Football-the-story

Football-the-story

Palerme FC

Palerme FC.png
Palerme FC

 

https://static.blog4ever.com/2014/12/790899/artfichier_790899_4825568_201505165019624.png Palermo Football Club, fondé le 1er novembre 1900

Disparu en 1986 et 2019, Refondé le 7 janvier 1987 et le 23 juillet 2019

Anciens noms: Anglo-Palermitan Athletic and FootBall Club (1900-1907), Palerme FC (1907-1918, 1924-1935), Associazione Calcio Palermo (1935-1940), US Palermo-Juventina (1941-1943), Società Sportiva Calcio Palerme (1968-1986), Unione Sportiva Città di Palermo (1987-2019)

Surnoms: Rosanero, Aquile

Couleurs: rose et noir

Clubs rivaux: Cagliari, Lazio Rome, Catania, SSC Naples

Stade: Renzo Barbera (36 349 places)

 

La création du club

 

Le club est fondé le 1er novembre 1900 par l'italien Ignazio Majo Pagano, un passionné de sport qui importe le football après une excursion en Grande-Bretagne. Il baptise le club "Anglo Palermitan Athletic and Football Club". Dissolu en 1986 à cause de dettes importantes, le club est refondé le 7 janvier 1987 par le maire de l'époque Leoluca Orlando et plusieurs entrepreneurs industriels de la région.

 

Les années 2000, Le succès et les débuts en Coupe d'Europe

 

- Grâce à l’arrivée du sulfureux homme d’affaires Maurizio Zamparini en 2002, la formation sicilienne retrouve la Série A l'année suivante. Installés dans l’élite du Calcio, le club va y jouer les premiers rôles porté par des joueurs italiens comme Luca Toni, Fabio Grosso et Andrea Barzagli qui seront tous champions du Monde en 2006. Au total, l'équipe va décrocher quatre qualifs en Europa League et atteindre la finale de la Coupe d’Italie en 2011 contre l’Inter (défaite 3 buts à 1). L'US Palerme a su dénicher des talents pour les revendre peu de temps après à prix d'or. Le meilleur exemple reste bien entendu celui de l'Argentin Javier Pastore recruté en 2009 pour 8 M€ et revendu au Paris Saint-Germain en 2011 contre 42 M€. Malheureusement, le club est obligé de vendre ses meilleurs éléments et retrouve la deuxième division en 2013, ainsi qu’en 2017. Le début de la chute aux enfers, la faute à un enchaînement de mauvaises gestions financières et administratives, notamment à cause du faux départ du président Maurizio Zamparini.

 

US Palerme 2011.jpg

(haut, de gauche à droite): Pastore, Cassani, Balzaretti, Goian, Munoz, Ilicic, Sirigu

(bas, de gauche à droite): A. Hernandez, Migliaccio, Acquah, Nocerino

Photo: ©Getty images

 

PALERME FC ALL-STAR


GARDIENS

 

Vincenzo Sicignano (ITA)
Salvatore Sirigu (ITA)
Giovanni Ferretti (ITA)
Carlo Mattrel (ITA)

 

DÉFENSEURS

 

Mauro Di Cicco (ITA)
Roberto Biffi (ITA)
Federico Balzaretti (ITA)
Mario Giubertoni (ITA)
Andrea Barzagli (ITA)
Cristian Zaccardo (ITA)
Luigi Ziroli (ITA)
Enzo Benedetti (ITA)
Pietro De Sensi (ITA)
Fabio Grosso (ITA)
Maximiliano Faotto (URU)
Mattia Cassani (ITA)

 

MILIEUX

 

Franco Brienza (ITA)
Ignazio Arcoleo (ITA)
Antonio Nocerino (ITA)
Eugenio Corini (ITA)
Fabio Simplicio (BRE)
Sandro Vanello (ITA)
Simone Barone (ITA)
Javier Pastore (ARG)
Aredio Gimona (ITA)
Mark Bresciano (AUS)
Germano Santillo (ITA)
Josip Iličić (SLV)
Antonio Bonesini (ITA)

 

ATTAQUANTS

 

Silvino Bercellino (ITA)
Gaetano Troja (ITA)
Luca Toni (ITA)
Paolo Dybala (ARG)
Carlo Radice (ITA)
Čestmír Vycpalek (TCH)
Erminio Favalli (ITA)
Américo Ruffino (ARG)
Dante Di Maso (ITA)
 
ENTRAÎNEURS
 
Francesco Guidolin (ITA)
 
