, l'ancien buteur prend les commandes de West Ham deux saisons durant, confirmant son amour pour la Premier League. On le voit poursuivre ensuite à Watford, à Cagliari ou encore comme adjoint de Maurizio Sarri dans son club de coeur Chelsea.
 
PALMARÈS
Finaliste de la Coupe du Monde en 1994 (Italie)
Vainqueur de la Coupe des Coupes en 1998 (Chelsea)
Finaliste de la Coupe des Coupes en 1994 (Parme AC)
Vainqueur de la Coupe UEFA en 1995 (Parme AC)
Vainqueur de la Supercoupe de l’UEFA en 1993 (Parme AC) et 1998 (Chelsea)

Champion d’Italie en 1990 (SSC Naples)

Vice-Champion d’Italie en 1997 (Parme AC)

Vainqueur de la Coupe d’Angleterre en 1997 et 2000 (Chelsea)

Finaliste de la Coupe d’Angleterre en 2002 (Chelsea)

Finaliste de la Coupe d'Italie en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Coupe de la Ligue Anglaise en 1998 (Chelsea)

Vainqueur de la Supercoupe d’Italie en 1990 (Parme AC)

Finaliste de la Supercoupe d’Italie en 1995 (Parme AC)

Vainqueur de la Charity Shield en 2000 (Chelsea)

Finaliste de la Charity Shield en 1997 (Chelsea)

Vice-champion d’Italie de Série B en 2004 (Cagliari)

Champion d'Italie de Série C2 (groupe A) en 1987 (Torres)

 

DISTINCTIONS PERSONNELLES


Élu meilleur joueur de l’année FWA du championnat d’Angleterre en 1997

Nommé dans l'équipe type de l'année de l'association ESM en 1995

Ballon d'argent italien en 2005

Élu joueur de l’année de Chelsea en 1999 et 2003

À reçu le prix "Gaetano Scirea" pour sa carrière exemplaire en 2005

À reçu le Prix International "Giacinto Facchetti" en 2010

Intronisé au Hall of Fame du football anglais en 2006

Nommé Officier de l'Ordre du mérite de la République italienne en 2003

Nommé Officier de l'Ordre de l'Empire britannique en 2004

 
SOURCES/RESSOURCES
- 1ère Photo: ©Mark Thompson
- 2ème photo: ©Professional Sport/Popperfoto


28/09/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1116 autres membres