Équipe Type
 
Palerme FC.png
 
Ils ont joué à Palerme
 
Roberto Anzolin (ITA)
Stefano Sorrentino (ITA)
Samir Ujkani (KOS)
Marco Amelia (ITA)
Kamil Glik (POL)
Gino Giaroli (ITA)
Dorin Goian (ROU)
Spartaco Landini (ITA)
Giorgio Sereni (ITA)
Ezequiel Muñoz (ARG)
Giovanni Ballico (ITA)
Simon Kjær (DAN)
Gennaro Santillo (ITA)
Mario Boldi (ITA)
Franco Landri (ITA)
Michel Morganella (SUI)
Antonio De Bellis (ITA)
Aimo Diana (ITA)
Giuseppe Volpecina (ITA)
Valerio Majo (ITA)
Antonio Blasevich (CRO)
Giulio Migliaccio (ITA)
Pajtim Kasami (SUI)
Édgar Barreto (PAR)
Armin Bačinović (SLV)
Carmelo Di Bella (ITA)
Edoardo Reja (ITA)
Lamberto Zauli (ITA)
Helge Bronée (DAN)
Massimo De Stefanis (ITA)
Fabio Liverani (ITA)
Enrique Martegani (ARG)
Alberto Malavasi (ITA)
Egidio Arévalo (URU)
Sergio Pellizzaro (ITA)
Abel Hernandez (URU)
Giampaolo Saurini (ITA)
Mauricio Pinilla (CHL)
Aurelio Pavesi De Marco (ITA)
Şükrü Gülesin (TUR)
Amauri (ITA)
David Di Michele (ITA)
Andrea Caracciolo (ITA)
Gianni De Rosa (ITA)
Franco Vázquez (ITA/ARG)
Vito Chimenti (ITA)
Andrea Belotti (ITA)
Mario Santana (ARG)
Robin Quaison (SUE)
 
Ils ont débuté à Palerme
 
Alessandro Parisi (ITA)
Giacomo Tedesco (ITA)
Afriyie Acquah (GHA)
Luigi Ingrassia (ITA)
Giorgio Lucenti (ITA)
Antonino La Gumina (ITA)
John Olufemi (NIG)
Kevin Cannavò (ITA)
 
Le plus capé de l'histoire de Palerme
 
1) Roberto Biffi (ITA) 372 matchs (1988-1999)
Roberto Biffi.jpg
2) Enzo Benedetti (ITA) 288 matchs (1955-1965)
3) Antonio De Bellis (ITA) 280 matchs (1957-1961/1964-1971)
4) Mauro Di Cicco (ITA) 269 matchs (1976-1984)
5) Alberto Malavasi (ITA) 268 matchs (1957-1965)
 
Le meilleur buteur de l'histoire de Palerme
 
1) Fabrizio Miccoli (ITA) 81 buts (2007-2013)
Fabrizio Miccoli.jpg
2) Carlo Radice (ITA) 62 buts (1929-1933/1934-1935)
3) Santiago Vernazza (ARG) 54 buts (1957-1960)
4) Luca Toni (ITA) 51 buts (2003-2005)
5) Gaetano Troja (ITA) 48 buts (1964-1966/1968-1973)
6) Matteo Brunori (ITA) 45 buts (2021-?) (en cours)
 
RECORDS
 
Plus large victoire: le 22 janvier 1922 contre le SC Vigor Trapani (12-0)
Plus large défaite: le 18 février 1951 contre le Milan AC (0-9)
Plus jeune joueur: Gabriele Zerbo (ITA)
16 ans et 6 mois (le 15 décembre 2010 contre Lausanne)
Plus vieux joueur: Alberto Fontana (ITA)
41 ans et 297 jours (le 15 novembre 2008 contre l'Inter Milan)
Plus jeune buteur: Salvatore Vicari (ITA)
17 ans et 8 mois (le 11 octobre 1998 contre Trapani)
Plus vieux buteur: Ermenegildo Negri (ITA)
45 ans et 10 mois (le 17 janvier 1946 contre Sanremese)
Buts inscrits dans un match: Oliver Icardi (URU)
4 buts inscrits (le 14 février 1937 contre Pro Vercelli)
Salvatore Campilongo (ITA) 
4 buts inscrits (le 23 octobre 1994 contre Lecce)
Record d'achat: Paulo Dybala (ARG)
11,9 millions d'euros de l'Instituto Cordoba (2012)
Record de vente: Javier Pastore (ARG)
42 millions d'euros au Pairs SG (2011)


03/03/2023
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1327 autres membres